Fin de parcours pour les Red Panthers au Mondial de hockey: elles s'inclinent face aux Pays-Bas en quart de finale

Les Red Panthers se sont inclinées par le plus petit écart face aux Pays-Bas.

Philippe Demaret

Les Red Panthers n’ont pas réussi battre les championnes néerlandaises. Elles ont mal débuté leur quart de finale et ne les ont fait douter qu’en fin de rencontre. Retour sur le match.

Q1

Il n’y a plus moyen de glisser le moindre supporter dans le stade Wagener : La petite centaine d’admirateurs belges des Red Panthers allaient être complètement étouffés par les 9.500 autres fans des Oranje. Un facteur que les joueuses devront tenter de ne pas prendre en compte : l’ambiance est dès avant le coup d’envoi terrible et terriblement oppressante.

La balle passait assez rapidement dans les sticks hollandais, ce qui permettait déjà à Brasseur de montrer sa science du placement. Les 5 premières minutes se passèrent dans la moitié de terrain belge : à deux reprises, Puvrez contrait des entrées de cercle d’Albers sur la droite. A la 8e minute, Matla recevait un long tir et tentait de se retourner pour décocher un revers, mais avec Brasseur dans les pattes, difficile d’armer un tir qui finalement était dévié dans les nuages. Sur le long corner, Struijk concédait le premier pc de la partie et Jansen allumait les guêtres de Sotgiu, très attentive. La même Struijk se retrouvait une minute plus tard de l’autre côté du terrain pour la première entrée de cercle belge : la tentative belge était facilement contrée. A la 12e minute, Ballenghien faillit profiter d’un chipotage dans la défense locale pour inquiéter la ligne arrière Sur la contre-attaque, Verschoor se retrouvait seule devant la gardienne belge, mais Sotgiu sortait la balle du stick de l’attaquante néerlandaise : brillant. A la 14e, Verschoot tirait sur la planche de côté. 30 secondes plus tard, c’était but avec une déviation de Leurink sur un service d’Eva de Goede (1-0). Les Néerlandaises avaient peut-être fait le plus dur…

Q2

Dès la reprise, De Mot mettait la balle volontairement dehors et l’arbitre accordait un pc fort sévère. Jansen trouvait le sabot de D’Hooghe qui dégageait proprement. Les Néerlandaises mobilisaient la balle en faisant courir les Belgs dans tous les coins du terrain. A la 18e, les Oranje obtenaient leur 3e pc : Matla trouvait le gant de la gardienne belge. 20 secondes plus tard, 4e pc : Matla envoyait à côté. Pour le moment, une promenade de santé pour les locales ; les Red Panthers ne réagissent que par de rares occasions. Comme à la 22e minute, théâtre de la deuxième entrée de cercle belge. A la 23e minute, Nelen envoyait la balle vers De Mot qui se faisait facilement bousculer par les (trop) grandes arrières néerlandaises. A la 24e, Albers reprenait à côté une balle dégagée du stick par d’Hooghe. A la 25e, Vanden Borre centrait pour de Mot qui ne déviait pas la balle. A la 27e, Versavel se débattait comme une diablesse pour servir la balle devant la gardienne : personne ne reprenait. Les Belges sortaient enfin de leur moitié de terrain. Une entrée de cercle à une minute de la mi-temps d’Englebert méritait mieux. La première mi-temps était donc majoritairement en faveur des Néerlandaises mais finalement, elles n’ont pu marquer qu’une seule fois. Peu pour elles, bien pour les Panthers qui ont limité les dégâts.

Q3

Début de seconde mi-temps avec toujours les Oranje à l’attaque et d’entrée un tir de Jansen passait à côté. La partie devenait un peu brouillonne et moins intense, avec un peu plus d’erreurs néerlandaises comme ce pc trop facilement concédé à la 37e minute : Vanden Borre n’en demandait pas tant et égalisait d’un sleep à plat déviée par le stick de Gerniers.(1-1). On n’entendait alors plus que les supporters belges dans un stade médusé. Ce but ne réveillait pas plus Albers qui envoyait un tir dans les nuages (30e) ou Verschoor qui se faisait bloquer en tête de cercle malgré un gros travail. Un travail de sape qui énervait les Oranje qui en perdaient quelque peu leur hockey. Les Panthers avaient enfin réveillé leur hockey plus tourné vers l’avant.

Q4

Le dernier quart était à peine commencé de 2 minutes que Moes débordait par la gauche et tirait, mais au-dessus du but. Puis survenait cette funeste 48e minute : la même joueuse rentrait dans le cercle par la ligne du fond où elle passait en revue la défense belge et, bien que déséquilibrée et au bout de sa course, poussait la balle en retrait. Le sabot de D’Hooghe, mal orienté, décidait d’une autre course de la balle, celle du but (2-1) : cette croquette est le tournant de la fin de rencontre. Le pressing néerlandais continuait alors que les Panthers tentaient de réagir. A la 54e, 5e pc que Matla envoyait dans les nuages. Les Belges pressaient tant et plus mais tombaient sur des Oranje bien regroupées qui sentaient doucement la qualification arriver. Les enchainements se suivaient, il y avait toujours une Brasseur dans le chemin. A la 57e, D’Hooghe pouvait remercier son poteau qui déviait un tir de Moes. A la 58e, de Goede balançait Gerniers dans les 23 mètres : pc. Repoussé, puis pied néerlandais et 4e pc belge. Le premier envoi était repoussé et la reprise de Brasseur échouait à côté. Les Néerlandaises soufflaient et laissaient les dernières secondes s’égrainer ; ce ne fut pas simple et les dernières attaques belges leur ont causé beaucoup de souci.

La Belgique est donc éliminée au stade des quarts de finale, un parcours honorable qui laissera un goût de trop peu, surtout contre l’Australie, et qui est pourtant prometteur. Par contre, ces Pays-Bas que l’on a vu ce soir ne sont pas encore champions.

Pays-Bas : Konig ; Kooel, Leunink, de Waard, Albers, Welten, Matla, Sandrs, Nunnink, van Geffen, van Laarhoven, puis Moes, Keetels, Verschoor, de Goede, Plonissen, Jansen
Belgique : Sotgiu ; Puvrez, Brasseur, Vanden Borre, Hillewaert ; Nelen, Struijk, Vandermeiren ; Englebert, 't Serstevens, Ballenghien, puis Rasir, Gerniers, Versavel, Leclef, De Mot, Breyne, D'Hooghe (16e)

Arbitres : Mme I. Presenqui (Arg) et A. Neumann (Aus)

Carte verte : 24e Albers, 31e Moes, 32e Struijk, 37e Englebert

Carte jaune : /

Les buts : 15e Leurink (1-0), 38e Gerniers sur pc (1-1), 48e Moes (2-1)

Penalty corner : Pays-Bas 0/6, Belgique ¼