Envoyé spécial à Manchester

Il y a de ces matches qui marquent l'histoire. Le match nul obtenu face à l'équipe championne du monde, l'Allemagne, par des Diables Rouges formidables de courage fait partie de ceux-là. Les joueurs de Adam Commens ont en effet accroché la puissante Allemagne (2-2) au terme d'un match plein. Avec ce point assez inattendu, la Belgique se pose en sérieux candidat aux demi-finales et donc pour les Jeux Olympiques. Mais pour cela, il faudra faire un résultat mercredi contre la Tchéquie, équipe normalement la plus faible du groupe.

Pourtant les choses avaient mal commencé pour les Belges puisqu'après 20 minutes, ils étaient menés 0-2 suite à deux pc allemand. Alors que l'on aurait pu craindre l'effondrement, les Belges trouvèrent dans ces circonstances, une motivation supplémentaire. Ils allèrent pousser les Allemands à la faute. Les Diables se créaient 5 occasions franches toutes détournées par l'excellent gardien Bubolz. Mais la sixième était la bonne, sur coup-franc, Philippe Goldberg la joua intelligemment avec Loïc Vandeweghe.

La seconde période allait être passionnante. L'Allemagne cherchait à tout prix à se mettre à l'abri mais les "ptits" Belges ne voulaient pas lâcher le morceau. Incroyablement appliqués, mais aussi libérés, ils redonnaient coup pour coup aux Allemands. Alors que Cédric De Grèce, excellent une fois encore dans les buts, sauvait par deux fois nos couleurs sur des essais de Zeller, John-John Dohmen égalisait d'une frappe puissante à quelques minutes du terme. Magnifique ! Et mérité ! Tout ça face aux champions du monde. Excusez du peu.