Hockey: un Belge de plus aux Pays-Bas

Florent van Aubel signe un prestigieux transfert à Pinoké.

Philippe Demaret
Hockey: un Belge de plus aux Pays-Bas
©Belga

"Cétait dans ma tête depuis un certain temps. Et puis comme mon épouse avait la chance d'avoir un boulot à Amsterdam, je me suis dit que c'était un signe."

Florent van Aubel vient de signer son transfert au club de la banlieue amstellodamoise : il rejoint à Pinoké Alexander Hendrickx et Sébastien Dockier. "J'étais très bien au Dragons mais le ait que mon épouse (ils sont jeunes mariés) aie pu obtenir un job nous a fait réfléchir à une vie là-bas. Cette ville est super et jouer dans le championnat néerlandais était un rêve pour moi.on choix est tombé sur Pinoké et le fait d'avoir deux copains de l'équipe nationale a également joué. En vue des Jeux de Paris, mettre au point des automatismes avec Séba, comme je l'ai fait la saison passée avec Cédric (Charlier) est très précieux; les connexions avec Ced étaient géniales." Pour van Aubel, c'est une première expérience à l'étranger après 13 saisons passées à Brasschaat. A 30 ans, le "Magicien" est au sommet de son art. Il vient de remporter son 4e Stick d'Or et possède un palmarès kilométrique : devenu Red Lion à 17 ans, il a accumulé près de 260 sélections en A. Champion d'Europe en 2019, bronze en 2021 et argent en 2013 et 2017, champion du Monde en 2018, champion olympique en 2021 et argent en 2016, il a également été titré champion de Belgique à 7 reprises avec le Dragons, remporté l'Argent et 3 fois le bronze en EHL. Et on pourrait encore continuer avec d'autres distinctions et titres ou médailles.

Une solide commotion

Florent van Aubel a plutôt mal terminé sa saison au Dragons : il a été victime d'une commotion plutôt grave qui la tenu écarté des terrains pendant plus de 3 semaine et demie. Il recommence doucement à courir depuis 4 jours et suit une programme de remise en forme très prudent. "Suite à ma commotion, j'ai eu des maux de tête pendant plusieurs semaines. Maintenant, c'est passé. Mais je ne veux pas revenir trop vite. J'ai vu ce qu'il s'est passé avec l'Anglaise Alex Danson ou plus récemment avec Manu (Stockbroekx). Le staff des Lions m'a donné un programme à suivre pour revenir en forme. Je pourrai viser les rencontres de Pro League, mais je resterai prudent."

En EHL

On ne verra donc plus le dimanche le feu-follet anversois sur les terrains de Belgique. Et on aspire à le revoir sans doute en EHL. La saison prochaine, le Dragons ne sera pas en EHL pour la première fois depuis sa fondation. Dans deux ans, on pourrait avoir un Dragons-Pinoké de feu. "Ah oui, ce serait chouette...On verra !"