Ion Hockey League: un succès plein de maturité pour l'Orée, l'Herakles écrase Louvain, le Daring perd tout en dix minutes face au Léopold

Les résultats de la 5e journée de l'Ion Hockey League Messieurs de ce dimanche.

Damien Russel, Ethel Vandiest, Thibaut Vinel, Patrick Dekelver et Diane De Molinari
Ion Hockey League: un succès plein de maturité pour l'Orée, l'Herakles écrase Louvain, le Daring perd tout en dix minutes face au Léopold
©BELGA

En 10 minutes, le Daring perd tout (Daring - Léopold 1-2)

Le match commence fort, deux minutes à peine égrainées et déjà le premier pc est sifflé en faveur du Léopold. Même si Max Berger affirme qu’il ne regarde pas les statistiques, on sait que la saison dernière le Daring est l’équipe qui a concédé le plus de phase et que le Léopold est celle qui est extrêmement efficace sur ceux-ci. Et pourtant, c’est déjà la deuxième phase de pc pour le Léopold, mais pour l’instant le marquoir reste vierge. Bien qu’il faille attendre près de 10 minutes, le Daring y va aussi de ses premières incursions dans le cercle adverse. Les échanges sont énergiques mais propres.

La consigne du T1 du Daring est claire « Arrêtez de perdre du temps et de l’énergie à réclamer sur les décisions arbitrales ! ». On sait que cet état d’esprit sera bénéfique à ces hommes aujourd’hui mais aussi durant la saison. C’est le 3ème pc pour le Léopold et le 3ème que Feldheim et sa ligne sortent. La phase se poursuit et se conclut sur le premier pc pour les hôtes du jour. Phase que Bell transforme après une feinte originale de Montelli, le Daring mène 1-0. Le Léopold ne parvient pas à imposer son rythme et sa vision du jeu. Il laisse même les espaces suffisants pour que le Daring soit encore dangereux, mais le score reste inchangé. Le Daring termine la mi-temps à dix, vu la couleur de la carte attribuée à Van Linthoudt, ils entameront également la deuxième mi-temps à dix.

La possession reste en faveur des ucclois qui continuent à mettre la ligne défensive du Daring sous-pression. Le Léopold obtient son cinquième pc à la suite d’une intervention quelque peu agressive de Esmenjaud. Cette tentative donne lieu à un second essai. Feldheim éloigne le danger du gant et libère son camp. Suite à une incursion le long de la ligne de fond, Leffler fait vibrer le petit filet extérieur de Henet. Le Daring ne parvient pas encore à sécuriser sa position et à creuser l’écart face aux Ucclois. Et ceux-ci sont encore plus oppressant dans les abords du cercle molenbeekois. Cosyns y va de son solo, bien obligé tant ses co-équipiers ne suivent pas. Après deux quarts de terrain traversé, il se fait intercepter au bord de cercle. Dans la phase suivante, le temps est longuement arrêté afin de distribuer quelques cartes, les deux équipes sont réduites à 10 le temps d’une carte verte.

Le mot d’ordre de Agustin Corradini est « Patience », il en est certain, à force, cela va rentrer. On en est certains ce quart temps sera très long pour l’une des deux équipes et semblera certainement très voire trop court pour l’autre. Un septième pc est sifflé pour le Léopold alors que le Daring n’en a eu qu’un seul pour le moment. La phase donne lieu à une 8ème phase, qui s’écrase en dehors du cadre. C’est sur phase de jeu que le Léopold revient au score, la balle est déviée par Baumgarten juste devant Feldheim qui ne peut réagir. C’est 1-1 alors qu’il reste 10 minutes. Encore deux pcs sifflés en faveur du Léopold, encore deux sauvetages. Le public présent derrière les cages du Daring commencent à se chauffer, tout comme le staff du Léopold qui réclame encore plus de penalty corner. Ce qu’il obtient au final, et c’est au bout du douzième essaie que la balle est enfin déviée au poteau droit, par Englebert. Le Léopold réussi à passer devant les hôtes du jour qui après avoir tenu 90 % du match semblent maintenant se fissurer. Il reste quatre minutes le Daring retire son gardien. Le Daring obtient un pc en toute fin de rencontre, Henet l’écarte du gant. Moment de confusion durant lequel le Léopold n’arrive pas à éloigner le danger des ses cages, et que le Daring réclament des sanctions plus sévères de la part des arbitres. Le match se termine à ce moment là dans une grande confusion. Le score final est donc de 1-2.

