© DEMARET

Hockey

Doublé belge contre la France

Publié le - Mis à jour le

BRUXELLES L'équipe belge des moins de 21 ans peaufine sa préparation pour la Coupe d'Europe des juniors, qui se déroulera à Lausanne du 4 au 10 août. Au programme du week-end: une double confrontation contre la France à Auderghem.

Samedi après midi, les Belges se sont imposés 4-2 après un match peu emballant. Dès la première minute, Max Luycx porte les Diablotins au commandement sur pc. Ce sera tout ce que les Belges feront de valable pendant la première mi-temps. Les Français se montreront dominateurs mais ne trouveront la récompense à leurs efforts qu'à deux minutes de la pause sur une grosse erreur défensive collective. Après avoir encaissé un deuxième but français (54e). les spectateurs vont assister à un festival de Xavier Reckinger. Trois débordements de l'Hérakléen se transformeront en autant de buts. Reckinger conclura les deux premières fois; le 3e débordement lui permettra d'offrir un caviar à Dekeyzer. Malgré le résultat positif, le coach de l'équipe Pascal Kina n'était pas très content de ses joueurs. `Les deux buts que nous prenons sont autant d'erreurs individuelles. Contre une équipe qui évolue en Coupe d'Europe B - la France est toutefois favorite pour une remontée en A -, nous devions être plus stricts...´

Avec la manière dimanche

Dimanche matin, l'équipe belge a confirmé dans les chiffres sa victoire de la veille. Les Belges ont pris un net ascendant sur les Français, surtout dans la possession de balle. A la 16e

minute, Benjamin Van Hove profita d'une perte de balle de la défense pour donner l'avance aux Diablotins. Cinq minutes avant la pause, Fabian Beusen, fort présent en tête de cercle, profita d'un cafouillage pour doubler la mise. Trois minutes après la reprise, Max Luycx s'infiltra intelligemment pour décocher un tir imparable. Un arrêt miracle sur la ligne et du stick de Jean-Philippe Brulé empêcha les Français de réduire la marque. Enfin, Jérôme Verdussen décocha un tir que Reckinger dévia victorieusement dans le but français.

Un bon match qui aura permis au coach Pascal Kina de déceler les quelques points encore à améliorer.

`Au départ de la campagne, j'avais sur papier une équipe très performante. Avec neuf joueurs de l'équipe A, je pouvais envisager de rivaliser avec les meilleurs. Hélas! trois de ces joueurs ont des examens à passer en septembre et deux autres joueurs de renom ne sont pas disponibles. En plus, il m'a fallu compter avec une préparation réduite pour essayer de construire l'équipe. A Lausanne, nous devrons faire un résultat contre la Tchéquie que nous rencontrons d'emblée. Puis, contre la Hollande et l'Allemagne, ce sera un hockey réaliste qu'il faudra pratiquer. Il faut être conscient qu'avec l'équipe avec laquelle je pars, je ne pourrai viser que la cinquième place; si nous obtenons plus, ce sera réellement un exploit.´ s

© Les Sports 2002

A lire également

Facebook

Cover-PM

cover-ci

Immobilier pour vous