Hockey D 1 : le Wellington se maintient

La semaine prochaine verra un thriller entre le Langeveld et le Lara qui devront se répartir un siège à bascule et une place de barragiste.

Hockey D 1 : le Wellington se maintient
©BELGA

Le sort en est jeté : alors qu'il ne reste plus qu'une journée de play-down, une troisième décision est tombée. Le Wellington rejoint l'Amicale Anderlecht sur la liste des sauvés, alors que l'Indiana, en atomisant précisément les Anderlechtois, a fait un pas de géant vers le troisième siège salvateur.

L'ambiance était plutôt nostalgique avenue d'Hougoumont où l'on fêtait le dernier match à domicile de Mathias Gowie (un des joueurs restés fidèles à son club toute sa carrière alors qu'il avait les capacités pour jouer en Honneur), Didier Michielssen (un autre vieux serviteur du club) et du coach Lionel Sempoux qui fêtait son 41e anniversaire et partira coacher les dames du White Star la saison prochaine. Mais le Langeveld, en manque criant de points, n'était pas venu pour faire la fête et ouvrit la marque par Anthony Versluys. Un rebond de pc de Sacha Dumoulin permit aux Jaune et Gris d'égaliser avant la mi-temps. Mathias Gowie marqua alors un deuxième but pour terminer en beauté, et le Lang eut beau sortir son gardien pendant le dix dernières minutes, Hubert De Vliegher se montra intraitable entre les perches pour assurer le maintien du Well (2-1).

Victoire écrasante donc d'un Indiana qui, en désespoir de cause, avait fait rejouer son coach Maurice Dubois (qui a toujours les jambes, merci pour lui) et fait coacher son équipe par John Bessell. La première période fut une véritable démonstration des Gantois à qui tout réussit : deux pc de Basile Raskin, un troisième signé Mattia Melato, Ulysse Alenus et... deux fois Maurice Dubois, tout cela pour un score de tennis à la mi-temps (6-0). Après le repos, les Amicalistes reprirent leurs esprits et ne concèdèrent plus d'écart supplémentaire en deuxième période : phases de pc transformées par Olivier Antoine et Renaud Pangrazio, avec de l'autre côté un but magnifique de Pierre Desimpel et un stroke converti par Julien Bekaert. Score final : 8-2.

Cette victoire plantureuse permet à l'Indiana de dépasser le Lara qui a concédé... son 8e match nul en neuf rencontres. Les Wavriens, qui recevaient l'Ombrage déjà condamné, espéraient évidemment mieux, surtout après avoir ouvert la marque... par un joueur non identifié. Les Woluwéens renversèrent la vapeur par Leo De Ranter et Logan De Gieter avant que les Macas ne fassent de même avec deux buts de Christopher Oostveen sur pc. Mais l'Ombrage, malgré quatre cartes jaunes au total du match, hérita d'un stroke que transforma Florian Lalande, synonyme de partage. Le comble, c'est que les Wavriens seraient contents de forcer un neuvième match nul la semaine prochaine (et donc de terminer le deuxième tour sans la moindre victoire !) pour assurer une place de barragiste contre le vainqueur du barrage de D2 (soit Tamise, soit le Baudouin, les deux équipes ont partagé l'enjeu 1-1 sur le terrain du premier nommé).

Malines et Namur dos à dos

Pendant ce temps, il restait aussi un match pour la troisième place, synonyme de barrage avec le dixième de DH (ce sera l'Orée, à moins d'une sanction prise contre le Léopold par le Comité de Contrôle jeudi). Malines et Namur se sont quittés dos à dos sur le terrain du premier nommé. Il manquait plusieurs joueurs dans chaque camp, mais Namur était sans doute le plus déforcé avec les absences de son capitaine Bastien Weicker, de son buteur Viktor Pokorny et de son sleepeur Geronimo Clement. Toujours est-il qu'avec une équipe de 20,4 ans de moyenne, les Namurois ont mené trois fois à la marque,par Nico De Moor sur rebond de pc, par Tom Stassin (U16) et Thomas Joye. Trois fois cependant, les Malinois revinrent à égalité, deux fois par Manu Mondo sur pc et une troisième fois par Agustin Nuñez. Tout reste évidemment possible pour la manche décisive, qui se jouera à Hastedon dimanche prochain.

Enfin, signalons que dans le double match pour la première place (purement honorifique puisque la promotion des deux équipes est acquise), Uccle Sport a remporté la première manche contre l'Old Club, 3-2. Retour à Rocourt dimanche.

Sur le même sujet