Les demi-finales de Hockey en division Honneur Dames ont livré leur verdict : le Racing et le Waterloo Ducks se disputeront bien le titre

Le Racing s'est qualifié de justesse au terme d’une partie serrée. Le Waterloo Ducks s’est imposé logiquement mais sans prendre le large face à un Wellington résistant.

Philippe Demaret
Les demi-finales de Hockey en division Honneur Dames ont livré leur verdict : le Racing et le Waterloo Ducks se disputeront bien le titre
©Philippe Demaret

Racing-Dragons 2-1

Racing :

Grimard, Truyens, Fobe, Cornette, Haussener, Valcke, Ji Boon, Pollak, Ju. Boon, Rullaert, Cuypers

Dragons : Goethals, Broers, Verstraeten, Roumen, Verboven, Jakus, Herzsprung, Meyvis, Van Heeckeren

Arbitres : F. Cirillo et T. Dagnelie

Les buts : 7e Verboven (0-1), 25e Valcke (1-1), 36e Raes sur pc

Le début de la rencontre est très prudent. Le Racing obtenait un pc à la 4e minute, première action digne d’être rapportée. Goethals était présente sur le sleep de Ji. Boon. La même gardienne du Dragons s’interposait sur une déviation de Valcke à la 6e minute. Le Dragons s’enhardissait et déboulait à plusieurs reprises sur la droite : à la 7e minute, Verstraeten centrait pour Verboven qui plaçait au-dessus de Grimard (0-1). Le Racing démarrait enfin et pressait mais Roumen, entre autre, se montrait très présente pour bloquer les attaques. A la 12e, Broers centrait pour Verstraeten qui tirait à côté. A la 14e, c’était Valcke qui se payait un solo dans le cercle mais tirait également de peu à côté. Fobe s’essayait à la minute suivante, Goethals déviait du sabot. Le Racing pressait mais se heurtait à un mur avec Herzsprung ou Van Heeckeren toujours présentes où il le fallait. A la 17e, Haussener obtenait le deuxième pc ucclois : Valcke voyait sa balle déviée du pied mais les arbitres ne donnaient qu’un long corner. Sur la remise en jeu de celui-ci, le Racing obtenait un nouveau pc que Fobe envoyait sur le gant de la gardienne. Fobe tirait à côté juste après. Et à 30 secondes du terme de la mi-temps, c’était Valcke qui léchait le poteau. Il n’y en avait plus que pour le Racing qui obtenait un 4e pc sur le coup de sifflet final : Boon voyait son envoi stoppé du pied par Van Heeckeren ; le stroke était indiscutable. Raes tirait sur la droite de Goethals, la gardienne se couchait bien et arrêtait la balle, aidée du poteau.

La reprise débutait sur une belle action de Haussener qui voyait sa balle repoussée par le poteau. A la 23e minute, le Dragons obtenait son premier pc, repoussé. Les actions uccloises se multipliaient vers le but anversois. A la 24e , Goethals arrêtait du stick un envoi de Raes. A la25e enfin, Valcke, déboulant sur la droite tirait au but et sa balle passait dans un trou de souris près du poteau (1-1). A la 28e, 5e pc pour le Racing : l’envoi de Ji. Boon était dévié du stick par Van Heeckeren. Le Dragons continuait à bien défendre. Au point que le Racing diminuait quelque peu son press, laissant au Dragons quelques initiatives. A la 35e minute, le Racing obtenait 3 pc consécutifs : sur le dernier Fobe envoyait sa balle que Raes déviait au poteau droit (2-1). A la 36e, Grimard sortait le grand jeu devant Verstraeten. Le Dragons sortait s gardienne pour les 3 dernières minutes. Le press brasschaatois était énorme mais la défense uccloise ne craquait pas.

Le Racing se qualifiait pour la finale, mais ce fut à l’arraché.

Waterloo Ducks-Wellington 2-1

Waterloo Ducks :

Spaey, Gose, Vander Gracht, Comerma, Ronquetti, Vouche, Peeters, Wagemans, Renders, Lamon

Wellington : De Smet, Bauchau, Hardy, Sistermans, Bruyneel, Duquesne, Lecas, Bierlaire, Weicker, Eloi, Draps, Royakkers

Arbitres : M. Sergeant et A. Colemonts

Carte verte : 27e Draps

Les buts : 4e Peeters (1-0), 24e Sistermans (1-1), 26e Peeters sur pc (2-1)

Dès l’entame de la rencontre, le Waterloo Ducks met la pression est prend possession de la balle. Avec Comerma en défense, en remplacement de Raymakers out pour la saison, et Renders, les Vertes dirigent le jeu depuis la ligne arrière. Le Wellington tente de bloquer les lignes mais le Watducks passe par les côtés. A la 4e minute, sur une descente de Wagemans, Renders était prête d’ouvrir le score mais De Smet est sur la balle. A la 6e, Peeters est à la bonne place pour battre De Smet qui avait déjà repoussé la balle deux fois sur la phase de jeu (1-0). Sur la seule attaque du premier quart (8e minute), Sistermans se retrouvait seule face à Spaey, laquelle gagnait son duel. Sur le buzz, Wagemans envoyait sa balle sur le poteau du Well. Les Uccloises reprenaient le deuxième quart sur un pc que Bierlaire envoyait d’un rien à côté du but. Elles se portaient un peu plus en attaque. A la 14e, Ronquetti tentait de défendre sur sa ligne de fond, entourée de deux joueuses du Well : Sistermans profitait d’un minuscule instant d’inattention pour pousser la balle dans le but (1-1). Sur la relance, les Vertes obtenaient un pc et Peeters ne manquait pas l’occasion (2-1). On retrouvait à nouveau le Wat’ dominant et maître de la balle, avec une nouvelle occasion à la 18e. Le Watducks était logiquement en tête.

La seconde période débutait avec 2 pc des Vertes, expédiés à côté du but. A la 23e, Draps concluait une action sur le sabot de Spaeij qui n’avait pas eu beaucoup d’interventions à produire. Le Wat obtenait un pc à 30 secondes du terme du 3e quart sur une action de Wagemans. De Smet sortait bien. On sortait de 10 minutes de domination waterlootoise mais sans but et avec un Well qui faisait le gros dos, sans plus. A la 31e minute, le Well obtenait son premier pc du match : il était mal joué et finalement repoussé. Gose tirait de peu à côté à la 34e et Vouche obtenait un pc à la 35e: le score ne changeait pas. Le Wat terminait la rencontre en pressant sur une défense uccloise qui ne laissait rien passer. A 10 secondes du terme, Sistermans se retrouvait seule face à Spaeij : la gardienne ne laissait pas passer la balle. Le Wat’ avait eu chaud mais s’imposait logiquement.