L’expérience et la maturité anversoise a eu raison de la jeunesse du Racing.

Après sa victoire 1-2 hier, l’Antwerp devait confirmer dans une manche retour les deux coaches s’accordaient à reconnaitre que tout était possible.

Premier quart 1-0
Comme à l’aller, le Racing partait directement à l’attaque et ce fut Boon qui décochait le premier tir après moins d’une minute. L’Antwerp ne se laissait pas presser et la première contre-attaque voyait Urroz débouler sur la droite : son revers passait au-dessus du but. A la 7e minute, Buckley devait écarter du gant une balle flottante. Le jeu passait d’un côté à l’autre, coupé par des interceptions fort à propos. A la 9e, Buckley repoussait une balle bondissante. A la 10e, Letor déboulait sur la gauche : trop seule, elle tentait un tir qui échouait sur le côté du but. A la 12e, Delforge recevait un tir lointain juste devant la gardienne, la balle touchait le dos de son stick. L’Antwerp se montrait dangereux pendant quelques minutes avec plusieurs incursions sur la droite. C’est sur l’une d’elle à la 16e que Puvrez recevait la balle au point de stroke, dribblait la gardienne et marquait d’un angle très fermé (1-0). Une phase lumineuse. Le premier quart se terminait sur cet exploit : une rencontre bien plus cadencée que la veille et une légère domination anversoise justement récompensée.

Deuxième quart 2-0
Le Racing tentait de reprendre la direction des opérations : la défense anversoise faisait preuve de beaucoup de rigueur dans les arrêts du stick. A la 24e minute, Urroz descendait à toute allure et fonçait sur Di Bernardo : la collision était inévitable, un fait de jeu. L’arbitre Mlle Martin-Schmets ne l’entendait pas de cette oreille, sortait la jaune pour la défenseure uccloise et accordait un pc aux Anversoises. Neal envoyait un sleep puissant dans les filets (2-0). L’Antwerp prenait largement l’ascendant. Les quelques percées du Racing étaient facilement bloquées. L’Antwerp terminait la première mi-temps à l’aise.

Troisième quart 2-1
Le Racing reprenait avec plus d’application et obtenait un pc à la 38eminute (après consultation de l’arbitre vidéo). Neal bloquait le flat de Meulemans. A la 41e, Gloyn était balancée par A. Willems : faute pour Willems. Sur la relance, Boon arrivait en position de tir : son revers aboutissait dans le petit filet. Nouvelle phase de l’autre côté où Wiesniewska s’empêtrait dans les guêtres de Buckley. A la 44e, nouveau pc pour le Racing : le tir était dévié en long corner. A la 45e, troisième pc en quelques minutes pour les Uccloises, impeccablement stoppé par Neal. A la 47e, nouveau pc et cette fois Neal ne pouvait que dévier dans le plafond le puissant flat de Meulemans (2-1). En quelques minutes, la rencontre se débridait et changeait d’âme. Le passage à trois défenseures et la montée de Di Bernardo en attaque avait payé. Cinquième pc pour le Racing à la 50e : le tir échouait à côté. L’Antwerp résistait au press adverse et pouvait se montrer heureux d’avoir limité les dégâts.

Quatrième quart 3-1
Le Racing obtenait son 6e pc sur un effort de Boon : l’Antwerp se dégageait (58e). Nouveau centre devant le but de Picard, pas repris (59e). A la 61e, Lucas De Mot faisait sortir sa gardienne pour créer le surnombre. De fait, le jeu se déplaçait dans la moitié anversoise. Après de multiples incursions du Racing, et une demande vidéo pour un pied – rejeté-(66e), l’Antwerp obtenait un pc à la 67e minute : sans gardienne, les Uccloises encaissaient le but de trop, une reprise sur la ligne d’Urroz (3-1). Dans la minute suivante, 7e pc pour Meulemans, à nouveau stoppé par Neal. A la 69e, après un nouvel appel à la vidéo, le Racing obtenait son 8e pc : le revers de Boon terminait dans les étoiles. C’en était fini pour les espoirs ucclois. L’Antwerp était champion.

Les buts : 16e Puvrez (1-0), 24e Neal sur pc (2-0), 47e Meulemans sur pc (2-1), 67e Urroz sur pc (3-1)

Arbitres : Mlle Martin-Schmets et Sergeant ; vidéo : Mlle Mahieu

Carte verte : 59e Aerts, 67e Patriarche

Carte jaune : 24e Di Bernardo, 33e Urroz

Antwerp : Picard, Berends, C. Struijk, Aerts, Van Strydonck, Neal, Puvrez, M. Struijk, Wisniewska, Gloyn, Urroz, Delforge, Loots, Horbach, Van Haren, Bolluijt

Racing : Buckley, Meulemans, Di Bernardo, A. Willems, François, Rasir, Raes, Englebert, Lopez, Boon, J. Willems, Patriarche, Haussener, Belvaux, Letor, Meurmans