Après sa défaite de justesse à la Gantoise dimanche passé, le Dragons pouvait espérer se refaire une santé face au montant de Nationale 1. Les joueuses de Robbie Justus s’étaient bien comportées, avec l’appui de sa gardienne Marie Goethals en grande forme. Elles partaient donc avec un à priori favorable.

Du côté lierrois, Gilles Verdussen avait malheureusement connu une première déconvenue face au White Star, dans une poule compliquée où il ne sera pas facile de prendre des points aux gros bras (Antwerp, Braxgata et Gantoise). Le calendrier de l’Herakles lui offrait deux adversaires prenables : il a échoué au White, il devait se reprendre au Dragons. Gros enjeu donc.

Premier quart-temps 1-0


Dès l’entame de la rencontre, le Dragons imposait un press constant et gardait la balle en faisant exploser les statistiques en la matière. On notera pour seules actions de l’Herakles un centre de Sosa à la 5e minute, une passe en profondeur de la même joueuse à la 15e- la balle se perdait dans les panneaux publicitaires-, et c’est tout. De l’autre côté, c’était Magis qui faisait le spectacle avec des descentes et percées impressionnantes – l’élégante Néerlandaise dépassent le mètre 80- en servant de joli caviar à ses coéquipières. Et pour agrémenter le spectacle, il fallait aussi s’amuser des longs flats vers le cercle de De Groof. A la 5e minute, le score était défloré par un sleep de Magis dans le haut des filets : la messe était dite, pouvait-on croire (1-0). Les occasions pour le Dragons se multipliaient avec entre autre un essai de C. Teves à la 11e et un pc à la 12e que Dewelde écartait du stick. Mais pas de but pour les Braaschaatoises.

Deuxième quart-temps 2-0


Ayant laissé passer l’orage, les Herakléennes se reprenaient avec un nouveau centre de Sosa devant le but et une occasion pour l’espagnole Portugal qui chipait la balle à De Groof. De quoi énerver son coach Robbert Justus qui rappelait ses joueuses à l’ordre. Message entendu par O. Marien qui s’en allait obtenir le 3e pc de son équipe. La phase échouait, la balle déviée par Simons passait au-dessus de la transversale. Le jeu repartait dans l’autre sens avec à nouveau Sosa au canon et Portugal qui manquait une belle occasion d’égaliser. L’Herakles s’enhardissait donc, non sans devoir craindre des contre-attaque vives de F. Teves (son tir était dévié en corner par Dewelde) ou de Lochorn qui se voyait contrée à deux reprises. Finalement, un centre venu de la droite passait au travers du cercle et de la défense lierroise oubliait Raye qui avait tout le temps d’ajuster son tir (2-0) ; on était à la 33e. Le score ne bougeait plus malgré un dernier double pc pour la paire De Groof-Magis.

Troisième quart-temps 2-0


Gilles Verdussen allait convaincre ses joueuses d’oser. Oser aller vers l’avant. Il avait senti que le Dragons relâchait quelque pu son emprise. Et effectivement les rayées s’installaient dans le camp du Dragons, démontrant des qualités qui, jusqu’ici, n’étaient pas apparues. Lopez-Llauder s’imposait en défense et les centres de C. Teves et Magis n’arrivaient pas. Dewelde, la jeune gardienne de l’Herakles, n’avait pas le temps de se reposer. Mais plus aucun dégât à ses filets. A la 50e, Broers, l’autre transfert néerlandais, manquait à deux reprises l’objectif.

Quatrième quart-temps 1-0


Les déboulés de Darmster, dont un en une-deux avec Van Dessel –une autre jeune pousse de l’école hérakléenne-, sur la droite arrachait les encouragements des supporters visiteurs. Portugal manquait le 2-1 à la 60e minute. Les Lierroises se permettaient de gagner des balles en un contre un. Masi elles devaient toutefois se méfier des contres, comme celui de Struyf à la 63e ; cette dernière obtenait un pc à la 66e, bien contré. L’Herakles jouait ses trois dernières minutes sans gardienne pour tenter de revenir. Il obtenait son premier pc à la 68e, dévié en corner. Rien ne changeait. Le Dragons prenait les trois points et l’Herakles prenait confiance.

Poule A


Antwerp-White Star 2-0 : 15e Puvrez (1-0), 29e Slattery (2-0)
Victoire anversoise avec des buts de Puvrez au quart d’heure et du transfert Slattery peu avant la pause.
Gantoise-Braxgata 3-1 : 6e Oviedo (1-0), 34e Ballenghien (2-0), 36e Gerniers (3-0), 65e Johnston (3-1)
Première rencontre de Barbara Nelen face à ses anciennes couleurs. La rencontre basculait rapidement avec un but d’Oviedo dès la 6e minute. La Gantoise marquait ensuite aux moments stratégiques de la rencontre : juste avant et après la pause. Ballenghien (34e) et Gerniers (36e) enterrait le Brax. Qui marquait tout de même à 5 minutes du terme par une ancienne de la maison, Johnston.

Poule B

Mechelse-Léopold 1-1 : 44e Lorenzo (0-1), 69e Steenackers (1-1)
Le Mechelse a réussi une jolie performance en prenant son premier point en division Honneur dès la deuxième rencontre. Lorenzo devait attendre la 44e minute pour déflorer le score. Et c’est l’ancienne pensionnaire du Braxgata Steenackers qui égalisait à une minute du terme.

Racing-Victory 3-2 : 1e Bruni (1-0), 7e De Roeck (1-1), 13e Raes sur pc (2-1), 68e Englebert (3-1), 69eWinthagen (3-2)
Victoire de justesse des Uccloises face aux Anversoises. Bruni ouvrait le score à la première minutemais De Roeck égalisait quelques minutes plus tard. Raes doublait sur pc à la 13e et le score tenait quasi jusqu’à la fin de la rencontre. Englebert mettait le 3-1 à la 68e avant que Winthagen réduise l’écart au coup de sifflet final.

Louvain-Waterloo Ducks 1-2

Partie intense à Heverle où le Watducks est finalement sorti vainqueur avec un but ultime de Gose à la 66e minute. Norlander avait ouvert le score à la10e minute, De Mot égalisant à la 45e minute.