Antwerp-Waterlooo Ducks 3-1

Le match capital de ce soir opposait l’Antwerp au Waterloo Ducks. Ce dernier devait vaincre sous peine de se retrouver de manière surprenante dans les play-down. L’Antwerp obtenait rapidement une occasion mais la balle se perdait dans les nuages. A la 9e minute, Keus ouvrait le score sur pc malgré l’intervention de Pétriaux (1-0). C’est sur la même phase que Vandersteen égalisait à la 23e minute en déviant la balle dans le plafond (1-1). Une première mi-temps menée sur un bon rythme, avec un Antwerp très en verve.
La reprise débutait par un pc pour l’Antwerp, une fusée qui partait à côté. A la 39e, pc pour le Watducks : contré, et sur la relance, la balle arrivait dans le cercle adverse ; une jolie contre-attaque repoussée en touche. La balle revenait alors d’un tir direct, déviée par la revenante Urroz (2-1). L’Antwerp continuait son pressing et après un gros combat à droite, Rebecchi arrachait la balle et se portait à gauche du cercle pour décocher un revers inarrêtable (3-1). Le Watducks partait à l’assaut du cercle adverse mais l’arrière garde anversoise faisait bonne garde. A la 63e, les Vertes obtenaient un nouveau pc, mal bloqué. Juste avant le coup de sifflet final, elles pouvaient encore marquer sur cette phase mais l’Antwerp était dans un bon jour. Cruelle défaite pour le Wat’ qui garde tout de même une faible chance de se dégager du play-down.

White Star-Wellington 1-2

Le White Star recevait un Wellington déjà résigné. Le White se devait de réussir un résultat. La première mi-temps fut terne, avec peu d’occasions de but. C’est même le Wellington qui allait s’offrir les plus belles occasions de but avec un pc à la 33e, finalement éclairci par Watelet.
A la 46e, le White obtenait un pc que Gaspari déviait à plat sur la gardienne. A la 50e, la jeune Coudron commettait une grosse perte de balle que plantait depuis le point de stroke (0-1). A la 54e, sur une remise en jeu, la française Arnaud rentrait dans le cercle sans être empêchée et tirait sans hésiter (0-2). Les Everoises tentaient de se reprendre mets ses attaquantes butaient sur une bonne défense uccloise. Du Bus tirait à la 64e, sa balle étant déviée de justesse. Dans la minute qui suivait, nouveau pc pour le White et nouvelle déviation de Duquesne. Puis Figueras manquait l’objectif à deux reprises. Mais quelle défense du Well. Un dernier pc était contré puis le White repartait à l’attaque et sur une conquête de la balle de Motte, Gaspari plongeait pour tout de même marquer (1-2). La victoire était méritée celles qui quittaient ainsi la dernière place du classement. Par contre, pour le White Star, les choses ne sont pas très encourageantes.