Euro de hockey U21 féminin: la médaille d’or échappe de peu aux Young Red Panthers

Belgique – Allemagne : 1-1 (3-4 SO)

Ethel Vandiest

Les Young Red Panthers montent une dernière fois sur le terrain dans le cadre de ce tournoi européen des U21 et c’est pour décrocher la médaille d’or. Au vu de leur prestation tout au long de cette semaine, cette première place serait amplement méritée. Face à elles, se dresse une équipe allemande tout aussi remarquable. La rencontre promet d’être spectaculaire.

Le premier pc est allemand, il a lieu en tout début de rencontre. Les Allemandes doivent s’y reprendre à deux fois avant de réussir à tromper Dewelde, mais c’est bien le cas. Le compteur est déjà enclenché, c’est 0-1. Les Allemandes gardent la possession de la balle obligeant les Belges à rester groupées dans leur partie de terrain. Il faut maintenant espérer que le fait d’être menée au score ne paralyse pas les joueuses, et qu’au contraire cela les motive. Pour le moment, la ligne défensive tient bon face aux nombreux assauts de l’Allemagne.

Les Belges tiennent bon mais concèdent un deuxième pc dès l’entame du quart, après une première phase, l’une des défenseuses est renvoyée au centre pour une sortie anticipée. Lors du deuxième essai Blockmans intercepte calmement l’envoie sur la ligne. La Belgique, sur la phase suivante, pénètre enfin dans la surface adverse de manière dangereuse, mais Vischer repousse l’envoie du gant. La Belgique concède de nouveau, et trop facilement, une phase de pc. Mais réussit à le sortir. C’est encore le cas quelques instants plus tard pour le 4ème pc, cette fois il est tiré à côté par la joueuse allemande. Il y a très peu de possessions belges et encore moins d’ouvertures pour nos compatriotes. Charlotte Englebert se bat pour aller chercher une phase de pc, c’est la première pour la Belgique alors qu’il reste 5 minutes dans la mi-temps. Redoutable, comme bien souvent, le sleep fait trembler les filets adverses. Le score est de nouveau à l’équilibre. Mais un nouveau pc en faveur des Allemandes est sifflé, Dewelde sort la balle proprement.

Les joueuses remontent sur le terrain à égale distance, tout est à refaire dans chacun des groupes. La deuxième carte verte de la rencontre est distribuée, à l’attention de Vanden Borre, la Belgique se retrouve en infériorité numérique pour les prochaines minutes. Les échanges se sont quelque peu équilibrés, mais l’Allemagne reste devant et ne cesse d’harceler les Belges. Les rares fois où la Belgique pénètre dans le cercle adverse, aucune ne parvient à obtenir quelque chose, que cela soit une véritable occasion ou encore une phase de pc. Mais la ligne composée de Blockmans, Vanden Borre et Mommens repousse chaque tentative d’incursion allemande.

La vitesse et la précision des constructions allemandes sont toujours aussi impressionnantes, Bussels doit s’interposer pour éviter les tentatives consécutives de Strauss et de Schawabe. Nous sommes dans le dernier quart temps, et l’Allemagne reçoit une nouvelle carte verte, c’est le moment idéal pour les Belges de prendre le dessus dans cette rencontre. C’est bien ce que Englebert, Whiet et Roels tentent de faire, mais sans succès. Suite à une phase assez rude, mais correcte, Dujardin est exclue par une carte jaune. C’est maintenant au tour de l’Allemagne d’être en supériorité numérique et ce pour un plus long moment que la Belgique, il s’agit là peut-être du tournant du match, il reste 8 minutes. Les tentatives s’alternent d’un côté à l’autre du terrain, mais aucun des deux groupes ne prend l’avantage, on se dirige donc vers une séance de shoot out. Cette séance a déjà tourné en faveur des Allemandes en demi-finale.

Les joueuses belges sont Vanden Borre, Englebert, Blockmans, Mariens D. et Roels. Vanden Borre feinte une frappe directe, Englebert réussit à dépasser la gardienne, Blockmans se trouve accrochée par cette dernière mais la balle est interceptée, Mariens D. envoie chanceusement la balle dans le goal. Roels rate également son essai. Alors que l’Allemagne fait un sans-faute. La médaille d’or échappe aux Young Red Panthers.

Belgique – Allemagne : 1-1 (3-4 SO)

Belgique : Dewelde ; Blockmans, Dujardin, Vanden Borre, Belis ; Englebert, Marien D., Brasseur ; White, Roels, Schreurs puis Goeminne, Vincent, Marien A., Bonami, Mommens, Bussels, Maertens

Allemagne : Vischer, Mandal, Bleuel, Fischer, Frerichs, Nolte, Stoffelsma, Hahn, Sippel, Duus, Wiedermann puis Niklaus, Strauss, Boehringer, Kollinger, Schawabe, Hemmerle.

Arbitres : Sandra Adell (Espagne) et Lorijn de Kraker (Pays-bas)

Cartes vertes : 23e Niklaus, 34e Vanden Borre, 49e Bleuel

Carte jaune : 52e Dujardin

Les buts : 2e Weidermann (0-1), 25e Englebert (1-1).

Shoot-out : Vanden Borre, Stoffelsma, Englebert, Schwabe, Strauss, Marien D., Wiedermann