Hockey

La Belgique n'est pas devenue championne d'Europe de hockey masculin. Elle s'est inclinée 3-1 (repos 0-0) face à l'Allemagne en finale de l'Euro dimanche après-midi à Boom. Les Red Lions avait pourtant ouvert le score peu après le reprise. L'Allemagne, tenante du titre, décroche méritoirement son 8e sacre européen et signe un doublé au lendemain du titre féminin des Allemandes.

Les Belges ont d'emblée tenté de faire plier les N.1 mondiaux, via Charlier, Dockier, Luypaert et Truyens. Sans effet.

Les Allemands ont réagi et se sont créé les plus belles occasions mettant à contribution le gardien Vanasch.

En fin de période, le gardien du Waducks a encore sauvé sa cage juste avant la pause, aidé par de Saedeleer.

Vanasch gagna encore son face à face à la reprise et sur l'action suivante Tom Boon, servi par Denayer, expédiait un tir dans le plafond du but allemand (0-1, 38e). Les Allemands protestèrent en vain, malgré un appel à la vidéo, estimant que le tir avait été expédié du mauvais côté du stick.

Les Allemands reprirent le jeu à leur compte et égalisèrent très vite sur une déviation de Zwicker (1-1, 42e).

Les Red Lions, acculés devant leur but, éprouvaient de la peine à repousser la pression allemande. Vanasch retarda l'échéance mais le but de Weiss (2-1, 52e) concrétisait la maîtrise germanique.

Les Belges bénéficièrent ensuite de deux pc et Dockier expédia un tir sur le poteau, mais sur un contre Korn mettait un terme aux espoirs belges (3-1, 63e).

Marc Lammers: "Sur des petits détails"

Marc Lammers, le coach de l'équipe nationale belge, qui s'est inclinée (3-1) face à l'Allemagne, dimanche en finale du Championnat d'Europe de hockey disputé à Boom, estime que les faits de match n'ont pas été en faveur de son équipe. "Cela s'est joué sur de petits détails, comme souvent lors d'une finale", a-t-il commenté.

Le technicien néerlandais déplorait également le manque de réalisme de ses joueurs en première mi-temps, lors de laquelle les Red Lions ont dominé les débats. "Nous avons raté trop d'occasions. En outre, la perte de Simon Gougnard durant de longues minutes à la suite d'un violent contact avec un joueur allemand a limité nos solutions dans l'entrejeu. En seconde période, les détails n'ont pas tourné en notre faveur. Il y a notamment un penalty-corner qui nous a été refusé alors qu'il semblait évident pour l'ensemble du stade. Et puis évidemment, le tournant du match, quand les Allemands inscrivent le troisième but quelques secondes après que la frappe de Sébastien Dockier s'est écrasée sur la barre. Mais il faut reconnaître que l'équipe allemande a été très forte, surtout en deuxième mi-temps."

Marc Lammers s'est dit globalement content et fier du comportement de ses joueurs durant l'ensemble de la semaine. "Nous allons intégrer le top 5 au classement mondial. On a franchi une étape supplémentaire", a-t-il conclu.

Marc Coudron: "Le plus bel événement jamais organisé dans le monde du hockey"

Le Championnat d'Europe disputé durant la semaine à Boom est "le plus bel événement jamais organisé dans le monde du hockey", a estimé dimanche le président de la fédération belge, Marc Coudron, qui faisait partie des organisateurs. "Il y a quelques années, je n'aurais jamais pu imaginer qu'un tournoi pareil puisse avoir lieu en Belgique", souligne Marc Coudron, qui a notamment cinq Euro à son actif en tant que joueur. "Les autres nations qui ont participé à ce Championnat d'Europe, nous ont rendu hommage pour l'organisation de ce tournoi, les joueurs ont adoré évoluer dans un environnement pareil, je félicite tout particulièrement les bénévoles et tous ceux qui se sont mobilisés pour ce tournoi. Il y a eu plus de 50.000 spectateurs sur la semaine, aucun incident, une ambiance incroyable et la Belgique en demi-finale chez les Dames et en finale chez les Messieurs. Tout a donc été extrêmement positif, si ce n'est ces deux dernières petites marches, c'est-à-dire l'élimination cruelle des Red Panthers en demi-finale et la défaite des hommes ce dimanche."

Le président de la fédération est donc impatient de renouveler l'expérience et d'organiser à nouveau un grand tournoi en Belgique. "Nous sommes candidats pour la World League en 2015 et la Coupe du Monde juniors en 2017."

A propos des Red Lions, Marc Coudron ne s'est pas montré trop déçu de la défaite, soulignant que "l'avenir nous appartient". "On vise une médaille aux Jeux Olympiques de Rio en 2016, mais on pourra avant cela déjà en viser une à la Coupe du Monde 2014 à La Haye."