Pour ce dernier match de la saison régulière, le derby anversois ne revêtait aucun enjeu particulier. Les champions en titre étaient en effet assurés de terminer la saison en tête, tandis que l'Antwerp avait assuré sa place de... barragiste la semaine dernière.

Devant la toute, toute grosse foule - le Dragons avait organisé des rencontres tous azimuts, notamment dans les diverses catégories d'âge -, les deux équipes ont réalisé un bon match, sans plus, en se préservant pour les prochaines échéances autrement plus importantes. L'Antwerp avait ainsi laissé au repos Kholopov et Jeroen Baart, sous la menace d'une troisième carte jaune, tandis que le gardien titulaire Stefan Declerck, blessé à l'épaule, était sur le banc. De son côté, Bert Wertink était privé des services de Smilovici (tendon d'Achille), mais fit évoluer Gierts, Stumpe et ses Irlandais Butler et Shaw, tous sous la menace d'un bristol fatidique en vue des demi-finales contre le Waterloo Ducks!

Quoi qu'il en soit, le Dragons prit la première mi-temps à son compte, Butler ouvrant la marque sur son pc traditionnel au quart d'heure. Les voisins de St-Job eurent ensuite deux occasions d'égaliser, mais Relik, isolé derrière la défense locale, échoua devant van Rijthoven qui avait parfaitement réduit l'angle, tandis que Meerbergen rata son stopping sur le premier pc obtenu par les siens (28e). 1-0, score à la pause.

A la reprise, les Brasschaatois doublèrent la mise sur un revers de Xavier Van Elderen. On les pensait à l'abri, mais c'était sans compter sur le jusqu'au-boutisme de leurs adversaires, qui revinrent à l'heure de jeu par Veen, à l'affût d'une balle relâchée par le substitut Thys sur phase de pc, pour arracher finalement le point du partage à l'ultime minute. Et ce sur la plus belle phase du match, amorcée par le jeune Sander Baart (16 ans), impeccable dans son rôle de stopper, la balle parvenant sur l'aile gauche à Redfearn, dont le une-deux avec Relik prit complètement à revers la défense du Dragons.

© Les Sports 2004