Les Red Panthers ont brillé une mi-temps avant de s’éteindre face aux Pays-Bas: "Il faut analyser ce 3e quart"

Les Red Panthers se sont inclinées 3-1 devant l'équipe des Pays-Bas, championne olympique en titre et N.1 mondiale, mercredi soir à Amstelveen, au terme de leur 4e rencontre de Hockey Pro League.

Les Red Panthers disputaient déjà leur 4e match de Pro League avec un bilan de 2 succès contre l’Allemagne (1-0 et 3-1) et une défaite contre les Pays-Bas (2-0). Raoul Ehren était privé d’Alix Gerniers. Il alignait 7 filles qui joueront les Mondiaux en Afrique du Sud à partir du 5 décembre.

Laurine Delforge et son homologue Coen van Bunge dirigeaient la partie alors que Céline Martin-Schmets étaient annoncées sur la feuille de match avec Laurine.
A la 4e minute, Struijk espérait à deux reprises avoir un pc, mais monsieur van Bunge ne bronchait pas. Après quelques minutes oranjes, les Red Panthers pressaient nettement plus haut et récupéraient des balles. Techniquement, elles ne parvenaient pas à effacer leur opposante directe. Le press belge était vraiment très haut et efficace. Mais, ces balles récupérées ne débouchaient sur aucune occasion franche si ce n'est ce premier pc à la 9e minute.

Vanden Borre s’avançait fort dans le cercle avant de tirer. La balle était contrée et offrait un contre plus dangereux avec un tir croisé de Jansen. Vanden Borre jouait un flick dans le cercle en destination de Struijk qui obtenait un pc. C’était finement joué. L’envoi à plat de Vanden Borre était stoppé par Heerbaart. Ces deux pc étaient bien trop tendres encore. Hillewaert défendait bien sur son flanc. A la 14e minute, les Panthers héritaient déjà d’un 3e pc pour un kick provoqué par un centre de Nelen. Blockmans était là pour tirer, mais la balle était mal stoppée. Aisling D’Hooghe n’a pas touché la moindre balle durant ce premier quart contrairement à Heerbaart qui a dévié deux tirs cadrés. Les Pays-Bas ont dominé sur un plan technique, mais les Belges étaient plus fortes dans la récupération de balle.

Le deuxième quart reprenait pas une mauvaise chute d’Eva de Goede qui se blessait et qui concédait déjà un 4e pc à la 16e minute. Le contre était signé Rasir qui avait vu son centre touché par le pied de Goede. La Néerlandaise sortait du terrain sans mettre le pied droit à terre. Sur le pc, Vanden Borre trompait Heerbaart qui déviait la balle de la guêtre. Malgré ce but, les protégées de Raoul Ehren ne reculaient pas. La défense belge était solide, mais concédait son premier pc à la 20e minute à cause d’une faute de Vanden Borre sur Welten. Picard avait remplacé D’Hooghe au goal.

Le 3e pc ne donnait toujours rien. Les Reds subissaient un peu plus, mais posaient les bons gestes défensifs. Le 4e pc était déjà sifflé pour les Oranjes à la 22e minute. Picard était magistral du sabot. Après 5 minutes plus compliquées, les Belges reprenaient un press plus haut. Vandermeiren prenait une verte à la 26e minute. Le bloc défensif belge était bougé dans tous les sens, mais les Panthers résistaient sans forcer leur jeu. A la pause, le score de 0-1 est mérité.

Les deux équipes étaient déjà prêtes alors qu’il restait encore un peu plus de 2 minutes avant la reprise. Elles regardaient l’ambiance en tribune où les milliers de supporters dansaient avec la lumière de leur téléphone allumée. L’effet était sympa. Le spectacle sur le terrain reprenait. Burg trompait D’Hooghe à la suite d’un contre rondement mené où le marquage belge était trop laxiste. La défense n’y était pas du tout à la reprise. Sur l’action suivante, D’Hooghe devait dévier du gant avant de voir le tir de Keetels filer hors cadre. Moes confirmait que les Pays-Bas étaient remontés sur le terrain avec l’envie de passer la seconde (2-1). Un shoot en revers trompait D’Hooghe.

A nouveau, le marquage était aux abonnés absents. Le beau jeu belge de la première mi-temps se grippait et tout devenait plus compliqué. Les Reds cherchaient plus à se débarrasser de la balle qu'à construire. Welten alourdissait déjà la marque à la 37e minute. Les Belges étaient méconnaissables. Le quart était complètement à sens unique. Englebert parvenait à centrer, mais Ballenghien ne touchait pas la balle. Les Belges n'alignaient plus rien de bon. Ces 15 minutes étaient à jeter à la poubelle.
Le dernier quart reprenait par une nette domination des Pays-Bas. En un contre un, il y avait plusieurs classes d'écart entre les deux nations.

Les Panthers s’épuisaient à courir derrière une balle qu’elles ne touchaient pas assez souvent. Les Néerlandaises faisaient bien circuler. Vanden Borre devait faire le ménage à la 53e minute. Les Belges cherchaient bien à montrer un visage plus offensif dans les 5 dernières minutes. A la 57e minute, le 5e pc belge était accordé. Vanden Borre la poussait du mauvais côté du poteau. Le score ne changeait plus.

Les Reds totalisent donc 6 points sur 12 à la suite des deux défaites contre les Pays-Bas et des deux victoires contre l’Allemagne. Elles ont joué leur dernier match de 2021. La semaine prochaine, elles prendront la direction de Belek (Turquie) à l’occasion du stage du COIB. Ensuite, elles auront deux semaines d’entraînement et puis 3 semaines de vacances.

Michelle Struijk: "Nous n’avions pas la même mentalité"

"Notre première mi-temps a été d’un très bon niveau. Notre press était haut et efficace. Nous avons remporté quasi tous les un contre un. Après, il y a eu le 3e quart. Pourquoi le match a viré dans ce sens ? Je n’en sais rien. Nous n’avions pas la même mentalité. Est-ce physique ? Non, ce n’est pas une excuse. La saison a été longue, mais nous sommes assez entraînées pour tenir durant un tel match. Je crois que nous avons surtout faibli mentalement. Dans le 2e quart, on voyait déjà que notre niveau baissait, mais nous avons gardé le zéro grâce à un bon pc défensif. Nous pouvons prendre un goal, mais pas trois. Il faudra analyser le 3e quart pour comprendre".

Pays-Bas : Heerbaart ; Koolen, Moes, de Waard, Keetels, Welten, Sanders, Nunnink, de Goede, Clasener, Van Gils, Puis Burg, van Laarhoven, Jansen, Morgenstern, Barentsen, van der Plas.

Belgique : D'Hooghe ; Brasseur, Vanden Borre, Puvrez, Hillewaert ; Englebert, Nelen, Struijk ; Rasir, Ballenghien, De Mot ; Puis Raye, Vandermeiren, Versavel, Breyne, Marien, Blockmans, Picard.

Les arbitres : Mlle L. Delforge et Mlle C. van Bunge

Cartes vertes : 26e Vandermeiren, 41e Englebert, 45e Nunnink

Les buts : 16e Vanden Borre sur pc (0-1), 33e Burg (1-1), 36e Moes (2-1), 37e Welten (3-1)

Penalty corner : Pays – Bas (0/4) et Belgique (1/4)