Hockey Dames : à nouveau des surprises et cette fois-ci deux décisions

HockeyVidéo

Philippe Demaret

Publié le - Mis à jour le

Le Daring cause la grosse surprise au Dragons tandis que la Gantoise se qualifie pour les demi-finales.

Hockey Dames : à nouveau des surprises et cette fois-ci deux décisions
© PhilippeDemaret

Dragons-Daring 2-3

Sur base de ses dernières prestations, le Dragons semblait pouvoir s’imposer face à un Daring en manque de rythme. Cette rencontre s’annonçait comme déséquilibrée mais les Molenbeekoises ont retrouvé leur allant du premier tour. Elles allaient toutefois être menées sur une erreur de placement dès la première attaque du Dragons : Herzsprung ouvrait le score à la 5e minute. Le Daring égalisait au quart d’heure par Borgia. Juste avant la fin du 3e quart, Aleman portait les visiteuses au commandement. Magis égalisait sur pc à 7 minutes du terme, ce but récompensant une meilleure période des locales. Le Daring ne baissait pas les bras et sur un deuxième long flick de Broccoli, Jardel s’en allait battre Goethals. Une victoire au terme d’une rencontre disputée, avec un Daring plus incisif et qui a beaucoup anticipé dans le jeu, privant le Dragons de munitions.

Herakles-Racing 2-4

C’était la victoire obligatoire pour le Racing qui se rendait à l’Herakles, sous peine de se faire distancer par le Daring. Les choses débutaient mal avec un but très tôt dans le jeu : la première attaque de l’Herakles se terminait par un revers d’Allendorf dans une défense uccloise aux abonnés absents (1-0). Ce but eut le don de réveiller les Uccloises qui allaient forcer trois pc dans le premier quart : sur le deuxième, Boon tirait sur la gardienne et Sanguinetti était à la reprise (1-1). A la 23e minute, De Mot recevait une longue passe sur la gauche, cafouillait un peu autour des deux joueuses locales et finalement envoyait un tir d’un angle très fermé dans le haut des filets (1-2). A la 27e minute, Van Hellemont était lancée en profondeur et entrait dans le cercle à la rencontre de Grimard, mais un stick touchait son pied et elle s’écroulait sans savoir pu tirer ; Mr Van den Steene ne bronchait pas. Le Racing dominait et des tirs de Boon J. Willems et De Mot n’aboutissaient pas. A la 47e toutefois, François recevait une balle en tête de cercle et prolongeait sur Boon qui pivotait et décochait un tir imparable (1-3). A la 51e, Letor manquait le numéro 4. A la 53e minute, une phase bien coulée partait sur la gauche du stick d’A. Willems, direction Boon, Rasir et J. Willems qui trouvait le plafond (1-4). Magnifique. Le Racing décrochera encore 3 pc (7 au total du match) mais ne parviendra pas à trouver les filets. L’Herakles s’offrira encore deux occasions dans les dernières minutes : Grimard dégagera d’un beau réflexe une balle qui était passée sous ses guêtres, mais ne pourra rien sur un sleep du seul pc local, marqué par Fobe (2-4). L’Herakles est quasi hors-course pour les demis, le Racing attend avec impatience son match au sommet dimanche au Daring.
 

 

Braxgata-Gantoise 1-2

Ce gros duel s’annonçait solide et effectivement la Gantoise a longtemps été menée via un but de Versavel à la 25e minute. La seconde mi-temps fut dominée par la Gantoise qui retournait la situation en deux minutes : à la 60e sur un pc d’Anne-Sophie Vanden Borre et à la 62e via Donohoe. Grâce à cette victoire, la Gantoise ne peut plus être dépassée au classement par le Victory et le Braxgata et se qualifie donc pour les demi-finales.

Antwerp-Victory 4-0

Grosse victoire des Anversoises face à un Victory qui n’a rien pu faire. Dès la 9e minute, Cornelissen offrait le premier but à son équipe. Urroz et Van Vossole rajoutaient deux buts en première mi-temps. L. Struijk inscrivait le 4e but au coup de sifflet final. L’Antwerp repasse en deuxième position au classement.

Play-down

Le Léopold file du mauvais coton. Après deux défaites contre le Mechelse et Louvain, le voilà qui encaisse une nouvelle défaite sévère contre le Waterloo Ducks. 5 buts de champ de 5 joueuses différentes. Le Léo reste en 4e place du classement, et donc de descendant. Le Mechelse et Louvain n’ont pas pu se départager. Van Lindt ouvrait le score sur stroke à la 48e ; Maccio égalisait en toute fin de match sur un rebond de pc. Une mauvaise affaire pour les deux équipes. Pendant ce temps, le White Star s’est quelque peu baladé au Wellington, menant 0-3 à la 49e minute avec des buts de Bodart (2) et L. Boey. L’ayant un peu pris à la légère, le White a failli se faire rejoindre : Bruyneel et Arnaud marquaient dans les dernières minutes du match.

A lire également

Facebook

Cover-PM

cover-ci

Immobilier pour vous