ST-JOB-IN'T-GOOR La balle semblait avoir choisi son camp, hier, au nord d'Anvers, où l'équipe dirigée pour la première fois par Bart Van Lith s'est imposée sur un score très sévère contre La Gantoise. Privés de Charles Vandeweghe (40° de fièvre), les joueurs de Pascal Kina ne méritaient en effet pas pareille punition, alors que leur Sud-Africain Greg Nicol trouva les montants à trois reprises (poteau droit, poteau gauche et transversale!) sur autant de pc tandis que le gardien Stefan Declerck sortit le grand jeu sur trois autres tentatives.

Renforcé par la présence de l'international australien Adam Commens, de passage en Belgique et qui ne devrait jouer que ce seul match (!), l'Antwerp n'a pas usurpé pour autant son succès. Excepté Jeroen Baart, peu à l'aise au back droit, chaque joueur s'est en effet mis comme par enchantement au diapason de leur libero d'un jour. A commencer par Vitaly Kholopov, qui avait retrouvé son coup de patte tant à l'interception, à la distribution qu'à la conclusion. Mis rapidement sur orbite par le Néo-Zélandais Richard Redfearn, puis doublant la mise au quart d'heure sur un pc de Joeri Beunen, les Anversois menèrent ainsi logiquement 3-1 à la pause. Un push victorieux de Redfearn avait en effet répondu du tac au tac à un bel effort de Nicolas Pczycki.

Si l'Antwerp perdit ensuite la maîtrise du jeu (avec notamment aucun pc obtenu en seconde mi-temps), les deux contres meurtriers de ce diable de Kholopov sonnèrent le glas des derniers espoirs gantois.

© Les Sports 2003