PRAGUE «Nous avons replacé la Belgique à un niveau qu'elle n'aurait jamais dû quitter» se targuait Pierre Collignon, manager du Dragons. En positionnant la Belgique parmi l'élite des nations européennes, le Dragons a rattrapé le faux pas du White Star qui avait fait culbuter notre pays en division B lors de la précédente édition. Accompagné par une vingtaine de supporters, les Anversois ont littéralement survolé leur poule en dominant aisément les Danois de Slagelse (3-0), les Tchèques de Hostivar (5-1) et les Italiens de Bologne (4-0). Un plus gros morceau attendait les troupes de Bert Wentink en finale, à savoir l'équipe viennoise du WAC. Pratiquant un jeu très strict et physique, les Autrichiens tentèrent de museler le Dragons. Mais Butler débloquait la situation en transformant un stroke. Hargneux, les Viennois revinrent dans la partie, avant que X. Paternottre ne redonne un avantage substantiel aux Anversois peu avant la pause (2-1). V. Van Elderen permettait aux siens de prendre le large, mais l'exclusion temporaire des deux Irish, Butler et Sheriff remettait le WAC dans la partie (3-3). La fin de match fut dominée par le Dragons et Stumpe concrétisa cette maîtrise de jeu dans les chiffres en faisant 4-3.

Grâce à ce succès des Brasschaatois, la Belgique retrouve la division A de la Coupe des Coupes européenne. Un beau cadeau pour le Watducks, représentant de notre pays pour la prochaine édition et... futur adversaire des Anversois en demi-finale des play-offs de notre compétition. «Mais c'est surtout une fleur pour le monde du hockey belge» reconnaissait le manager du Dragons.

Beaucoup avaient critiqué cette escapade praguoise en pleine préparation des play-off. Les demi-finales de notre championnat ayant lieu les jours prochains, les Anversois ne risquent-ils pas de payer cher cette débauche physique supplémentaire? Non, selon Pierre Collignon. «Nous avons spécialement demandé à nos joueurs de contrôler leur dépense physique en faisant circuler d'avantage la balle. De plus, nous avons évité les blessures et cet enchaînement de victoires pourrait constituer un avantage psychologique sur notre futur adversaire.»

Après avoir dompté une partie de l'Europe, le Dragons a ainsi hâte de brûler les ailes des canards Waterlootois le 1er mai...

LES RÉSULTATS

Dragons- Slagelse (DK) 3-0

Dragons- H.C. Hostivar (TCH) 5-1

Dragons- Bologne (IT) 4-0

Finale : Dragons- WAC (AUT) 4-3

© Les Sports 2003