Si en Honneur, le Braxgata a contraint le Watducks à l'inactivité forcée suite à la découverte d'un cas de Covid-10 dans ses rangs, en D1 ce fut pareil puisqu'un joueur du Pingouin a été testé positif, entraînant la remise de son match contre l'Indiana.

Quatre équipes ont donc réussi à faire le plein jusqu'ici.  Déjà auteur de cinq buts la semaine précédente, le White Star a remis le couvert en s'imposant sur un score de forfait au Lara. Pourtant, on ne peut pas dire que les Etoilés aient dominé la rencontre de la tête et des épaules. Les premières occasions furent même pour les Wavriens, mais - refrain connu hélas - ils n'en profitèrent pas.  Par contre, Gregory Gucassoff ne se fit pas faute de profiter d'un pc pour donner l'avance aux Everois.  Ceux-ci triplèrent la mise avant la mi-temps grâce à Arno Devrreker, puis Luca Valentino sur pc.  La messe était déjà dite et Cyril Hermans, puis Elliot Mathieu corsèrent les chiffres en deuxième mi-temps : 0-5.

Cinq buts aussi à Wellington-Polo, mais bien plus équitablement répartis.  La première période fut surtout une affaire de pc : Elliot Gillardin ouvrit le feu pour les Jaune et Gris, mais Romain Lemaire lui répliqua du tac au tac.  Après le repos Elliot Gillardin redonna l'avance aux Ucclois, avance que conforta Alex Amzel sur phase de jeu.  Les Waterlootis - qui ont perdu dans l'entre-saison Cédric De Greve, Max Luycx, Max Peeters et Patrice Houssein, soit un nombre très appréciable de capes internationales - ne se tinrent pas pour battus, réduisirent l'écart par Gilles Peetermans et poussèrent tant et plus en fin de match, mais le mal était fait (3-2).

Le Victory domine, Uccle marque

Cinq buts toujours, dans la rencontre entre Uccle Sport et le Victory.  Une rencontre où les Anversois eurent le plus souvent la balle, mais Uccle se distingua sur contre-attaque en première mi-temps, atteignant le repos sur le score plutôt flatté de 3-0 avec des buts de Simon Houbart (2) et Simon Delstanche.  Les Anversois repartirent à l'assaut des buts ucclois après les oranges, marquant deux fois sur des pc de Brian Doherty, mais en s'arc-boutant devant leur goal, les Merles firent main basse sur les trois points, rejoignant ainsi le White Star en tête.

Cinq buts toujours dans le derby bruxellois Langeveld-Ombrage.  Les deux hommes en forme du Langeveld, Thibault Cooremans et Gaston Golstein, se firent des politesses dans les cinq premières minutes, chacun offrant un but à l'autre.  L'Ombrage réagit cependant et après être revenus à 2-1 par Gilles De Coster, les Foxes eurent quelques occasions d'égaliser, qu'ils laissèrent passer.  La deuxième mi-temps fut celles des nouvelles recrues du Lang, Maximilien Bienfet et Thomas Hanne, qui inscrivirent chacun un but.  L'Ombrage écopa aussi de trois cartes jaunes et une verte, ce qui revient à dire que les Woluwéens évoluèrent à dix pendant la moitié du temps... ce qui ne leur simplifia évidemment pas la tâche.  Les locataires du Léo n'en ont cure et partagent donc également la première place.

Enfin, le seul match du jour qui ne comporta pas cinq buts a vu la victoire de Malines - dernière équipe à faire 6 sur 6 - sur l'Amicale Anderlecht.  Agustin Nuñez, à trois minutes du repos, et Manuel Mondo sur pc, à trois minutes de la fin, inscrivirent chacun un but.  Le score aurait pu être beaucoup plus élevé de part et d'autre, mais comme chacun sait, seuls les buts comptent !