La Belgique s'est inclinée 0-2 (mi-temps: 0-2) face aux Pays-Bas, championnes olympiques et vice-championes du monde, pour son deuxième match de l'Euro de hockey féminin, dimanche à Boom, dans le groupe A.

Les Red Panthers ont encaissé les deux buts coup sur coup à la 11e et à la 12e minute après un début de match à l'avantage des Néerlandaises, tenantes du titre et grandes favorites de ce championnat d'Europe. Aisling D'Hooghe, revenue dans les buts après que Pascal Kina ait préféré aligner Nadine Khouzam lors du premier match samedi face au Bélarusse, a du s'interposer à plusieurs reprises.

La Belgique, 13e mondiale, a sorti la tête hors de l'eau après le quart d'heure, une fois que les Pays-Bas, N.1 au classement mondial, ait ouvert le score par Carlien Dirkse van den Heuvel puis doublé la mise par Door Drooste coup sur coup. Anouk Raes, à la suite d'un PC, puis une déviation de Jill Boon devant la cage néerlandaise, offraient aux Belges leurs meilleures occasions en première mi-temps sifflée à 0-2.

En seconde période, les Red Panthers n'ont pu vraiment inquiéter les Pays-Bas pour revenir au score. Les Néerlandaises ont fini par l'emporter 2 à 0.

Les Pays-Bas sont ainsi assurées de leur qualification pour les demi-finales alors que la Belgique pourra se contenter d'un match contre l'Irlande (IHF-15) mardi. Les Irlandaises ont décroché dimanche leur première victoire du tournoi en battant la Bélarusse (IHF-21), éliminée, 3 à 2. 

Pascal Kina: "On a tout donné"

Battue 0-2 par les Pays-Bas, la Belgique n'avait pas à rougir de sa défaite face aux championnes olympiques, N.1 mondiale et tenante du titre. "Les Pays-Bas, c'est le top niveau", a concédé Pascal Kina, le coach des Red Panthers.

"On a tout donné, mais les Pays-Bas nous étaient supérieurs. C'est le top niveau. Une équipe contre laquelle j'ai toujours voulu jouer. Après un début de match moyen, nous avons grandi dans la partie et nous nous sommes procurés quelques occasions. On a forcé quelques PC. Dommage, nous n'avons pas marqué, ce que nous aurions peut-être fait dans un autre match. Mais je ne peux rien reprocher à mes filles, elles ont joué avec un grand coeur."

La Belgique va devoir forcer sa qualification pour les demi-finales contre l'Irlande mardi. "Nous allons bien préparer ce troisième match. Nous devons gagnons contre cette équipe d'Irlande et je pense que nous en sommes capables. Le groupe est bien concentré. L'adversaire d'aujourd'hui est tout simplement beaucoup trop fort pour nous, mais notre prestation est prometteuse pour l'avenir. On continue à progresser et je me demande d'ailleurs où cela va s'arrêter", souriait Pascal Kina. 

Charlotte De Vos: "Gagner contre l'Irlande"

"Nous devons nous focaliser sur notre prochain match. Il faut gagner contre l'Irlande", martelait Charlotte De Vos la capitaine des Red Panthers.

"Les Pays-Bas étaient beaucoup trop forts aujourd'hui. Elles nous ont vraiment étouffées pendant les 20 premières minutes. Cela allait trop vite. Ce début de match était difficile et c'était déjà 0-2 quand on a sorti la tête hors de l'eau. On a concédé le deuxième but trop facilement aussi. Ce fut ensuite mieux. Nous avons réussi à nous créer des occasions contre une équipe des Pays-Bas bien organisée. Je viens de parler à leur capitaine (ndlr, Maartje Paumen), elle m'a dit qu'elles avaient fait vraiment une très bonne rencontre. Ce n'est donc pas un scandale d'avoir perdu 0-2." 

Barbara Nelen: "les Pays-Bas sont physiquement plus fortes"

"Par rapport aux jeux Olympiques de Londres, il y a un an, nous nous sommes améliorées sur tous les plans, mais les Pays-Bas restent encore bien plus fortes. Ce fut un match difficile, dans lequel nous avons été très vite menées 0-2. C'était déjà très difficile de revenir ensuite. On a bien eu quelques occasions, mais on doit essayer de s'en créer plus. Dommage que nous n'ayons pas marqué."

Le coach néerlandais pas entièrement satisfait du score

Les Pays-Bas se sont qualifiés pour les demi-finales du championnat d'Europe de hockey féminin en battant la Belgique 0-2, dimanche à Boom pour la 2e journée du groupe A. Pour le coach des Néerlandaises, Max Caldas, pas question cependant de relâcher la pression pour le dernier match de poule face à la Bélarusse.

"On maintien les gaz", a expliqué Max Caldas à l'issue du match face aux Red Panthers. "On doit améliorer notre jeu encore et jouer plus vite. On doit le faire lors de notre dernière rencontre de poule, il faut continuer à grandir dans ce tournoi."

"Nous sommes très content d'être déjà qualifiés pour les demi-finales, mais nous ne sommes pas encore tout à fait au point", a ajouté le coach des Néerlandaises. "Après un bon début de match contre les Belges, on est retombé un peu. Un résultat de 2 à 0, ce n'est pas assez bon, je trouve. Nous aurions du marquer encore plus en seconde période."