Daring : Feldheim; Denis, Bonanni, Bell, Brunet; Kruger, Cosyns; Vanlinthoudt, Montelli, Marqué, Esmenjaud puis Veulemans, Delos, Jacqmotte, Vander Gracht, Leffler

Léopold : Henet; Forgues, J. Verdussen, Van Strydonck; Boccard, Cuvelier, Zimmer, Baumgarten, Englebert; A. Verdussen, Boon puis Muschs, Poncelet, De Trez, Leeuw, Thiéry

Arbitres : MM. S. Michielsen et T. Dagnelie

Cartes vertes : 50e Esmenjaud, 50e Muschs

Carte jaune : 31e Van Linthoudt

Les buts : 23e Bell sur pc (1-0), 60e Baumgarten (1-1), 65e Englebert sur pc (1-2)

Penalty Corner : Daring (1/2) Léopold (1/12)

Un succès plein de maturité au terme d’un match très engagé (Orée - Watducks 4-3)

L’Orée commençait fort, mais touchait le poteau à la première minute. Plennevaux obtenait un premier pc pour une faute de Wilbers qui avait glissé dans le cercle. Il était mal stoppé. Simar trouvait dans l’axe Domene qui déviait tout en douceur devant Vandenbroucke battu (1-0). Ce but récompensait une belle entame de match des Bruxellois. Le Watducks sortait la tête de l’eau via un premier pc. Sur la phase suivante, le Watducks revenait à 1-1 via Willems. Le tir était contré. Thieffry devait intervenir et était aidé par son poteau qui repoussait la balle, mais Willems était sur le rebond. Willems servait Ghislain qui armait un tir hors cadre. Plennevaux tentait un tir du base-ball, mais dévissait. Ce premier quart avait été intense et équilibré.

Vandenbroucke anticipait bien une balle à destination de Domene. Le Watducks forçait un 3e pc pendant que l’Orée jouait à 10. Après Willems, c’est Domene qui prenait une verte. Juste avant la mi-temps, Plennevaux reprenait une passe de Branicki. Le tir croisé trompait Vandenbroucke. Simar offrait encore dans l’axe un tir dans le cercle à Plennevaux. Il manquait la balle. Petit tentait sa chance, mais la balle était déviée. Le Watducks obtenait son 4e pc.

La première mi-temps s’est déroulée sur un rythme élevé avec des temps forts des deux côtés. La di

Vandenbroucke sortait en bord de cercle pour éviter la récupération de Domene. Vandenbroucke s’interposait sur une déviation de Branicki. Alex de Paeuw ratait le cadre. Max Van Oost égalisait d’un tir magnifique qui ponctuait une phase collective. Sur un contre, Simar chipait la balle pour la pousser dans le filet de Vandenbroucke (3-2)

Thiéry, très déterminé, récupérait une balle et la passait sur la baseline à Branicki qui lui remettait. Sa déviation faisait mouche (4-2). Le Watducks répondait par quatre pc. L’Orée ramenait le 4-2 à la fin du 3e quart.

Le Watducks inscrivait le 3e but, mais monsieur Dutrieux avait sifflé une min-fraction de seconde avant une faute en faveur des Brabançons qui avaient le pc. Dykmans ne cadrait pas.

Dans le dernier quart, le Wat était réduit à neuf après les sorties de de Paeuw (verte) et Charlet (jaune) en même temps. Curty, aussi, prenait une jaune. Willems jouait bien le coup pour avoir un dixième pc. Sur le 11e pc, Charlet réduisait le score à 7 minutes de la fin. L’Orée souffrait, avait peur et gardait ses 3 points. Gencarelli sortait blessé (petite entorse) à 30 secondes de la fin. L’Orée a repris sa moisson de points.

Orée : Thieffry, Beckers, Dohmen, Raemdonck, Willems ; Thiéry, Simar, Curty ; Plennevaux, Domene, M. Branicki ; puis S. Branicki, Willocx, Masso, Langer, Gencarelli

Watducks : Vandenbroucke ; Van Marcke, Van Oost, Charlet, Dumont ; Wilbers, de Paeuw, De Backer ; Willems, Ghislain, Rogeau ; puis Dykmans, Van de Kerckhove, Petit, Sidler, Depelsenaire

Arbitres : MM. M. Dutrieux et D. Van Den Eede

Cartes vertes : 12e Gencarelli, 22e L. Willems, 27e Domene, 41e T. Willems, 51e Thiéry, 56e de Paeuw

Cartes jaunes : 43e Beckers, 56e Charlet, 58e Curty

Les buts : 7e Domene (1-0), 13e Willems (1-1), 29e Plennevaux (2-1), 44e Van Oost (2-2), 45e Simar (3-2), 51e Thiéry (4-2), 62e Charlet sur pc (4-3)

Penalty corner: Orée 0/2 et Watducks 0/11

L'Herakles écrase Louvain (7-1)

Avec quatre points au compteur, Louvain rendait visite à l'Herakles à Lierre. Les Louvanistes restaient sur une remontada contre Uccle Sport :menés 0-3 à la 21e, les universitaires réussissaient à renverser la vapeur pour l'emporter 4-3. En face, le double weekend avait permis au joueurs de Darran Bisley de faire le plein mais le club restait sur une défaite en semaine contre Gand.

