La situation des Diables Rouges dans leur groupe éliminatoire est assez paradoxale. Battus 1-4 par l'Allemagne, ils se retrouvent actuellement derniers, mais gardent cependant d'excellentes chances de qualification. En effet, ils doivent encore affronter l'Ecosse, qui les précède au classement, et ne sont retardés que d'un but par rapport à l'Angleterre, qui doit encore se farcir... l'Allemagne, déjà qualifiée.

Trois scénarios peuvent dès lors se présenter :

1. La Belgique ne gagne pas contre l'Ecosse. C'est fini, les demi-finales sont loupées. Tout au plus la Belgique peut-elle alors espérer dépasser l'Angleterre (si celle-ci perd contre l'Allemagne) et jouer contre le 4e de l'autre poule (la Pologne ou la France, c'est le 2e match de ce jeudi).

2. La Belgique bat l'Ecosse, l'Angleterre ne bat pas l'Allemagne. Le scénario le plus simple : les Belges sont alors en demi-finale. 2es de leur poule, ils affrontent le vainqueur du groupe B, l'Espagne (qui tient la corde) ou la Hollande. C'est le 3e match de ce jeudi.

3. La Belgique et l'Angleterre gagnent. Dans ce cas, tout se joue à la différence de buts. Les Belges ont un but marqué de moins pour l'instant. En cas d'égalité à la différence de buts, le nombre de buts marqués est prépondérant. S'il est aussi égal, comme les deux pays ont fait match nul l'un contre l'autre, il faudra... une compétition de strokes. «Si le cas se présente, nous déciderons alors en accord avec les team managers quand elle aura lieu» nous a expliqué le directeur du tournoi, l'Italien Guido Braca.

© Les Sports 2005