Première journée des matchs retour dans les poules. Les équipes n’ont plus que 5 journées de championnat pour se placer en vue des quarts de finale ou des play-down.

Racing-Léopold 3-0


Le derby ucclois avait une importance capitale pour le Léopold qui doit absolument éviter de se laisser distancer par el Victory deux points devant lui. Le Léo a tenu presqu’une mi-temps avant de voir la jeune François ouvrir le score. Cette même joueuse doublait à la 56e avant que Willems ne rajoute son habituel but de fin de match. Mauvaise affaire pour le Léo.

Waterloo Ducks-Victory 1-1

Fort d’une belle victoire sur l’Herakles, le Victory pouvait tenter de profiter des doutes dans lesquels le Watducks est actuellement plongé. Le Watducks ouvrait le score à la 27e minute. On semblait aller vers une courte victoire locale mais Rootenberg s’offrait l’égalisation à 5 minutes du coup de sifflet final. Le Watducks perd sa première place de poule et le Victory obtient un point qui pourrait peser lourd au décompte final.

Gantoise-Antwerp 6-0

Le déplacement à Gand ne réussit pas souvent à l’Antwerp. Et ce fut le cas. Sur un score sans appel. Comme à l’habitude, Ballenghien mettait les Gantoises à l’aise dès la 3e minute. Les joueuses de Demartinis réussissaient le coup parfait avec deux buts aux 34e et 36e minutes : de quoi assommer les Anversoises. Le match était plié et Gerniers, Schreurs et Vanhee participaient à la fête aux buts.

Braxgata-Herakles 6-2

Ce duel entre voisins ne devait pas sourire à un Herakles en perdition. Le Braxgata s’en était très bien sorti au Waterloo Ducks après une prestation convaincante. L’Herakles tiendra le zéro au marquoir jusqu’à ce que l’inévitable Versavel ne trouve l’ouverture sur pc. Portugal répliquait immédiatement. A. Vandermeiren réagissait illico ; un score de 2-1 à la mi-temps. La reprise voyait le Brax marquer deux fois dans la même minute, à la 37e : Fobe et Van Dieren tuaient les espoirs lierrois. Portugal inscrira un 2e but, Scheers et Fobe fixant le score à 6-2.

Louvain-Mechelse 3-1

Un certain air de parenté entre les deux équipes animait cette rencontre. Plusieurs joueuses de Louvain font désormais partie du noyau malinois. En tout cas pas de quartier pour les petites sœurs malionoises : aux 6e et 8e minutes, Mc Manus et Norlander avaient plié la rencontre. Si Steenackers avait fait renaître un peu d’espoir à la 38e, Van Hees inscrivait le 3-1 à un quart d’heure du terme.

Dragons-White Star 4-0

Connaissant le résultat de ses adversaires directs, l’Antwerp battu à la Gantoise et l’Herakles de même à Louvain, le White Star se voyait une belle occasion de se positionner en 4e place de sa poule. Face à lui, le Dragons mérite bien ses 23 points et semble armé cette année pour jouer un rôle en vue. Pas étonnant dès lors que le Dragons se portait à l’attaque dès le coup de sifflet initial. Avec une réussite quasi immédiate puisque raye reprenait de volée une centre venu de la gauche : la balle passait par le gant de Petriaux pour rebondir en cloche dans le but (1-0). Le White faisait le gros dos devant les attaques continuelles des Brasschaatoises. Ce ne fut qu’en fin du premier quart que Goethals devait intervenir devant les attaquantes everoises. La gardienne locale dut alors se multiplier avec trois pc aux 22e (2x) et 25e minutes. Le White ne profitait pas de ses bonnes séquences de jeu. Le score n’évoluait plus avant la 47e minute lorsque Simons mettait fin à une situation confuse (2-0). Tout allait plus facilement pour le Dragons qui forçait ainsi le White à presser et à se découvrir. A la 62e, Magis envoyait un sleep en bas à droite (3-0) et à la 67e Verboven marquait son premier but en DH (4-0). Le White ne profitait donc pas de la défaite de l’Antwerp

Poule A : 1. Gantoise 36 pts 2. Braxgata 28 pts 3. Dragons 26 pts 4. Antwerp 15 pts 5. White Star 13 pts 6. Herakles 6 pts

Poule B : 1. Louvain 20 pts (6v) 2. Racing 20 pts (5v) 3. Waterloo Ducks 17 pts 4. Victory 10 pts 5. Léopold 5 pts 6. Mechelse 4 pts