Le suspense n'aura pas duré longtemps à Lierre car l'Herakles a rapidement pris les commandes du match par Mondo sur pc à la 4e. Thomas sur une déviation doublait la mise avant que Nicolas De Kerpel ne convertisse un stroke provoqué par Amaury Keusters. Ce même Keusters trouvait à nouveau la faille à la 22e: profitant des largesses de la défense louvaniste, Van Dessel récupérait une balle, entrait dans le cercle et passait en retrait à Keusters, un but d'école.

A la mi-temps, la messe était dite. Car Louvain provoquait bien un premier pc qui ne donnait rien mais n'arrivait pas à créer du danger devant le but de Timmermans.

La seconde mi-temps était du même tonneau, avec une domination d'entrée des joueurs locaux qui alourdissaient encore la marque: Van Dessel provoquait dans l'axe du jeu avant de servir sur sa droite Thomas. Le Néo-Zélandais tirait vers James Carr. Keusters, en deux fois, plaçait la balle dans le plafond du but. Ensuite, De Kerpel y allait d'un doublé sur un pc hors de portée de Carr. Van Lembergen ne cadrait pas son essai. Mucic, lui aussi sur pénalty, sauvait l'honneur de Louvain en catapultant la balle dans la lucarne du but lierrois. Avant que De Kerpel ne fixe le score à 7-1 sur suite de pc et soigne ses stats personnelles avec un triplé.

Une belle victoire pour l'Herakles qui confirme et vient d'aligner un bon 9/12. Pour Louvain, il faudra réagir dès la semaine prochaine contre le Racing.

Herakles : Timmermans, Mondo, Cicileo, M. Donck, Verdussen, Van Dessel, Muir, Thomas, De Kerpel, Igau, Keusters, Delaisse, Hertoghe, Nepote, V. Donck, Vloeberghs

Louvain : Carr, brydon, Santana, Harris, Divorra, Lum, Mujic, Tello, Sior, Maraite, Capizzi, Delhalle, Georgis, Kinnen, Van Lembergen, Breemersch

Arbitres : MM. T. Croese et L. Dooms

Cartes verte s: 19e V. Donck, 26e Mondo, 52e Santana, 66e Gerogis

Cartes jaunes : 50e Thomas, 68e Tello, 70 Igau

Les buts : 4e Mondo sur pc (1-0), 12e Thomas (2-0), 17e De Kerpel sur stroke (3-0), 22e Keusters (4-0), 37e Keusters (5-0), 39e De Kerpel surpc (6-0), 58e Mujic sur pc (6-1), 62e De Kerpel sur suite de pc (7-1)

Penalty corner : Herakles: 3/6, Louvain 1/2

Uccle Sport a à nouveau bien résisté (Uccle Sport - Gantoise 2-4)

Uccle Sport : Charlier ; Goyet, Zirpel Olivares, Saussez, Bellenger ; G. Hainaut, Defise, Moreno ; Mushiete, M. Magnant, Houbart puis Maeyens, D. Hainaut, Cockelaere, Balthazar et Nelson

Gantoise : Santiago ; M. Deplus, T. Deplus, Murray ; M. Clément, Goyet, Kina, Madeley ; T. Clément, Duvekot, Hellin, puis Molenaar, Rogge, Desgouillons, Lietear, Masson

Arbitres : MM. C. Hardy et R. Tinant

Cartes vertes : 17e Goyet, 27e Bellenger, 29e T. Clément, 40e Goyet

Cartes jaunes 48e Bellenger, 67e M. Deplus

Les buts : 12e Madeley sur PC (0-1), 50e Magnant (1-1), 53e Kina sur PC (1-2), 61e Masson (1-3°, 68e Clément (1-4), 70e Magnant (2-4)

Penalty Corner : Uccle Sport 0/3, Gantoise 2/3

Un match agréable et un score logique (Braxgata - Racing 2-2)

