Hockey Dames : mauvaise journée pour le Daring et le White Star, le Waterloo Ducks se replace bien pour la course au top 4

L’occasion était belle pour le White Star de passer une fin de championnat plutôt agréable en prenant les 3 points chez la lanterne rouge. Même chose pour le Daring qui pouvait écarter un concurrent direct au top 4. Les deux équipes ont flanché au mauvais moment.

Philippe Demaret
Hockey Dames : mauvaise journée pour le Daring et le White Star, le Waterloo Ducks se replace bien pour la course au top 4
©Philippe Demaret

Meechelse-White Star 1-1

Malgré le but d’ouverture en smash de Coudron, l’inusable Steenackers égalisait quelques minutes après. Les Malinoises tenaient le coup jusqu’au bout, empochant leur troisième point de la saison, mais surtout maintenant le White à la 11e place.

Waterloo Ducks-Daring 4-1

« Si on perd, on est largués pour la course au top 4 mais on s'enlève de la pression. Et si on gagne, on rejoint le groupe des prétendants au play-offs. » Arnaud Massaert penchait plutôt pour la victoire contre le Daring, situé 4 points plus haut au classement. Le ton était donné et le Watducks se portait à l'avant étouffant un Daring un peu amorphe. Après deux occasions galvaudées par Gose, le Wat' obtenait son premier pc à la 4eminute sur un flat de Peeters stoppé sur la ligne par Jardel. Mr Croese sifflait justement stroke. Breyne s'avançait et envoyait son tir à droite… et à côté du but. A la 7e minute, grosse attaque locale et trois chances réelles d'ouvrir le score. « On se réveille les filles",criait Manu Brunet, étonné du manque de punch de ses joueuses. Seule van Nuffelen se permettra une percée vers le but que d'Hooghe contrait spectaculairement.

A la 14e minute, une balle arrive à gauche sur Lhopital complètement esseulée : la Française armait un revers que Stappaerts déviait au second poreau (1-0). Trois minutes plus tard, un nouveau pc était converti par Peeters (2-0). L’avance au premier quart était totalement justifiée, le Wat’ étant vraiment partout sur le terrain. Sermonnées par Brunet, les Molenbeekoises faisaient preuve d’un peu plus d’allant durant 3 minutes. Le temps pour Mr Croquey de siffler stroke pour le Daring à la 19e minute. D’Hooghe, face à Jardel, se plaçait un peu sur la gauche de son but, offrant un bel espace à l’attaquante qui pensait profiter en tirant côté stick, côté que choisissait aussi D’Hooghe pour plonger et arrêter la balle du gant. 1 stroke raté partout. A la 24e, 4e pc du Wat’ (le 3e à la 20e n’avait rien donné) et sleep direct de Peeters sur Jardel qui ne parvenait pas à bloquer la balle (3-0). A la 30e minute, Meulemans se tordait sérieusement la cheville et devait sortir définitivement : voilà qui n’arrangeait pas la défense molenbeekoise. Le Daring allait toutefois obtenir deux pc et une occasion pour Bertarini qui tirait sur D’Hooghe, tout cela juste avant le coup de sifflet de la mi-temps.

La reprise voyait un Daring un peu plus entreprenant avec un nouveau tir de Bertarini, dégagé en puissance par D’Hooghe ; mais rien de bien tranchant si ce n’est une première occasion pour Aleman à la 53e : le Daring va toutefois trouver une récompense de sa meilleure période avec un but d’Aleman, rageuse (3-1). Ce fut toutefois un feu de paille, le dernier quart-temps étant à l’avantage des locales qui se créaient encore 2 pc ; celui de Vandrsteen était repoussé par Montserrrat repoussé dans le stick de Ronquetti qui profitait de l’aubaine (4-1). Antwerp - Dragons 4-4 Le derby nord-anversois aura enchanté les spectateurs : 8 buts équitablement partagés avec des retournements de situation. L’Antwerp prenait deux buts d’avance aux 3e et 5e minutes, de quoi couper le souffle du Dragons. Qui réagissait par ses habituelles buteuses De Groof et Raye : tout cela dans le premier quart. L’Anwterp reprenait l’avance et le score était de 4-2-une surprise- jusqu’au milieu du dernier quart-temps où De Groof et Raye (encore elles) égalisaient sur pc. Un vrai derby.

Racing - Léopold 5-1

Autre derby, ucclois celui-là entre le Racing, largement mieux classé que son visiteur et voisin du jour, le Léopold. Le Léo tiendra jusqu’à la 26e minute et un but de De Mot. Puis plus rien avant une 45e minute bien agitée : d’abord le 2-0 par Englebert et une réponse directe de Singh. Quelques minutes plus tard, Rasir tuait les ambitions du Léo, confirmé par un autre but d’Englebert et lepoint final sur pc de Boon.

Gantoise - Herakles 4-0

La rencontre à la Gantoise fut à sens unique, mais très fermée. La gardienne gantoise a touché sa première balle en dernier quart-temps. La Gantoise a forcé une quinzaine de pc mais il ne doit finalement sa victoire qu’à des revers de Gerniers (2) et Sinia, et d’une volée de Roels.

Victory - Braxgata 0-3

Pas de surprise à Edegem où le Braxgata a pris l’avance par Van Dieren à la 20e minute ; la victoire était consolidée par Versavel aux 44e et 66e minutes.

Résultats:

Antwerp - Dragons 4-4

Racing - Léopold 5-1

Watducks - Daring 4-1

Gantoise - Herakles 4-0

Mechelse - White Star 1-1

Victory - Braxgata 0-3

Classement :

1. Gantoise (14m) 42 pts 2. Dragons (15m) 36 pts 3. Racing (15m) 30 pts 4. Braxgata (15m) 29 pts 5. Daring (16m) 26 pts 6. Waterloo Ducks (16m) 25 pts 7. Antwerp (16m) 20 pts 8. Herakles (16m) 16 pts 9. Léopold (16m) 13 pts 10. Victory (16m) 13 pts 11. White Star (15m) 13 pts 12. Mechelse (16m) 3pts