Pro League : Les Belges s'imposent contre l'Inde et repartent avec 3 précieux points

Les Red Lions ont pris leur revanche sur l'Inde (3-2).

Ethel Vandiest
Pro League : Les Belges s'imposent contre l'Inde et repartent avec 3 précieux points
©BELGA

Belgique : Vanasch ; Stockbroekx, Boccard, de Sloover, Hendrickx ; Gougnard, Denayer, Wegnez ; De Kerpel, Boon, Charlier puis Poncelet, Dohmen, van Aubel, Dockier, Ghislain, Cosyns, van Doren.

Inde : Parattu ; Varun, Amit, Hardik, Harmanpreet ; Shamsher, Surender, Manpreet, Akashdeep ; Mandeep, Sukhjeet puis Jarmanpreet, Lalit, Vivek, Abhishek, Jugraj, Gurjant, Pawan.

Arbitres : MM. Van Bunge C. et Tomlinson D.

Cartes vertes : 13e Poncelet, 37e Dohmen, 42e Akashdeep

Les buts : 25e Abhishek (0-1), 33e De Kerpel (1-1), 46e Hendrickx sur pc (2-1), 59e Hendricks sur stroke (3-1), 60e Mandeep (3-2)

Plusieurs changements sur la feuille de match par rapport à la rencontre d’hier. Du côté indien, Shamsher, Sukhjeet, Gurjant et Pawan font leur entrée. Niveau belge, on sait que Arthur van Doren est sorti sur blessure à la mi-temps. C’est Ghislain qui est appelé pour compléter le groupe. Le onze de base a aussi évolué. Boccard et Vanasch prennent les places des frères van Doren.

La rencontre d’hier se soldant par un partage, 3-3, les équipes ont dû se départager aux shootouts et c’est l’Inde qui prit le dessus 4-5. Les Red Lions veulent absolument se rattraper ce dimanche.

La première entrée dans le cercle est belge, mais elle n’aboutit à rien. Les Belges sont clairement en possession de la balle en ce début de rencontre, ils font tourner et construisent peu à peu afin d’atteindre la zone dangereuse. Mais face à une formation indienne qui aligne deux sécurités de quatre joueurs, ce n’est pas aisé. Pourtant, Dohmen s’agenouille au poteau et est proche de dévier le centre reçu en premier goal. Les tribunes, pleines à craquer, soupirent d’une seule voix. Le premier pc tombe à la 7ème minute et est en faveur des Belges. Le stoping de Charlier est raté, il conserve la balle pour tenter un tir, mais bien trop tardivement pour aboutir. La relance indienne occasionne la première contre-attaque, mais de Sloover est présent sur le chemin de Lalit. Les phases en un temps s'enchaînent côté Red Lions. Mais la première véritable occasion indienne est très jolie. Jarmanpreet récupère la balle un peu après la ligne de milieu sur son flanc droit, après un déboulé balle au stick, centre parfaitement pour Sukhjeet complètement oublié dans le cercle. Celui-ci, en bout de course, dévie en un temps la balle qui passe à quelques centimètres de la transversale de Vanasch. Ces dernières minutes de quart temps voient un groupe indien bien plus présent et porteur de la balle face à un groupe belge réduit à 10 suite à la carte de Poncelet. Mandeep dévie un centre, mais elle passe à droite et non à gauche du poteau, le marquoir n’est pas encore enclenché.

La Belgique enchaîne quelques belles combinaisons bord de cercle lors de cette reprise de jeu, mais n’arrive pas vraiment à pénétrer de manière efficace dans le cercle adverse. L’Inde, quant à elle, devient de plus en plus pressante et dangereuse. L’ailier droit, Jarmanpreet fait mal à la défense belge. Il est à l’origine du premier pc indien. L’envoi puissant est stoppé proprement par les sorteurs. Sur la phase suivante, la balle aérienne de Dockier est trop longue pour Ghislain. C’est De Kerpel qui se jette, cette fois-ci, sur un centre afin de tenter de le dévier dans les filets de Parattu, mais son envol n’aboutit pas. Il est aussi malchanceux quelques instants plus tard quand la balle qu’il attendait au point de stroke fait un faux rebond et lui passe, littéralement, entre les jambes. Nous sommes à la 25ème minutes quand le score se débloque, à l’avantage des Indiens. Abhishek finalise une longue contre-attaque menée par ses coéquipiers. C’est 0-1 pour l’Inde.

L’Inde a clairement envie de repartir avec de bons points, Vanasch doit sortir deux belles parades coup sur coup pour empêcher le score de s’aggraver. Sur la phase suivante, la Belgique remonte en un bloc l’entièreté du terrain, ils se retrouvent en surnombre dans le cercle adverse et De Kerpel slap de manière puissante la balle reçue, celle-ci fait résonner la planche de Parattu, ainsi que les cris des supporters, c’est 1-1. Les Red Lions, de blanc vêtu, poussent et enchainent les entrées dans les 25, sans toute fois pouvoir prendre l’avantage dans la surface décisive. Les Blancs sont une fois de plus réduits à 10, cette fois c’est Dohmen qui se voit affublé d’une carte verte. Shamsher élimine trois et puis quatre Red Lions avant de rater ça passe en bout de course, la technique des Indiens est encore une fois très impressionnante. A quelques secondes de la fin du 3ème quart, l’Inde est à un stick de reprendre l’avantage par Lalit, merveilleusement bien servi. Mais il s’oppose à un Vanasch bien présent.

Il reste 15 minutes pour que l’une des deux équipes prennent l’ascendant sur l’autre. Charlier obtient un pc à la 46ème minute, cela peut être le tournant de la rencontre. Et ça l’est. Hendrickx ne tremble pas un instant et délivre un sleep millimétré dans le coin droit du goal adverse. C’est 2-1. C’est peut -être ce qu’il fallait aux Belges pour qu’ils libèrent leur jeu, après une occasion de van Aubel, c’est Cosyns qui arme un tir puissant vers le goal, dévié chanceusement par le stick d’un défenseur. Phase suivante, Poncelet et Cosyns pénètrent dans le cercle grâce à un une deux très fluide, mais Poncelet est trop court pour la dernière passe qui franchit la ligne de fond. Boon arme un revers dans un angle impossible, De Kerpel et Ghislain loupent tout deux la déviation. Il y a plus d'occasions franches dans ces dernières minutes que durant la grande partie de la rencontre. Il reste encore huit longues minutes. N’oublions pas qu’hier c’est à partir de ce moment que les Belges ont lâché le match et se sont fait reprendre au score. Et c’est bien ce qui est sur le point d’arriver, Vanasch est assailli de toutes parts par les attaquants adverses, mais il tient bon. À cinq minutes du terme, le deuxième pc indien est sifflé. Le pc est rejoué et Vanasch sort une impressionnante parade du bras droit. Les trois minutes restantes sont tendues, mais les Red Lions gardent la balle. Gougnard déborde dans le cercle alors qu’il reste moins de deux minutes au compteur. Il se fait fautivement faucher juste devant le goal, c’est logiquement stroke que Hendrickx convertit en un 3-1. A la toute fin de rencontre, l’Inde revient à 3-2 via Mandeep. Sukhjeet est proche d’inscrire le 3-3 alors que les supporters ont déjà entamé le décompte final. Le score final est donc de 3-2 en faveur des Belges.