Cette soirée de mise à jour du calendrier devait permettre d’éclaircir certaines parties du classement de division Honneur. Pour certaines équipes, il restait des chances d’échapper aux play-down, pour d’autres d’y échapper et pour les dernières de continuer à renforcer leur position. Voyons cela en détail.

Daring-Herakles 3-3
Pour l’Herakles, une défaite signifiait rester derrière le Léopold au classement et l’obligation de faire mieux que lui lors des deux dernières rencontres. Pour le Daring, la venue des Lierroises était intéressante dans le cadre de la préparation du second tour et de l’accumulation de points. Tout débutait on ne peut mieux pour les locales qui profitaient d’une grosse bévue en défense : Jardel se précipitait pour chiper la balle et tirer du bord de cercle dans le coin droit de Dewelde (1-0). On jouait de puis trois minutes. Début du deuxième quart : descente sur al droite du Daring et Brunet doublait le score (2-0). Gilles Verdussen pouvait s’arracher les cheveux et se raser la moustache : la rencontre était mal embarquée. Mais il n’y avait pas qu’à l’Herakles qu’on commettait des fautes évitables : le Daring lui aussi perdait la balle à gauche et un centre arrivait à Palma, tout à fait oubliée au milieu du cercle ; la Chilienne ne se faisait pas prier (2-1). La rencontre était repartie et l’Herakles allait se montrer volontaire et plus concentré. On notera des tirs d’Allendorf sur la gardienne Montserrat, un double pc de Jardel repoussé par Dewelde, et deux tirs de Van Hellemont et Brunet (à côté du but) pour terminer la première mi-temps.
Le troisième quart sera intense, avec un Herakles très pressant, mais qui tombait sur une défense solide, la marque du Daring. Le dernier quart débutait en fanfare avec 4 essais de près sur la gardienne de l’Herakles, un tir éclair de Jardel arrêté d’un réflexe éblouissant par Dewelde. Cette dernière ne pourra rien sur un face-à-face avec Jardel, bien lancée par Brunet (3-1) On était à la 57e minute et la rencontre semblait pliée. Mais en se repliant quelque peu, le Daring laissait un peu d’espace à un Herakles rageur, et à la 63e, un cafouillage dans le cercle permettait à Cornette de réduire le score (3-2). Le T1 lierois sortait alors sa gardienne et l’effet fut immédiat ; à la fois psychologique et dans le surnombre créé dans les 23 mètres. La défense locale résistait jusqu’à la 69e minute et un tir lointain dévié par Portugal dans le but (3-3). Le jusqu’au-boutisme des Herakléennes avait payé. Ce point leur permet de revenir à hauteur du Léopold, mais pas de les dépasser ; pas encore.


Racing-Antwerp 1-0
Ce remake d’une finale d’il y a près de deux ans avait un petit goût prononcé de sommet, les deux équipes naviguant aux 6e et 7e places du classement. L’équipe victorieuse, s’il y en avait une, ferait toutefois un joli bond au classement et s’assurerait d’une place dans le top 8. La rencontre restera longtemps indécise : ce n’est qu’à 7 minutes du terme que Rasir inscrivait le but victorieux de Uccloises. Une victoire qui permet au Racing de se mettre au chaud et qui plonge l’Antwerp dans une zone compliquée du classement.

Victory-Braxgata 0-4
Deux points séparaient les deux équipes, à l’avantage du Victory. Accroché au White Star, les Edegemoises devaient montrer autre chose ce soir pour venir à bout d’un Braxgata en forme ascendante. Ce ne sera pas le cas, les Boomoises s’offrant un double doublé via Astrid Vandermeiren et Lyne Van Dieren. Vandermeiren ouvrait le score au quart d’heure. Les trois autres buts étaient marqués dans le troisième quart. Le Braxgata devient 4e au classement, le Victory retombe à la 6e place.

Waterloo Ducks-Louvain 3-0
Avec la surprise que Louvain avait réservée au White Star samedi, on pouvait se dire que Louvain avait enfin démarré sa saison. Sa déconvenue le lendemain au Daring lui faisait déchanter. Le Waterloo Ducks, en pleine résurrection, devait tout de même se méfier. Heureusement pour lui, Peeters faisait parler sa puissance sur pc dès la 13e minute. Puis plus rien avant la 61e minute et un but de Gose ; de quoi tranquilliser Arnaud Massart qui voyait son équipe toujours à la merci d’un retour louvaniste. Le dernier but de Vandersteen sur pc au coup de sifflet final confirmait le retour des Waterlootoises vers le top 8 ; mais il reste encore du chemin.

White Star-Mechelse 1-0
Le Mechelse possédait encore une infime chance de se sortir du play-down : sa visite au White Star pouvait lui offrir cet espoir. Il dura jusque peu avant la mi-temps et un pc de Dalla Vittoria. Ce fut tout, suffisant pour les trois points du White et la fin des espoirs du Mechelse ; leur salut passera par les play-down.

Classement : 1. Gantoise 11m 31 pts 2. Daring 11m 24 pts 3. Dragons 11m 22 pts 4. Braxgata 11m 20 pts 5. Racing 11m 19 pts (+3) 6. Victory 11m 19 pts (+5) 7. Antwerp 10m 15 pts (+8) 8. Léopold 11m 15 pts (-3) 9. Herakles 11m 15 pts (+3) 10. Waterloo Ducks 10m 12 pts 11. White Star 10m 10 pts 12. Mechelse 11m 8 pts 11. 13. Louvain 11m 3 pts (-19) 14. 10m 3 pts (-35)