2001 a été une excellente année pour le hockey belge.En juillet, à Edimbourg, l'équipe nationale réussit l'exploit de se qualifier pour la Coupe du monde, pour la première fois depuis 1994. Certes, elle bénéficia de pas mal de réussite car, à un moment donné, elle n'avait plus son sort en mains et ne gagna finalement que deux rencontres sur sept, mais le fait est là et l'entraîneur hollandais Bart van Lith, critiqué depuis son entrée en fonction et victime officiellement d'une santé fragile, put partir avec la satisfaction du devoir accompli. Son successeur, l'ancien international sud-africain Giles Bonnet, a décidé de rajeunir les cadres en profondeur afin de tout miser sur les Jeux d'Athènes 2004 (pour lesquels la Belgique doit encore se qualifier). Les résultats, pour l'instant, ne suivent pas et depuis l'entrée en fonction du nouveau coach, la Belgique a perdu onze fois de suite. Fin février, les Belges s'en iront à Kuala Lumpur disputer une épreuve autrement plus relevée que le Champions Challenge d'où ils reviennent. Ils auront fort à faire pour éviter les quatre dernières places. De là à écrire que cette Coupe du monde est d'ores et déjà sacrifiée sur l'autel des Jeux...

Sur le plan national,

le Dragons a remporté, au terme d'un suspense haletant contre Uccle Sport, son 3e itre de champion de Belgique consécutif. La saison nouvelle a vu la résurrection du Léo et la descente aux enfers du White Star. Trois des quatre premiers actuels sont Bruxellois. Cela faisait longtemps.

© La Libre Belgique 2001