Le rêve continue pour l'Old Club. A peine sorti de D2, le voilà en tête de la D1, certes en compagnie du Daring mais en le devançant nettement à la différence de buts et au nombre de buts marqués. Vingt buts en quatre matchs, excusez du peu...

Le match au sommet disputé au White Star, dimanche, a été spectaculaire de bout en bout. Les Liégeois prirent un départ en fanfare, marquant sur pc par Ali Mubashar, puis par Louis Lejeune, et enfin par Pierre De Moor, tout cela en un peu plus de dix minutes ! Pas assez cependant pour décourager les Etoilés, qui revinrent à 1-3 par Lionel Debroux, puis à 3-3 avant le repos sur deux pc de Luca Valentino. On venait à peine de remettre la balle en jeu que Tanguy Tambwe inscrivait son but désormais hebdomadaire (3-4) mais pour voir le White à nouveau égaliser sur pc, par Brian Van Bogaert (4-4). Ce score resta au marquoir jusqu'à trois minutes de la fin, moment que choisit Charles-Henri Jehaes pour redonner l'avance aux Sang et Marine. Les Etoilés firent sortir leur gardien, avec pour seul résultat un sixième but marqué sur pc (c'est plus facile sans gardien) par Mubashar. Score final : 4-6 et les équipes sont prêtes pour le second set.

Beaucoup de buts aussi dans le derby Daring-Amicale, et il aurait pu y en avoir encore bien davantage, puisque l'Amicale commença par deux piquets en début de match ! Ce furent pourtant les Molenbeekois qui ouvrirent la marque par Joaquin Coelho, avant de voir Louis Curtil égaliser. Coelho rajouta un but pour faire 2-1 à la mi-temps. A la reprise, les Anderlechtois égalisèrent une nouvelle fois par Antoine Schubert d'un joli tip-in. Mais les Amicalistes ne tinrent pas la distance, avec leurs nombreux blessés et leur noyau trop exigu : le Daring rata un stroke avant que Geoffroy Cosyns n'inscrive le but décisif. Daniel Bell inscrivit encore un pc pour creuser l'écart. Voilà donc les troupes de Laurent De Valkeneer avec zéro point, en ayant affronté quatre des cinq premiers du classement !

Exploit du Well à la Dodaine

En déplacement à Nivelles, le Wellington s'est rassuré en réussissant une victoire qui ne doit rien à personne - tout le contraire du hold-up de l'année passée. Les deux équipes eurent pas mal d'occasions, mais les Ucclois se montrèrent nettement plus efficaces. En première mi-temps, Alex Amzel ouvrit la marque mais Victorian Fernandes Villeta égalisa sur pc. Après la reprise, les Jaune et Gris firent la différence sur pc, par Mathias Gowie et Elliot Gillardin. A noter aussi un excellent match d'Hubert De Vliegher dans les buts ucclois.

Un match n'a pu aller jusqu'à son terme à cause des trombes d'eau qui se sont abattues sur la Belgique en fin d'après-midi. Commençant à 17h, Langeveld-Uccle a été arrêté avec encore 28 minutes à jouer, alors que les Ucclois menaient 1-2, le terrain du Léo étant noyé. Et il s'en était déjà passé des choses jusque-là ! Martin Vanderborght avait ouvert la marque après 48 secondes, avant que Romain Schulte ne double l'écart. Enfin, du moins le croyait-il, car un arbitre décida à tort d'annuler le point, à la grande surprise d'Uccle Sport lui-même ! Après dix minutes, les Ucclois du bas de la ville égalisèrent sur pc par Jérôme Dekeyser. A la reprise, on ne joua que sept minutes, le temps pour Dekeyser de transformer un stroke pas évident (dixit le principal intéressé) et pour les arbitres d'arrêter la rencontre... pendant un pc du Lang. Pc qui passera évidemment aux oubliettes lorsque le match sera repris - on parle de vendredi 11.

L'Indiana efface son zéro

Mal embarquée en ce début de saison et ayant appris la triste nouvelle du décès de son fondateur Armand Solie, un homme qui faisait une rare unanimité autour de lui par son fair-play et son humour, l'Indiana a pris ses trois premiers points aux dépens de Malines. Pierre Desimpel et Mathieu Buysschaert en première période, puis Maurice Dubois après la pause donnèrent aux Gantois une avance de trois buts. Dans les dix dernières minutes, Malines s'ébroua pour jouer le lièvre de la fable, marquant deux fois sur pc par Jeremy Donck et Manuel Mondo, mais il était trop tard pour conquérir un point.

Enfin, le match entre l'Ombrage et le Polo s'est terminé sur un partage, les deux équipes marquant en première période sur pc : Tanguy Decoster fit 1-0 et Romain Lemaire égalisa. En deuxième période le Polo eut le plus d'occasions de but, mais comme chacun sait, cela ne sert à rien si on ne les met pas !

Enfin, précisons que le match... retour entre Uccle et le White Star a été anticipé pour cause de Coupe d'Europe en salle (on n'est jamais trop prévoyant !) et s'est terminé par un partage vendredi soir, avec des buts de Dekeyser sur pc, Uri Garreta et Charlie Crauwels pour Uccle, Luca Valentino sur pc et Elliot Mathieu (2) pour le White.