C’est à Charleroi que se déroulaient les demi-finales des play-offs de hockey en salle. Les deux demi-finales se déroulaient simultanément au Dôme et à la Garenne.

Au terme du championnat en ligne, le Léopold avait devancé le White Star d’un point, le Waterloo Ducks de 10 points et l’Amicale Anderlecht avait dû attendre la dernière journée pour consolider sa 4e place. Le Lé allait donc en découdre avec l’Amicale, comme la saison passée, tandis que le White, annoncé comme favori, devait se méfier d’un Watducks qui avait récupéré ses Young Red Lions revenu d’Australie.

Léopold-Amicale Anderlecht 3-3 so 2-3

Equipe un peu modifiée à l’Amicale qui récupérait Conreur, mais devait se passer de Juan Garreta. Au Léo, tout le monde était là, y compris Pokorny absent la semaine passée. Demi-finale moins déséquilibrée qu’il pourrait sembler, les deux rencontres en championnat en ligne s’étant terminé sur une victoire et une défaite par un score serré.

Premier quart 0-0

Début prudent avec deux occasions à la 2e pour Zimmer et Englebert. Jeu bien fermé par les Amicalistes. 3e minute, descente à droite de Degroote qui se heurte à Gryspeerdt : en 3 minutes, il a déjà bloqué 6 balles. Séance de petit jeu dans le cercle entre Degroote et M. Garreta. 6e minute, grosse sortie de Gryspeerdt sur Englebert. 7e, pc pour le Léo, bonne sortie du gardien. Le jeu s’emballait : la balle allait d’un but à l’autre. Beaucoup d’actions pour ces 10 premières minutes.

Deuxième quart 0-1

Début de quart avec un pc du Léo : arrêt de Gryspeerdt. 12e, tir de Cuvelier, dévié en long par le gardien. A la 14e, Pangrazio déboule sur la droite et envoie vers Antoine qui sortait vainqueur de son duel avec Henet (0-1). 16e, tir de G. Garreta sur le gant de Henet. Plus de volonté des Anderlechtois qui imprimaient le rythme. Le Léo se cherchait encore. 17e, revers d’Englebert sur Gryspeerdt. 18e, pc Léo : raté. Petite surprise à la mi-temps.

Troisième quart 0-3

Début solide du Léo dans le cercle adverse. Mais à la 22e minute, sur une relance d’Antoine, la balle arrivait à Bourdeaud’hui qui voyait un premier revers repoussé dans son stick : son second envoi faisait mouche (0-2). Le Léo ne trouvait pas son rythme et l’Amicale continuait à monopoliser la balle. Le Léo s’offrait deux minutes de domination, interrompue par une descente de Noé qui envoyait sa balle sous Henet (0-3). Le quart se terminait par deux pc du Léo, qui ne rentraient pas.

Quatrième quart 3-3

Dès le début de dernier quart, Bourdeaud’hui s’offrait deux tirs non concluants. A la 32e, Antoine dépassait et Henet et manquait la cible de peu. 33e, pc pour le Léo : Pokorny en plein centre (1-3). Le match était relancé et la tension montait. A la 35e, petit exploit technique de Pokorny qui mystifiait Gryspeerdt (2-3). A la 37e, G. Garreta envoyait un obus à côté. Sur la relance, c’était au tour de Zimmer de tromper le gardien anderlechtois (3-3). Occasion pour Degroote et Englebert à la 39e. La remontée du Léo s’arrêtait là.

Shoot-out 2-3

Genestet (0-1), Pokorny (0-1), Bourdeaud’hui (0-1), Degroote (1-1), Pangrazio (1-2), Baumgarten (2-2), Degroote (2-2), Pangrazio (2-3)

L’Amicale Anderlecht sortait le Léo et accédait pour sa première fois à la finale.

Carte verte : 4e Genestet, 6e Pokorny,
Carte jaune : 27e Englebert,

Les buts : 14e Antoine (0-1), 22e Bourdeaud’hui (0-2), 28e Noé (0-3), 33e Pokorny sur pc (1-3), 35e Pokorny (2-3), 37e Zimmer (3-3)


White Star-Waterloo Ducks 5-5 so 3-2

Dans l’autre rencontre, les deux équipes se sont tenues de près. Il a également fallu aller aux shoot-out. Le White s’est imposé.
On aura donc une finale White Star-Amicale Anderlecht.

Du côté des Dames

Avant les deux demi-finales Messieurs, les Dames avaient disputé les leurs. Dans la première, le Racing avait réalisé une première mi-temps intéressante avec un but de Willems à la 13e minute sur un assist d’Englebert. Les Uccloises avaient ralenti le jeu et bien contré toutes les attaques du White. Ce dernier ne parvenait pas à accélérer et l’expérience de Raes, Boon et Haussener faisait le reste. Le racing tenait le coup et créait la grosse surprise. Dans l’autre demi, le Waterloo Ducks avait pris le meilleur sur l’Antwerp 0-3. On aura donc une finale Waterloo Ducks-Racing