Au terme d'une première manche à déconseiller formellement aux cardiaques, le Dragons a gagné de haute lutte 4-3, grâce entre autres à un sans-faute sur pc. Les Anversois n'auront besoin que d'un partage ce dimanche pour un douzième titre.

La finale de play-off la plus triste du hockey belge, quasi sans public si l'on excepte la presse, les staffs et dix personnes par club (!) a vu un spectacle très équilibré. Le Watducks, privé de Pangrazio blessé, fut le premier en action avec une volée contrée de Wilbers sur une balle à suivre de WIllems, puis une paire de pc, mais le tir de Charlet manqua la cible. En réplique, sur une bonne combinaison en une-deux, le tir de Martinez fut sauvé par un défenseur waterlooti. On jouait depuis 13 minutes. Il restait une centaine de secondes à jouer dans ce premier quart lorsqu'une longue balle de Charlet, déviée au départ, aboutit à Willems qui volleya de près pour battre Walter (0-1). Mais le Dragons, dans son style, ne fut pas long à rétablir l'égalité : sur son premier pc, pourtant mal bloqué, la balle revint dans le cercle où Martinez la dévia dans le but (1-1).

Le deuxième quart ne valut que par ses deux dernières minutes, où trois occasions de but se succédèrent : à la 33e Charlier produisit un effort personnel en puissance avant de servir Rombouts, mais Vandenbroucke intervint avec à-propos. En réplique, Dumont monté en ligne dévia la balle quelques centimètres à peine à côté du poteau. Et en vue du repos, Martinez isolé à droite tenta sa chance, mais Vandenbroucke était à nouveau à son affaire.

Les Canards pris en contre

La deuxième mi-temps avait à peine démarré que Willems jonglait avec la balle et envoyait un centre-tir, mais il n'y avait personne à la réception. Le Watducks avait décidé de prendre le match en main, avec à la clé des occasions pour Willems (sauvé par Walter), Dykmans (qui devança la sortie de Walter mais la balle sautillante échoua à côté) ou encore Van Marcke. En revanche, la première réaction du Dragons fut payante : centre de Denayer au point de stroke et déviation de Raes (2-1). Deux minutes plus tard le match basculait définitivement sur un effort de Charlier qui creusa l'écart après un joli slalom (3-1). Une fois de plus, le Dragons démontrait sa bonne gestion des moments clés du match. Bousculés, les Canards perdirent le contrôle et van Aubel aurait encore pu creuser l'écart, mais son revers échoua largement au-dessus du but.


Dans le dernier quart, perdu pour perdu et comme la différence de buts ne compte pas, le Watducks fit ce qu'il put pour revenir au score. Mais on fut d'abord plus près du 4-1 que du 3-2, sur ce contre de Martinez à la 57e, qui se termina juste à côté. Il fallut attendre la 58e pour voir le Watducks obtenir son 3e pc du match, le premier en près d'une heure de jeu. Walter anticipa parfaitement le sleep de Boccard. Mais le Watducks n'avait pas dit son dernier mot. A dix minutes de la fin, Gaëtan Dykmans tenta un improbable revers en tête de cercle... qui disparut dans le but (3-2). Du coup le suspense revenait et la fin de match fut débridée. A la 64e Capelle réussit l'impossible aprè un premier tir repoussé : battre Walter d'un tir croisé puissant (3-3). Et le Watucks en voulut davantage ! Mais ce fut finalement le Dragons qui tira les marrons du feu sur son deuxième pc, van Aubel terminant une phase préparée à l'entraînement (4-3). Van Marcke réclama encore un pc à cinq secondes de la fiin... et l'obtint, après consultation arbitrale. Mais Walter sauva le dernier sleep de Charlet. Rendez-vous ce dimanche à 17h30 pour l'explication finale !


Dragons - Watducks 4-3

Dragons : Walter, Geers, Lootens, Noblett, Della Torre, Denayer, Rubens, Rombouts, van Aubel, Charlier, Martinez, puis Luyten, Putters, Raes et Cobbaert.

Watducks : Vandenbroucke, Dumont, Charlet, Van Strydonck, Van Oost, Wilbers, Boccard, Van Marcke, L. Capelle, Ghislain, Willems, puis Dykmans, Lemaire, De Backer, Caytan et Depelsenaire.

Arbitres : MM. Th. Bigaré et S. Michielsen

Cartes vertes : 37e Geers

Les buts : 16e Willems (1-1); 18e Martinez sur pc (1-1).; 44e Raes (2-1); 46e Charlier (3-1); 60e Dykmans (3-2); 64e Capelle (3-3); 68e van Aubel sur pc (4-3).