En regardant simplement les chiffres, on pourrait se dire que le parcours d'Adam Commens à la tête de notre équipe nationale n'est pour l'instant pas terrible (quatre défaites en... quatre matches). Mais voilà la vie n'est (heureusement) pas faite que de chiffres et quand on sait que ces défaites sont survenues face aux nations respectivement classées à la deuxième place (l'Australie) et à la troisième place mondiales (l'Espagne), on peut croire le "divin chauve" australien lorsqu'il nous dit que "l'équipe est en progrès."

De retour de Valence avec deux revers "honorables" face aux locaux (3-2 et 3-0) dans ses valises, Adam Commens a apprécié ce qu'il a vu sur le terrain. "Nous sommes partis avec un effectif réduit à 15 joueurs (NdlR : les frères Vandeweghe, Gilles Petre et Cédric De Greve étaient absents pour raisons professionnelles). J'avais aussi convoqué deux internationaux de l'équipe - 21 ans, Maurice Dubois et Alexandre De Saedeleer qui se sont très bien intégrés dans le groupe."

"Des qualités de leader"

"Chouchou" De Saedeleer a visiblement tapé dans l'oeil de l'ancien joueur de l'Antwerp. "Pour son âge, il fait preuve de beaucoup de maturité et en plus de son talent, il possède des qualités de leader qui peuvent nous être utiles".Voilà peut-être une solution aux problèmes rencontrés par notre défense, qui manque justement de personnalités fortes.

Maurice Dubois et Alexandre De Saedeleer quitteront pourtant (temporairement ?) le groupe pour rejoindre les - 21 ans, engagés dans la "Mini world cup juniors" à Monchengladbach du 7 au 12 août. "J'aurai un oeil attentif sur cette compétition et il n'est pas impossible que d'autres Espoirs rejoignent notre noyau."

Un noyau qu'il faudra forcément rétrécir à l'approche du championnat d'Europe de Manchester. "Je ferai mon choix définitif dans la semaine qui suivra le tournoi d'Hambourg (qui mettra en prise les nôtres avec l'Espagne, l'Allemagne et l'Angleterre et qui se termine le 5 août). Pour l'instant, 21 joueurs sont en course pour 18 places. En ce qui concerne Dennis Dijkshoorn, j'attends le feu vert du corps médical avant de me prononcer". L'équipe a beaucoup travaillé et l'ancien international a l'impression que son message est en train de passer. "Au niveau tactique, nous devons jouer de façon solidaire et serrée en défense et davantage sur les ailes en attaque. Nous pouvons encore nous améliorer."

C'est que le temps presse... Il reste moins d'un mois avant le championnat d'Europe, où - faut-il le rappeler - trois places seront attribuées pour les JO de Pékin. "Il faut rester réaliste. Nous avons vu le niveau des autres équipes du top au Champions Challenge. Cela va être très difficile, mais nous connaissons aussi nos qualités et savons que nous pouvons être compétitifs, même si c'est vrai que notre équipe est jeune et peu expérimentée."

Adam Commens semble apprécier ses premières semaines en tant que coach des Diables. "Ma vie a changé, le poste d'entraîneur à un niveau national n'a plus rien à voir avec celui d'un club. Ici, le staff est beaucoup plus important; il faut pouvoir gérer beaucoup de monde. Je ressens aussi plus de pression, mais cela me motive. C'est un défi passionnant."