Auteurs d'une remontée au score spectaculaire contre l'Allemagne (victoire 4-2), les Red Lions ont enchanté leur public en se qualifiant pour la finale de leur Euro de hockey, jeudi soir à Anvers.

"J'ai déjà connu des retournements de situation comme celui-là dans le passé, c'est pour cela que j'y ai cru jusqu'au bout et que toute l'équipe y a toujours cru", a réagi John-John Dohmen à sa sortie de terrain. "Les Allemands ont fait une première mi-temps parfaite. Ensuite on sentait que la tendance commençait à s'inverser en deuxième mi-temps, même si on restait derrière au marquoir. On a repris la main mise sur le jeu et on a commencé a avoir un bon sentiment par rapport au début où on a eu des occasions mais le jeu y était plus équilibré. On est vraiment passé au-dessus en deuxième période, devenant plus collectif et jouant plus simplement, avec ce beau scénario pour terminer à la fin."

Contre les Espagnols, qu'ils ont battus 5-0 en phase de poules, les Belges tenteront de ne pas tomber dans le même piège que les Néerlandais, qui visiblement ont sousestimé leurs adversaires en début de rencontre. "Il faudra se méfier d'eux. Ils sont peut-être moins physiques que nous, mais possèdent une équipe très intelligente", a souligné en conclusion le milieu de terrain.