C’était donc à une petite journée de championnat à laquelle nous avons assisté, avec seulement quatre rencontres au programme, les trois autres étant remises pour cause de contamination.

Gantoise-Herakles 1-1

Que pouvait réaliser l’Herakles face au meneur insolent du championnat ? Une Gantoise qui, même en souffrant, gagne, à l’image de sa victoire au Daring jeudi soir. Les Lierroises qui ont accumulé 7 points avec un départ rapide et puis une stagnation, synonyme de doute.
De doute, il ne devait pas y en avoir puisque dès le départ de la rencontre, la Gantoise imprimait son rythme avec un gros press et un premier pc à la 6e minute, bien contré. 12e minute, deuxième pc et Sosa, la première sorteuse, répétait son contre de manière impeccable. A la 14e minute, Gerniers envoyait un tir tendu vers le cercle, lequel était dévié deux fois pour arriver à Schreurs, esseulée au poteau droit : elle poussait la balle dans un trou de souris (1-0). Le plus dur était fait pour la Gantoise et ce but récompensait un excellent premier quart-temps.

A la 20e minute, nouveau pc pour les locales : à chaque fois pour des fautes évitables. La gardienne lierroises, qui allait encore s’illustrer brillamment, déviait en coup de coin. Sur le dégagement suivant, une longue louche arrivait à Berlie qui obtenait un pc : la balle frappait le poteau et la Gantoise s’en tirait bien. Dans les minutes suivantes, Gerniers envoyait deux tirs, le premier dévié en long, le second ne trouvait personne à la reprise. Un nouveau pc était stoppé par Dewelde à la 25e. La défense à 4 menée de main de maître par Cornette et Fobe faisait merveille et la mi-temps était atteinte sur ce score étriqué de 1-0. Seulement.



La reprise voyait la Gantoise obtenir son 5e et dernier pc du match : S. Vanden Borre voyait sa reprise échouer à côté. On passait ensuite à de longues séquences de pertes de balle ou d’interception –c’est selon l’interprétation que l’on peut en faire-, pas de quoi amuser l’amateur de hockey technique. Le but de l’Herakles, dresser un mur devant les déboulés de Gerniers et Sinia de chaque côté du terrain. Mais aussi de profiter de contres : c’est ce qui se produisit aux 42e et 47e lorsque les Lierroises obtenaient 3 pc. Tous improductifs. Le dernier quart vit la Gantoise pousser tant et plus, avec des descentes rageuses de Gerniers sur la droite et de Nelen par le centre : toutes bloquées par un rideau bordeaux. L’Herakles était la première équipe à arracher un point à l’ogre gantois ; ce nul étant ressenti comme une défaite par les joueuses de Demartinis.

   

Antwerp-Dragons 2-4

Ce gros test entre voisins anversois devait avoir une allure de demi-finale : l’Antwerp est un candidat avéré au titre tandis que le Dragons a dû se contenter de résultats en demi-teinte, avec des défaites récentes et surprenantes face au Braxgata et au Daring.
On donnait l’Antwerp favorite de la rencontre et c’est le Dragons qui prenait l’avantage au quart d’heure sur un pc de Magis. Wiesniewska, dont on ne dira jamais assez l’importance dans la formation anversoise, éaglisaitt à la 22e minute. Puis plus rien ne bougera avant la fin du troisième quart-temps et deux nouveaux buts, un de chaque côté : Struyf à la 47e et Onghena à la 52e. C’est en fin de rencontre que la puissance du Dragons va parler avec un nouveau pc de Magis et un autre but de Raye. Le Dragons rectifie le tir alors que l’Antwerp doit se poser quelques questions.

Léopold-Mechelse 2-1

Battu de justesse jeudi à l’Antwerp, le Léopold cherche à se dégager de sa 9e place et à augmenter ses 6 points récoltés au bout de deux victoires. Le Mechelse suit à une longueur et est spécialiste des scores serrés. Cette rencontre est capitale pour échapper au play-down.
La jeune Schiampo ouvrait le score à la 22e miute : son premier but en division Honneur. Elle éatit imitée plus tard par Hautem, une autre jeune du cru. Ce n’est qu’en fin de rencontre que Steenackers redonnait espoir aux Malinoises ; en vain. Le Léo se dégageait de la zone dangereuse.

Daring-Racing 1-1

Ce derby bruxellois sentait la poudre. Le Daring a opposé une résistance farouche face à l’ogre gantois et ne doit à un peu de malchance et d’efficacité devant le but de n’avoir pas décroché quelque chose jeudi soir. Le Racing s’est complètement repris en empilant 5 buts à un Victory quelque peu décevant pour le moment. Deux équipes en forme de toute façon de quoi ravir les supporters et le douzième homme molenbeekois. La rencontre débutait on ne peut mieux pour les Molebeekoises qui ouvraient le score sur pc à la 4e minute par Brunet, toujours bien placée sur ces phases. La rencontre allait ensuite être bloquée et il faudra l’habituel but de Boon pour que le Racing parvienne à ne pas rentrer bredouille : mais seulement à a 57e minute.

Wellington-Victory: remis
Braxgata-Louvain: remis
White Star-Waterloo Ducks: remis

Classement :
1. Gantoise 16 pts
2. Daring 13 pts
3. Racing 10pts (+1)
4. Antwerp 9 pts (+4)
5. Dragons 9 pts (+4)
6. Victory 5m 9 pts (2)
7. Léopold 9 pts (-1)
8. Braxgata 5m 8 pts (+2)
9. Herakles 8 pts (+1)
10. White Star 4m 6 pts (-4)
11. Mechelse 5 pts
12. Wellington 4m 3 pts
13. Waterloo Ducks 4m 1 pt
14. Louvain 4m 0 pt