Le champion de Belgique se déplaçait à l’Herakles, montant de Nationale 1. Une rencontre a priori déséquilibrée, d’autant que les Lierroises ont déjà connu deux défaites. L’Antwerp doit recomposer son équipe après une série de départs et ses résultats ont été corrects sans plus : un nul face au Braxgata et une petite victoire face au White Star. Qu’allait nous réserver ce duel dans les plaines venteuses et pluvieuses de la Hockeyweg.

Premier quart-temps 0-0
Après un début tranquille, l’Herakles obtenait un premier pc sur un tir anodin d’Allendorf ; doublé, il était contré par Picard. L’Herakles entrait alors à plusieurs reprises dans le cercle anversois et prenait à son compte les 9 premières minutes de match. C’est un solo de Moreschi qui réveillait la défense locale : Dewelde mettait fin à l’action de l’Argentine. Le match s’ouvrait et à la 10e, Portugal envoyait un revers à côté du but de Picard. A la 11e, tirait également à côté. Picard s’en tirait bien en fin de quart alors que l’Herakles supportait très bien la comparaison avec son prestigieux adversaire.

Deuxième quart-temps 0-1
Les Lierroises allaient faire mieux encore en forçant un double pc à la 20e en en sollicitant la gardienne adverse à 3 reprises. Après une longue domination territoriale, l’Herakles concédait un pc et Wiesniewska, après une hésitation, envoyait un tir à plat dans le coin gauche du but (0-1). Un but contre le cours du jeu, et on le verra contre le cours de la rencontre.

Troisième quart-temps 0-1
Si la première action franche de la seconde mi-temps était ces deux tirs de Wiesniewska et Slattery, bien contrés par Dewelde, la suite sera encore à mettre à l’actif de l’Herakles. Il forçait un pc à la 41e, mal donné, Sosa tirait sur Picard et Van Hellemont déviait un centre sur le sabot de la gardienne anversoise décidément très sollicitée. Après un double pc obtenu par Loots (et tiré à côté), Lepaige allumait le gant de Picard à la 51e minute, et dans la foulée, Portugal envoyait un revers au-dessus du but et Oviedo s’offrait un joli tir vers le but. Il n’y en avait que pour les joueuses locales qui obtenaient un 6e pc, tout aussi improductif que les autres.

Quatrième quart-temps 0-1
L’Herakles aurait dû égaliser lorsqu’à la 55e minute, Portugal recevait la balle au point de stroke : elle manquait sa reprise pourtant facile à réaliser. Une minute plus tard, il obtenait son dernier pc, le 7e, tiré à côté. L’Antwerp se retrouvait alors à 9 joueuses pour abus de cartes vertes, mais sans conséquence. A la 64e, L. Struijk plongeait un fifrelin trop tard pour doubler le score. L’Antwerp obtenait son 3e pc de la rencontre, contré par la défense. Les dernières minutes seront toutes hérakléennes, Verdussen faisant même descendre sa gardienne pour évoluer à 11 joueuses de champ. Le pressing sera intense mais l’Antwerp conservera son avance et les trois points.


Les autres résultats

Poule A
Braxgata-Dragons 0-4
Après sa victoire probante de vendredi soir au Waterloo Ducks, le Dragons pouvait plonger le Braxgata (1 petit point) encore plus dans le marasme. Sans Fobe et Lelcef, le Braxgata n’a été que l’ombre de lui-même face à un Dragons entreprenant. Le premier but tombait après 3 minutes du stick de Herzsprung. A 5 minutes de la pause, Broers doublait le score. D. Marien inscrivait le numéro 3 à la 50e et Raye fixait le score à 0-4 au coup de sifflet final. Une défaite qui devrait faire mal.
White Star-Gantoise 2-5
Le meneur et épouvantail de cette poule recevait le White Star, auteur d’une victoire face à l’Herakles. Rencontre à sens unique pour la Gantoise. Gerniers ouvrait le score à la 8e sur pc ; ce but était directement subi par un second pc de S. Vanden Borre. Le White égalisait sur deux erreurs individuelles gantoises : Gaspari sur pc à la 17e et Woodcroft à al a 24e. Ce n’est que durant le dernier quart que la gantoise prenait le champ avec 3 buts : Oviedo sur pc, Ballenghien et A.S. Vanden Borre.

Poule B
Léopold-Louvain 2-3
Auteur d’un triste départ, Louvain pouvait se refaire une petite santé face au Léopold, ce dernier ayant bien débuté avec 4 points en deux rencontres.
Après l’ouverture du score par le Léo dès la 4e minute, Stairs égalisait à la 29e minute. Le marquoir restait inchangé jusqu‘à la 50e minute, où il changeait de 1-1 à 1-3, Norlander et Stairs s’offrant les filets ucclois. Singh réduisait l’écart à la 55e. La partie se terminait dans la confusion avec 3 cartes jaunes (2 au Léo et 1 à Louvain).
Victory-Mechelse 1-0
Match important pour échapper aux deux dernières places de la poule entre voisins de classement. Un seul but de Secco à la 40e minute aura suffi au Victory pour empocher les trois points.

Waterloo Ducks-Racing 3-3
C’était avant vendredi soir le match au sommet de la journée. Mais la défaite des waterlootoises, avec un jeu plutôt moyen, a semé le doute chez les joueuses de Darren Cheesman. De quoi donner des ailes au Racing ?
La rencontre aura été passionnante; Englebert ouvrait le score à la 6e minute. Ronquetti égalisait 5 minutes plus tard. Engleberrt marquait son numéro 2 à la 26e, Limauge égalisant peu avant la mi-temps. Letor semblalt avoir marqué le but de la victoire pour les Uccloises à la 49e minute mais Peeters égalisait au coup de sifflet final. Un nul qui signifiait le gain d'un seul point sur 6 pour les Waterlootoises durant ce week-end.