ENVOYÉ SPÉCIAL À CHANGZHOU

La première défaite des Diables Rouges dans ce tournoi leur aura immédiatement été fatale. Ils commençaient le match virtuellement qualifiés, puisqu'un partage contre les Anglais leur suffisait.

Hélas, cette position apparemment confortable ne dura que quatre minutes. Thomas Van den Balck perdit un duel avec Middleton dans l'axe et celui-ci servit immédiatement Daly qui marqua d'un puissant tir de biais (0-1). La seule erreur défensive belge en trois matches se payait ainsi «cash».

Les données du match devenaient radicalement différentes. Au lieu de défendre le résultat, une spécialité dans laquelle les Diables excellent, comme ils l'ont prouvé à maintes reprises dans ce tournoi, il fallait aller chercher la qualification, tandis que les Anglais pouvaient se mettre dans la même peau que nous contre l'Irlande et le Canada.

Et les Belges entreprirent résolument de faire le jeu, mais la finition ne fut pas au rendez-vous. Ni sur une longue passe transversale de Brulé vers Luycx dont le centre fut raté par Philippe Goldberg; ni sur un coup franc de Brulé dévié à côté par le même joueur. Entre-temps, les Anglais n'étaient pas en reste, mais Moore dévia également à côté un centre de Garrard et la Belgique résista victorieusement à une petite phase préparée sur leur premier pc, De Greve sauvant brillamment l'envoi de Hawes.

Les cinq minutes qui précédèrent le repos virent les Diables augmenter la pression. Coup franc de Luycx et déviation à côté de Loïc Vandeweghe; passe de Charles Vandeweghe à Philippe Goldberg et bonne sortie de Fair; bonne balle de Luycx pour Bourdeaud'hui et à nouveau Fair qui dévie en corner; et enfin, le premier pc belge. Les Diables avaient également préparé une variante sur cette phase et il s'en fallut de quelques millimètres pour que le tir de Luycx n'entre dans le but au lieu de toucher les filets latéraux.

L'illusion de but était d'ailleurs surprenante, puisque l'arbitre commença par indiquer le centre du terrain !

En deuxième période, les Diables n'arrivèrent plus souvent dans le cercle adverse, l'entrejeu belge faisant preuve de trop peu de créativité, avec un Loïc Vandeweghe étroitement muselé, face à une équipe anglaise qui défendit remarquablement.

Il y eut encore un pc dans chaque camp: De Greve sauva le «slape» de Richard Mantell, empêchant celui-ci de marquer pour la dixième fois du tournoi. Maigre consolation. Fair sauva lui aussi du pied le «flick» de Brulé.

On crut encore au but à la 62 éme lorsqu'un coup franc de Brulé isola Luycx en tête de cercle, mais Fair ne se laissa à nouveau pas surprendre. En fin de match, pour l'anecdote, Jones rata le 0-2 alors que les Diables mettaient tout à l'attaque.

C'est donc le chemin des écoliers que prendront les Belges pour se qualifier. Comme presque toujours dans ce tournoi... Leur prochain adversaire sera la France, quatrième de l'autre poule. «It's a long way to Tipperary» auraient pu nous faire remarquer les Anglais, non sans une certaine dose d'humour noir.

Belgique - Angleterre 0-1

Belgique: De Greve, Van Hove, Brulé, Van den Balck, Houssein, Luycx, L. Vandeweghe, De Cock, Ph. Goldberg, Ch.Vandeweghe, Truyens, puis Dohmen, Bourdeaud'hui, Renaer et Bertrand.

Angleterre: Fair, Garrard, S. Mantell, Cordon, Bleby, Alexander, Kirkham, Middleton, S. Mantell, Clarke, Daly, puis Moore, Hawes, Jones et Goudie.

Arbitres: MM. R. Ten Cate (Hol) et J. Wright (AfS).

Le but: 4 éme Daly (0-1).

© Les Sports 2006