Il y avait encore 5 équipes qui pouvaient décrocher un des trois derniers tickets pour les play-offs finaux de ce championnat de division Honneur.


Daring-Dragons 1-2

Le Daring devait battre un Dragons qu’il avait déjà battu deux fois précédemment. Une mission pas impossible pour une première dans son histoire : les play-offs. Malheureusement pour les joueuses de Manu Brunet, ce n’est pas le même Dragons qui s’était amené au parc molenbeekois. On va le voir, les Anversoises avaient préparé comme jamais ce vrai quart de finale.
Pourtant, tout ne débutait pas mal pour les locales avec deux attaques dans les premières minutes et un arrêt réflexe de Knijff sur Aleman. A la 7e, première grosse alerte avec un revers de Raye à côté du but de Montserrat. A la 8e, un tir de loin de De Groof (on connait ses puissants flats) arrivait dans le cercle et Simons déviait en cloche juste sous la transversale (0-1). Une nouvelle percée dangereuse de Cedres sur la gauche voyait la gardienne du Daring s’en tirer de justesse. Le Dragons obtenait un pc, stoppé par Montserrat, le premier pc du Daring qui suivait directement était mal stoppé.



Le Dragons semblait plus sûr de son hockey alors que le Daring semblait accuser le coup face à la maturité et la maîtrise du Dragons. Ainsi, cette passe d’arme entre Jardel, seule devant Knijff et qui ne parvenait pas à lever sa balle pour l’égalisation. A la 23e, le Daring obtenait un pc après une grosse mêlée où Mlle Sergeant avait justement laissé l’avantage. L’exécution du pc était bien trop faible pour tromper al défense du Dragons. Une joueuse qui s’est mise en évidence, c’est Magis qui faisait parler son expérience et qui, en plus de voler au-dessus de la défense anversoise, se permettait une descente sur la gauche jusque dans le cercle molenbeekois : elle forçait un pc qui était dévié en long.
La 2e mi-temps allait s’ouvrir quelque peu avec le Daring qui obtenait 4 pc au total de la rencontre, pour 3 au Dragons : cette phase ne donnait rien. Pourtant le Daring, qui obtenait son 3e pc à la 45e, avait la possibilité d’en tirer avantage, mais ses 4 tirs consécutifs au but étaient trop faibles. Le Daring se portait le plus souvent à l’attaque, sans être dangereux. Sauf à la 59e où un tir de loin était dévié par Jardel dans le but (1-1). L’espoir renaissait et dans les dernières minutes, Brunet faisait sortir sa gardienne pour créer le surnombre dans le jeu et faire marquer ce second but obligatoire pour la qualification. C’est le contraire qui se produisit avec un but de Broers à une minute du terme, via une contre-attaque de Raye. Le Daring perdait tout. Le Dragons sauvait sa saison.


Racing-Herakles 3-0

C’était en principe un match que les Uccloises devaient gagner sans trop de problèmes. Et effectivement, il n’y a pas eu de souci pour les joueuses de Thibault Cornillie qui faisaient le job et inscrivaient 3 buts par Sanguinetti, Goffinet (2-0) et De Mot. La victoire du Dragons leur offre une solide demi-finale face à la Gantoise.

Gantoise-Braxgata 3-0

Dernière rencontre de préparation pour le tout puissant meneur gantois face à un Braxgata déjà éliminé depuis la semaine passée. La Gantoise a plus facilement dominé les débats qu’au match aller en prenant rapidement l’avance par Sinia. La jeune Staelens s’offrait son entrée en DH avec un but à la 49e minute, Nelen bouclant le score.

Victory-Antwerp 1-3

L’Antwerp partait favorite de cette rencontre mais elle dû attendre la libération sur pc par l’inévitable Rebecchi juste avant la mi-temps. La suite fut plus facile avec deux autres buts de la jeune Cornelissens et d’Urroz. Van Roosmalen consolait à peine le Victory qui perdait in extremis sa place en demi.

Waterloo Ducks-Wellington 7-2

C’était porte ouverte à Waterloo. Et c’est à nouveau le Wellington qui a laissé passer 7 buts, comme lors de la dernière rencontre de championnat en ligne. Seule différence, le Well a pu se consoler par deux buts en fin de rencontre. Le Wellington est condamné à la descente si on s’en tient aux trois descendants et il est à 5 points du Mechelse, et donc à 1 point de la descente si la prochaine assemblée générale décide de ne faire descendre que deux équipes.

Louvain-White Star 2-4

Le White Star a effacé le mauvais souvenir de sa défaite 5-2 au match précédent à Louvain. Même si Dujardin avait ouvert le score à la 7e minute, les Everoises ont gardé leur calme et se sont fait plaisir en marquant à 4 reprises pour reprendre le commandement : Gaspari, L. Boey, Dalla Vittoria et Figueras pouvaient exulter, le dernier but de De Cocker ne changeait rien. Le White a fait un pas important vers le sauvetage.

Mechelse-Léopold 0-0

Rien à dire sur ce match nul blanc si ce n’est que les deux équipes perdent chacune deux points importants dans l’aventure.

Poule A
Gantoise-Braxgata 3-0
Victory-Antwerp 1-3
Classement : 1. Gantoise 36,5 pts (+10) 2. Antwerp 19 pts (+3) 3. Victory 16,5 pts (-11) 4. Braxgata 14 pts (-7)

Poule B
Daring-Dragons 1-2
Racing-Herakles 3-0
Classement : 1. Dragons 26 pts (+9) 2. Racing 24 pts (+5) 3. Daring 23 pts (0) 4. Herakles 10,5 pts (-14)

Play-down
Waterloo Ducks-Wellington 7-2
Louvain-White Star 2-4
Mechelse-Léopold 0-0
Classement : 1. Waterloo Ducks 33 pts (+20) 2. White Star 17 pts (+1) 3. Léopold 16,5 pts (-4) 4. Mechelse 13 pts (-1) 5. Louvain 9 pts (-7) 6. Wellington 8 pts (-9)