Une récompense de plus pour le joueur du Léopold, qui fêtait sa 300e cape pour ce début de tournoi. Avec désormais 126 buts inscrits pour la Belgique depuis 2012 (alors qu'il joue depuis 2008 avec l'équipe nationale), le Bruxellois de 31 ans est plus que jamais l'attaquant le plus prolifique en action cette quinzaine au Wagener Stadion.

"À titre personnel, cela fait toujours plaisir bien sûr de marquer rapidement dans un tournoi. Au-delà de ce succès acquis en équipe, ce qui me fait surtout du bien au moral c'est d'avoir bien récupéré de ma blessure. J'avais eu dur à revenir et cela avait mis plus de temps que prévu, mais là je sens que je suis sur de bons rails. J'ai envie de continuer à progresser et d'arriver à mon meilleur niveau tard dans cet Euro et surtout aux JO", a confié Tom Boon, surtout ravi de la prestation d'équipe des Red Lions. "Après le revers contre les Pays-Bas, on a connu un bien meilleur match, en étant plus présents et en ayant une meilleure circulation de balle."

Les deux buts du meilleur buteur du championnat belge ont été inscrits sur penalty-corner (pc), avec de surcroît un autre pc transformé par le spécialiste en la matière Alexander Hendrickx. Son premier sur un rebond et le second sur une phase directe. "Avec 3 pc inscrits sur 8, c'est un ratio extrêmement positif", ajoute Boon. "Même si d'habitude Alexander a encore de bien meilleures statistiques. On s'en est très bien sorti aujourd'hui. Ce qui est important de savoir, c'est que l'on est toujours dans un processus d'apprentissage. Ce n'est pas aujourd'hui que l'on va montrer des phases qui vont peut-être fonctionner plus tard. Le but ici c'est de gagner en montrant le moins possible."