Coupe du monde féminine de hockey : Un bon début pour les Red Panthers

La Belgique a remporté son premier match du groupe D de la Coupe du monde féminine de hockey, dimanche à l'Estadio Olympico de Terrassa, près de Barcelone, en Espagne.

Coupe du monde féminine de hockey : Un bon début pour les Red Panthers
©BELGA

Les Red Panthers, 5e au classement de la FIH, se sont imposées 4-1 face à l'Afrique du Sud (FIH 15) avec deux buts inscrits sur pc par Stephanie Vanden Borre (17e et 18e) et deux autres par Charlotte Englebert en fin de match, toujours sur pc (53e) et d'un tir de près (57e). L'Afrique du Sud a sauvé l'honneur via Jean-Leigh du Toit, sur la même phase (24e). Entamant la rencontre en confiance, les Belges ont directement pris l'initiative en se créant une dizaine d'occasions franches dans le premier quart-temps. Mais tour à tour, Charlotte Englebert, sur un tir de revers, Alix Gerniers, sur un rebond, Michelle Struijk, d'une reprise sur un centre, ou encore Justine Rasir d'un revers bas, trouvaient la gardienne adverse ou loupaient le cadre. Les 6 penalty corner obtenus lors des 10 premières minutes, avec à chaque fois Stephanie Vanden Borre au canon, ne parvenaient pas à tromper la défense des championnes d'Afrique.

Changement radical dès le début du 2e quart, puisque la défenseuse gantoise transformait le 7e pc belge d'un envoi sur sleep à mi-hauteur à gauche de Mbande (1-0, 17e). Une minute plus tard, la même Vanden Borre doublait la marque sur la même phase et au même endroit (2-0, 18e).

On pensait la Belgique lancée, mais elle manquait de réussite en phase de conclusion avec un tir de revers de Gerniers qui léchait le poteau. Sur un contre sud-africain, les joueuses de Giles Bonnet se forgeaient leur 1er pc. L'envoi en flat de Jean-Leigh du Toit en plein centre du goal belge trompait Aisling D'Hooghe, qui échangeait son rôle avec Elena Sotgiu à chaque période (2-1, 24e). Juste avant de rejoindre les vestiaires, Louise Versavel perdait non seulement son duel en face-à-face avec Mbande, mais plus encore le recours à l'arbitrage vidéo après avoir réclamé un pc non accordé.

Après le repos, les joueuses de Raoul Ehren relâchaient sensiblement la pression. Elles se créaient néanmoins encore un pc et Struijk ratait à son tour un duel avec la gardienne. Il fallait attendre les dix dernières minutes pour voir les Panthers s'envoler. Sur le 13e pc belge et sur une première phase jouée en retour sur la donneuse, Charlotte Englebert inscrivait son premier but en Coupe du monde (3-1, 53e), avant de réussir un doublé quelques minutes plus tard d'un tir de près (4-1, 57e).

Après ce succès permettant aux Belges de prendre la tête du groupe D à égalité de points avec l'Australie, victorieuse samedi du Japon 2-0, la Belgique enchainera mardi (21h30) contre les Australiennes dans un match sans doute décisif pour la première place de la poule. Les Panthers concluront la phase de poules mercredi contre le Japon (18h), soit 3 matchs en 4 jours. Seule la première équipe au terme du 1er tour rejoindra directement les quarts de finale. Les autres (2e et 3e) devront passer par un barrage à Amstelveen, aux Pays-Bas, qui sont coorganisateurs du tournoi.