C’est une surprise que de voir une équipe récemment promue en tête de sa poule.

Racing-Namur 5-1

La victoire du Racing face à Namur, lanterne rouge, était prévisible. Namur attend avec impatience les play-down pour prouver qu’elle a bien mérité sa place en division Honneur. En attendant, les filles de Pierre-Emmanuel Coppin peaufinent leur hockey et tentent d’attraper le rythme du top : chose pas facile quand on connaît le gouffre qui sépare les deux divisions.
Quant au Racing, bien renforcé par une demi-équipe de poids lourds, il continue à étonner grâce à la qualité de ses jeunes qui ont atteint un niveau digne de la DH.

La rencontre débute en fanfare avec un but de Raes dès la 2e minute : la Red Panthers a eu tout le loisir d’armer son revers de la tête de cercle (1-0). A la 4e minute, ce fut Rasir qui débordait sur la droite et centrait pour le stick de Boon qui déviait hors de portée de Watelet (2-0). A la 11e, Boon décochait un nouveau tir (3-0) Après un pc ucclois raté, Mr Larcier sifflait un coup de stick de Massart ; Di Bernardo envoyait son stroke dans les filets (4-0). Le match était plié, Namur KO débout. On pouvait alors se demander ce que Namur allait pouvoir faire pendant les 50 minutes restantes. Bennett commençait d’abord par profiter d’un laisser-aller dans la défense locale pour radoucir la pilule (4-1). Mais ce fut tout. La rencontre diminuait d’intensité. On allait assister à quelques face-à-face entre la gardienne namuroise Téa Watelet et l’attaquante locale Jill Boon, cette dernière le parvenant plus à trouver les filets qu’une seule fois, à la 44e, d’un bel envoi en revers (5-1). Watelet touchait la balle à une dizaine de reprises tandis que sa vis-à-vis Emma Buckley n’eut absolument rien à faire.
Avec cette victoire, le Racing passe en tête de la poule B alors que Namur est toujours à la recherche de son premier point.

Léopold-Victory 1-2

Ce gros test entre deux équipes théoriquement impliquées dans la lutte pour échapper au play-down s’est terminé sur une victoire du Victory 1-2.
Cette rencontre sera à mettre au tableau des pc ratés pour les Uccloises : elles auront obtenu 11 pc et n’en auront finalement marqué qu’un seul, à la 69e minute lorsque Laura Vilain reprenait une balle de Johansen repoussée par la défense victorienne. Il faut aussi rendre hommage à la gardienne du Victory Williams qui aura bien défendu son but et contré les multiples occasions de Johansen sur pc, les tirs de Ballenghien, Thicke, Jordan ou Vilain. Le Léo s’est montré sous un beau jour, attaquant plus qu’à son tour, mais ne trouvant pas le chemin de filets : sans but, il n’est pas possible de gagner. Le Victroy se débarrasse du Léo et se place à une intéressante 3e place, prenant du champ (5 points) sur une Léo désormais en vue de la 4e place.

Antwerp-White Star 3-0

L’Antwerp est à la peine depuis le début de championnat. Avec 5 points, il était en position d’être exclu des quarts de finale : pour un candidat au titre, cette place était indigne de son rang. Le White Star n’était pas mieux loti avec ses 6 points, acquis toutefois grâce à une victoire… et trois nuls : les Everoises n’étaient donc pas loin d’un classement nettement plus flatteur.
Le White Star a tenu trois quart d’heure avant de s’incliner sur un pc de la grande polonaise Wiesniewska. Une minute plus tard, la rencontre était pliée via Urroz, enfin de retour au terrain. Le denier but de Van Haren un peu plus tard ne fera que consolider le retour de l’Antwerp parmi le peloton des prétendants au quarts de finale.

Leuven-Dragons 2-2

Le Dragons a connu un début de championnat en demi-teinte. De son côté, Louvain trônait en tête de sa poule dans une compétition beaucoup plus ouverte que dans l’autre poule. Cette rencontre mettait aux prises deux équipes de force semblable et s’annonçait très ouverte.
La rencontre débutait par un but immédiat de Stairs. Louvain se mettait sur le velours. A la reprise, Margaux Struyf égalisait directement mais dans al a foulée, Chardome redonnait l’avance à ses couleurs. A 10 minutes du terme, Struyf égalisait à nouveau. Avec ce nul, Louvain perd sa première place en poule au profit du Racing.

Wellington-Gantoise 0-2

Qu’allaient pouvoir faire les Uccloises contre l’ogre gantois ? Dernier de la poule B, le Well ne jouait pas mal mais manquait d’efficacité en attaque, avec seulement 4 buts marqués, soit un de moins que Namur, dernier de l’autre poule. La Gantoise s’alignait sans Sergant et Guinea ; elle perdra Donohoe après 10 minutes, la canadienne recevant une balle sur la lèvre et quittant le terrain pour aller se faire recoudre à l’hôpital. Il ne faudra pas attendre longtemps pour voir la Gantoise prendre l’avance sur un pc de S. Vanden Borre au quart d’heure. 10 minutes plus tard, c’était Keij qui donnait au score sa forme définitive ; également sur pc. A noter que la fin de la rencontre sera émaillée de trois cartes jaunes : un chaud dernier quart d’heure et un Wellington désormais aux abois avec déjà 6 points de retard sur le 5e. Quant au White, il se trouve maintenant en fâcheuse position.

Braxgata-Waterloo Ducks 4-4

On pouvait craindre que ce sommet allait tourner de travers sur base des dernières prestations du Braxgata, quelque peu à la traîne depuis le début du championnat. Il n’en a rien été puisque les deux équipes ont développé un hockey digne d’une finale de play-off. Ikegwuonu mettait le feu aux poudres au quart d’heure (1-0). Comerma égalisait sur un shot à l’ancienne sur pc (1-1). Bonastre redonnait l’avance aux locales (2-1) avant que Ronquetti ne dévie en revers un tir de Comerma (2-2). Dans la foulée, Gose donnait l’avance aux championnes sur un service de Ronquetti (2-3). Juste après la mi-temps, Ikegwuonu marquait son deuxième but de l’après-midi (3-3). Comerma y allait de son deuxième pc (3-4) avant que J. Vandermeiren n’égalise sur un pc léger (4-4). Les dernières minutes furent compliquées pour le Wat’ qui fut tout content d‘arracher ce point. Avec ce nul, le Watducks laisse la Gantoise seule en tête de la poule A tandis que le Brax dépasse le Léopold dans la poule B

Poule A : 1. Gantoise 19 pts 2. Waterloo Ducks 17 pts 3. Victory 11 pts 4. Dragons 8 pts 5. White Star 6 pts 6. Namur 0 pt

Poule B : 1. Racing 13 pts 2. Leuven 12 pts 3. Braxgata 10 pts 4. Léopold 9 pts 5. Antwerp 8 pts. 6. Wellington 2 pts