L'exploit n'a pas eu lieu pour les Belges lors de la première journée du tournoi pré-olympique jouée samedi à Kazan. Opposée aux favoris, les Etats-Unis, notre équipe nationale a fait preuve de caractère. Privée de Margaux Grossen et Nadine Khouzam, la Belgique fut d'entrée pressée par une équipe américaine très hargneuse. Et c'est paradoxalement au moment où les nôtres pointaient enfin le bout de nez dans le camp américain que Carie Lingo trouva la faille sur pc (1-0). Les Diablesses ne s'affolèrent pourtant pas et à la 23e minute, Sofie Gierts égalisa d'un magnifique effort personnel. Mais la joie belge fut de courte durée puisque cinq minutes plus tard Jess Gey remettait les siennes aux commandes (2-1). Les filles de Michel Van den Boer eurent juste après le repos une grosse occasion d'égaliser par Sofie Gierts. Sans se montrer dangereuses, les Américaines continuaient pourtant à dominer cette rencontre. A la 47e, Angela Loy fit 3-1, juste avant que Sofie Gierts ne se voit brandir un carton jaune. Réduite à dix, la Belgique limita la casse et fit même mieux en revenant au score à la 66e minute de jeu, via le stick de Carole Dembour (3-2).

Cette courte défaite n'a pas laissé de grosses séquelles dans les jambes des Belges, puisque ce dimanche, elles ont écrasé la France (5-0). Les buts belges vinrent des sticks de Charlotte De Vos, Carole Dembour (2x), Morgane Vouche et Astrid Vervaet) dans ce match à sens unique. La Belgique est ainsi provisoirement 3e, derrière les Etats-Unis et les Antilles néerlandaises (toutes deux avec 6 points). Mais devant l'Inde (3 points), la Russie et la France (0 pt) qui sont déjà quasiment éliminées de la course à Pékin. Prochain match de nos Diablesses mardi contre l'Inde. Un succès est impératif...