La Belgique a débuté en fanfare son championnat d'Europe de hockey sur gazon en battant le Belarus (FIH 21) 5-1, sous les yeux du roi Philippe, dans le premier match du groupe A de l'Euro dames, samedi après-midi à Boom.

Stephanie De Groof avait ouvert le score sur pc peu avant la mi-temps (32e minute).

Jill Boon doublait la mise peu après le retour des vestiaires (37e minute).

Erica Coppey (3-0, 40e), Louise Versavel (4-0, 41e) et Charlotte De Vos (5-0, 57e) portaient ensuite le score à 5-0, le Belarus ne sauvant l'honneur par Kulinkovich qu'à 3 minutes de la fin de la rencontre.

L'autre match du groupe A opposera les Pays-Bas (FIH 1) à l'Irlande (FIH 15) samedi à 18h00.

Les Red Panthers, 13e au classement mondial, afronteront un adversaire d'un autre calibre pour leur deuxième match, dimanche soir, puisqu'elle seront opposées aux Pays-Bas, vice-champions du monde et champions olympiques.

La Belgique, qui avait terminé 5e du précédent Euro et 11e des Jeux de Londres, jouera son troisième match de poule mardi (18h00) face à l'Irlande.

Les deux premiers du groupe seront qualifiés pour les demi-finales, qui se dérouleront jeudi. La finale dames sera disputée le samedi 24 août.


Sous le regard attentif du roi

Les Red Panthers avait un supporter de choix en la personne du roi Philippe.


Pascal Kina: "Nous allons analyser ce qui s'est passé sur nos PC"

Le coach des Red Panthers n'était pas entièrement satisfait de la prestation de ses troupes n'ayant, par exemple, converti qu'un seul penalty corner sur 8 obtenus.

"Nous allons analyser exactement ce qui a manqué sur nos PC, parce que, effectivement, ce n'était pas bon", a reconnu Pascal Kina. "Pourtant, nous n'avons jamais vraiment connu de problèmes par le passé sur PC. Nous avons bien préparé cet Euro que nous abordons sans peur ni appréhension. Depuis la World League, il y a un mois et demie, nous nous sommes concentrés full-time sur ce rendez-vous."

La Belgique espère pouvoir se qualifier pour les demi-finales. Les deux premiers du groupe rejoignent le dernier carré et les Pays-Bas, vice-champions du monde et champions olympiques, restent l'adversaire le plus huppé que les Belges rencontreront dimanche. "Les Néerlandaises ne vont certainement pas nous sous-estimer. Nous avons déjà gagné en match de préparation. Nous les connaissons, le public est avec nous. Le plus important sera de réussir une bonne prestation, les chiffres ne m'intéressent pas."