C’était la dernière journée inter-poule. Les équipes de même niveau en termes de classement se retrouvaient face à face. Histoire de glaner une dernière fois des points ailleurs que contre des adversaires directs : il fallait en profiter !

Antwerp-Waterloo Ducks 1-1

C’était le remake de la finale de la saison passée. Une rencontre entre le champion, de retour d’une saison salle intense clôturée par une difficile dernière place et une relégation en division B européenne, et un Antwerp quelque peu en recherche de son hockey et en mauvaise place dans la poule B. Une défaite des Anversoises pouvait signifier la chute à la 5e place et l’obligation de disputer le play-down pour éviter la descente. C’est dire l’enjeu de cette rencontre.

Après un round d’observation, le Waterloo Ducks prenait l’initiative et enfonçait les Anversoises qui se cantonnaient devant leur cercle. Au total du premier quart, elles ne seront sorties que quatre fois de leur moitié de terrain. La plus grosse occasion sera pour Gloyn qui voyait son puissant revers dévié en long corner. Pour le reste, les Waterlootoises se heurteront à un solide mur dans lequel Picard assurait le blocage final. L’interruption sonnait la charge des Anversoises qui surprenait la défense adverse au deuxième pc, Urroz déviant au-dessus de D’Hooghe (1-0 à la 21e minute). A part un pc de Peeters à la 25e, facilement arrêté du gant par Picard, les locales restaient dans le camp du Wat’.

La reprise débutait par un nouveau tir d’Urroz sur D’Hooghe. Ce sera tout pour les Anversoises et ce sera alors au Watducks de presser : un tir de Comerma sur pc bien boqué par Van Strydonck, un duel Ronquetti-Picard gagné par la dernière, un tir de Sinia à côté et finalement un tir victorieux de De Mot à la 46e pour rétablir l’égalité (1-1). Les deux équipes obtiendront encore des occasions de marquer mais ni leurs pc, ni les attaques d’Urroz, de Gloyn ou de Struijk ne changeront l’issue de la rencontre.

© Philippe Demaret

Léopold-Dragons 3-2

Pour le Léopold, cette rencontre revêtait une importance capitale. Face à un Dragons qui a mordu la poussière face au Braxgata dimanche passé, les Uccloises pouvaient faire la toute bonne affaire en prenant 3 points et ainsi dépasser l’Antwerp. On l’a lu, l’Anwterp a décroché un bon point face au Watducks ; n’empêche, le Léo devait d’autant plus battre le Dragons.
Après quelques occasions pour les Uccloises, dont un pc de Johansen à la 7e, c’était Sosa qui trompait la défense du Léo en reprenant une balle flottante (-1). Les Ucloises ne se laissaient pas abattre et Ballenghien obtenait deux possibilités d’égaliser. Ce sera finalement Laura Vilain qui égalisait méritoirement à la 31e d’un envoi dans le plafond (1-1). Jalouse, sa sœur Floriane marquait à son tour dès l’entame de la deuxième mi-temps (2-1). A la 42e, Ballenghien démarrait et envoyait vers Jordan qui cédait à Johansen (3-1). Le début du dernier quart était marqué par le troisième pc du Dragons convertit par De Groof (3-2). Plus rien ne changera même si le Dragons jouait sans gardienne pour les 6 dernières minutes.


Racing-White Star remis 

Malgré le superbe temps et la température clémente, la rencontre n’a pu avoir lieu. Prévu sur le terrain à l’ombre de la tribune, le match a tardé à débuter car une large bande était encore gelée. Les deux équipes se résolvaient alors à jouer sur le deuxième terrain ; le responsable de la rencontre se renseignait toutefois et il lui était confirmé que le terrain n’était pas homologué. Après trois échauffements consécutifs et plusieurs essais d’arrosage pour dégeler la partie de terrain incriminée, les arbitres décidaient de remettre la rencontre.

Wellington-Victory 1-1
Dans cette rencontre de la dernière chance pour le Wellington, longtemps la réalisation de Draps à la 22e minute a fait office de but de la victoire. Las, dans la dernière minute, Winthagen égalisait. Le Victory en profite pour passer le Dragons au classement et condamne pratiquement le Well aux play-down ; il a en effet 10 points de retard sur l’Antwerp actuel 4e.

Braxgata-Namur 13-0
Le Braxgata avait enfin retrouvé son rythme de croisière dimanche passé en infligeant un 0-6 bien tassé au Dragons. Ici, face aux pauvres Namuroises, la pilule est amère : ce 13-0 constitue le nouveau record de l’actuel championnat. On notera un quadruplé pour Coppey et le triplé de Bonastre.

Louvain-Gantoise 2-5
Le sommet du jour entre les deux premiers de chaque poule a tournée à la confusion des Louvanistes. Elles encaissaient après 20 secondes des oeuvres d’une ancienne de la maison : Vanhee. Gerniers (30e) et S. Van den Borre faisaient monter le score à 0-3 avant que Mc Manus et Stairs ne redonnent espoir aux Universitaires. Voulant forcer le résultat, Louvain jouait sans gardienne et encaissait deux nouveaux buts via S. Vanden Borre et Gerniers.

Poule A : 1. Gantoise 34 pts 2. Waterloo Ducks 26 pts 3. Victory 13 pts 4. Dragons 12 pts 5. White Star 10 pts 6. Namur 0 pt

Poule B : 1. Leuven 21 pts 2. Braxgata 20pts 3. Racing 18 pts 4. Antwerp 17 pts 5. Léopold 16 pts 6. Wellington 7 pts