Quand le 4e reçoit le 3e on peut parler de sommet…de plus le Racing doit faire oublier son faux pas de dimanche passé. Le Brax démarre pied au plancher et sur un déboulé d’Onana suivi d’un crochet dévastateur le score est défloré c’est 1-0. Les Anversois dominent mais les Rats restent dangereux notamment sur pc. Aux 4e et 5e Walter doit s’employer sur les pc de Cosyns. Les visiteurs sortent petit à petit de leur coquille. Le match s’équilibre. Tour à tour Charlier puis Cosyns (sur pc) alertent le dernier rempart local qui reste intraitable. Les locaux obligent les Ucclois à jouer bas, de plus Cosyns et Charlier ont peu d’espace pour s’exprimer la porte se referme rapidement. 26e phase confuse dans le cercle du Racing Vanwetter dégage en catastrophe. A la 27e Walter repousse un pc de Cosyns sur la latte mais une minute plus tard il doit s’incline sur un superbe envoi de l’attaquant ucclois Le Racing tente de monopoliser la balle en jouant plus haut. Une belle phase initiée par Xavier très actif n’est pas finalisée. Gucassof s’emploie encore sur un centre en retrait qui avait trouvé preneur et à la 34e un superbe tir de Charlier n’est pas cadré. Les locaux démarre la 2e mi-temps à l’image de leur Q1. Les Rats tentent de jouer plus haut mais les Anversois restent dangereux…souvent le dernier geste manque. A la 44e Charlier doit quitter le terrain blessé (stick dans le visage). Le match reprend et est vraiment très correct. Les locaux fêtent leur premier pc à la 49e. Le match devient un vrai match de ping pong les deux équipes allant clairement de l’avant. Malheureusement il y a beaucoup de déchets. Tobias Biekens a une terrible occasion à la 50e mais Gucassof s’interpose avec brio. Les deux équipes tentent de garder la balle et de construire posément…mais on sent les 2 formations poussées vers l’avant. 58e pc suivi d’un stroke pour faute sur la ligne converti par Luypaert. 59e Cayphas se fait balancer dans le cercle : stroke : Cosyns égalise (2-2) La fin de match est animée… Luypaert sauve un superbe pc de Cosyns sur la ligne. La fin est plus confuse avec deux vertes pour les rayés Truyens tente une percée en force mais tire à côté. Van Cleynenbreugel se met en évidence en fin de rencontre en provoquant un pc et en faisant une descente de feu sur l’aile gauche. Le match fort bien arbitré se termine sur un score logique de 2-2 qui contente à moitié les deux équipes.

Braxgata : Walter ; Loots, Luypaert, Van Cleynenbreugel, Van Steerteghem; Rossi, T.Biekens, Walsh; De Winter, Walker, Onana; puis Van Bavel, Adriaensen, Van Biesen, De Ridder, Clément

Racing : Gucassof ; Xavier, Lambeau, Torras, Wegnez ; Truyens, Lucaccioni, Meurmans ; De Chaffoy, Cosyns, Charlier ; puis Cayphas, Maherbe, Berton, Delavignette.H, Vanwetter,

Arbitres : MM T. Bigaré et G.Boutte

Cartes vertes :64e Cayphas, 69e Meurmans

Les buts : 2e Onana (1-0), 28e Cosyns sur pc (1-1), 58e Luypaert sur stroke (2-1), 59e Cosyns sur stroke (2-2)

Penalty Corner : Braxgata (0/3), Racing (1/7)

L'Old Club pas loin du résultat de la saison (Dragons - Old Club 7-6)

Cartes vertes: 54e Permin, 56e Luyten, 66e Dawance

Les buts: 4e Govers (1-0), 9e Luyten (2-0), 11e Gougnard (3-0), 14e Ulrich (3-1), 19e Holmes (3-2), 25e Govers (4-2), 35e Della Torre (5-2), 42e Raes (6-2), 44e Tambwe (6-3), 46e Luyten (7-3), 51e Tambwe (7-4), 58e De Moor (7-5), 62e Ulrich (7-6)

Classement

1. Gantoise 6     5     0     1    15

2. Léopold 5     4     1     0    13

3. Racing 5     3     1     1    10

4. Braxgata 5     3     1     1    10

5. Dragons 5     3     1     1    10

6. Orée 5     3     0     2         9

7. Herakles 6     3     0     3         9

8. Daring 5     1     1     3         4

9. Louvain 5     1     1     3         4

10. Watducks 5     1     0     4         3

11. Uccle S. 5     1     0     4         3

12. Old Club 5     0     0     5         0

Programme de la semaine

Braxgata - Dragons Di 12h30 Racing - Louvain Di 15h Léopold - Orée Di 15h Old Club - Daring Di 15h Watducks - Uccle Sport Di 15h

En EHL

Gand - Rot. Wettingen Je 14h30