Ce dimanche débutait les rencontres croisées entre les deux poules. 18 points (et au minimum 6 en cas de nuls) seront à attribuer. L’occasion pour les équipes de se racheter d’un mauvais départ.

La rencontre la plus déséquilibrée en terme de place dans leur poule respective était celle qui opposait le champion au Wellington, auteur d’un mauvais départ, avec seulement deux nuls et trois défaites.

Si la première action était à mettre à l’actif de L. Goeminne, c’est plutôt le Wellington qui dominait lors des 10 premières minutes de jeu. Le Watducks contenait sans tro de problème les attaques uccloises. Lors de la première sérieuse sortie du Wat’, il obtenait un pc que Blockmans envoyait d’un flat puissant au fond du but (1-0). Première vrai occasion et premier but. Le Well forçait également un pc en fin de premier quart mais Raymakers dégageait.

Les visiteuses se montraient fébriles en défense, avec de nombreuses balles mal calibrées. Elles essayaient malgré tout de se porter face à D’Hooghe mais en vain ; la gardienne n’aura qu’un seul arrêt, déterminant celui-là, en fin de mi-temps lorsque Weicker lui envoyait un puissant tir à plat. Entetemps c’est sa collègue d’en face qui avait dû contrer un deuxième pc local et un autre tir de Peeters. Grimard ne pourra toutefois rien faire sur une déviation-réflexe de près de Ronquetti sur un tir en hauteur de Gose (2-0).

A la reprise, Sinia portait le score à 3-0 sur un joli réflexe : « trop facile, ça ! » s’écriait Gilles Verdussen, le coach dépité du Well. Le troisième quart allait toutefois lui sourire puisqu’à la 50e minute, un pc d’Ophélie Duquesne voyait Esteves dévier la balle dans le but (3-1). L’équilibre rétabli par les visiteuses n’allait plus rien leur rapporter, la défense du Wat, avec une Cavenaile diablement efficace, montée devant la défense pour pallier l’absence de Comerma, arrêtant facilement toutes velléités offensives. Finalement, Ronquetti profitait d’un centre de Sinia, dévié par Gose , pour fixer la pilule à 4-1. L Le Watducks ne lâche pas la Gantoise d’une semelle, tandis que le Wellington voit le trou avec la 4e place s’agrandir.

Victory-Braxgata 1-1
Décidément, le Braxgata n’y arrive plus. Il a concédé un nul 1-1 au Victory après avoir été mené pendant une heure. Winthagen avait ouvert le score et il faudra attendre le but de Bonastre à la 59e minute pour voir le Brax arracher un point.

Gantoise-Antwerp 4-2
Le sommet du jour opposait le meneur indiscutable de la poule A au vice-champion de l’Antwerp, qui connaît un début de saison compliqué. Cette rencontre allait être marquée par les exploits de Granatto qui ouvrait le score dès la 3e minute et le doublait après 6 minutes. Après un but de Gerniers, l’Antwerp revenait à 3-1 sur stroke juste avant la mi-temps. Le manager de la Gantoise reconnaissait que le score était un peu exagéré : « L’Antwerp a bien joué mais a eu moins de réussite que nous. »

White Star-Louvain 2-2
Ce fut un duel partagé à Evere. C’est en fin de première mi-temps que Stairs trouvait l’ouverture. Motte et Oviedo renversaient la vapeur sur pc en 2 minute et Whright était toute heureuse d’arracher le nul à la fin de la rencontre.

Dragons-Racing 3-2
Le Dragons a remporté de justesse son match qui l’opposait au Racing. Il a mené 2-0, puis se faisait rattraper avant que F. Teves ne lui donne l’a victoire en fin de troisième période.

Namur-Léopold 1-3
Victoire sans souci du Léopold en déplacement à Namur. La domination uccloise fut constante avec déjà trois pc durant le premier quart et un but de Singh amené par Gilbert (0-1). Avec un rythme très peu élevé, la rencontre était désorganisée malgré de nombreux tirs sur la gardienne namuroise Watelet. Le début de la seconde mi-temps débute avec un cafouillage qui profite finalement à De Kepper qui signe le 0-2. Le troisième but du Léo intervenait quelques minutes plus tard lorsque Ballenghien reprenait un tir de Singh repoussé par Watelet (0-3). Namur forçait un pc que Breyne envoyait au fond via le stick de Godefroid (1-3). Cette victoire place le Léo en troisième position de sa poule, devant le Braxgata.

Poule A : 1. Gantoise 16 pts 2. Waterloo Ducks 16 pts 3. Victory 8 pts 4. Dragons 7 pts 5. White Star 6 pts 6. Namur 0 pt
Poule B : 1. Louvain 11 pts 2. Racing 10 pts 3. Léopold 9 pts 4. Braxgata 9 pts 5. Antwerp 5 pts. 6. Wellington 2 pts