Avant le match, Loick Luypaert retrouvait son homologue Gauthier Boccard en compagnie des arbitres. Le Red Lion du Brax avait un mot empreint de sagesse à l’adresse de Vincent Loos. «Bon match les gars ! Communiquez bien avec nous !»

Les deux coaches disposaient de leur effectif au complet à l’exception de Louis Capelle absent au Wadu. Au Brax, Loots était de retour.

Après un round d’observation de 10 minutes, Boccard servait un flick dans le cercle, mais Dykmans n’en profitait pas. Sur la phase suivante, Michel Van Rysselberghe était sur un rebond pour tromper Vandenbroucke qui n’avait pas encore eu une balle à toucher. Luypaert remontait à l’instant même où le premier pc du Brax était sifflé pour un kick de Dumont. Luypaert doublait la mise (0-2).

A la 30e minute, le Brax était proche du 0-3. Vandenbroucke était passé, mais Lemaire bloquait la balle devant la ligne. En première période, le Watducks s’est montré incapable d‘accélérer le jeu. En retard dans les duels, les Brabançons se décourageaient trop vite face à des Boomois affamés. A la 31e minute, le Watducks provoquait sa première occasion à la suite d’un stroke (poussée volontaire dans le dos) converti par Boccard.

Sur une récupération et une remontée de terrain de Van Strydonck, Willems allait chercher un premier pc à la 37e minute. Le sauvetage du défenseur sur la ligne était aussi acrobatique que magnifique. Les Waterlootois manquaient d’inspiration et se décourageaient trop vite. Fauché en plein sprint, Willems offrait un 2e pc à la 46e minute. Le sleep de Charlet arrivait en hauteur sur le stick de Willems qui jouait au baseball pour égaliser à 2-2. Sur la minute suivante, Dykmans allait chercher un 3e pc. Charlet sleepait au fond du but (3-2). Boccard voyait jaune. Ghislain, dans son style, se jouait de David Van Rysselberghe pour planter le 4e but. Le Brax poussait, mais ne profitait pas de sa supériorité numérique. C’est même Ghislain qui perdait son duel face au keeper boomois. A 4 contre 2, Pangrazio signait un but à la 68e minute. La fin de match, que le Brax finissait à 8, était contrôlée par un Wadu qui marquait un 6e but monte sur le podium au classement. Le Brax ne méritait pas une telle punition.

Watducks : Vandenbroucke ; Van Oost, Charlet, Van Strydonck, Dumont ; Van Marcke, Boccard, Sidler ; Pangrazio, Ghislain, Willems ; Puis Dykmans De Pelsenaire, De Backer, Wilbers, Lemaire

Braxgata : D. Van Rysselberghe ; Clément, Luypaert, Abadal, Loots ; Van Biesen, Adriaensen, O. Biekens ; de Voogd, Onana, Casasayas ; Puis M. Van Rysselberghe, T. Biekens, Van Steerteghem, Van Cleynenbreugel, Bordas

Arbitres : MM. V. Loos et T. Dagnelie

Cartes vertes : 15e Luypaert, 16e Boccard, 44e Sidler, 68e De Voogd

Cartes jaunes : 51e Boccard, 69e O. Biekens, 69e Casasayas

Les buts : 14e Van Rysselberghe (0-1), 18e Luypaert sur pc (0-2), 31e Boccard sur stroke (1-2), 46e Willems sur suite de pc (2-2), 49e Charlet sur pc (3-2), 52e Ghislain (4-2), 68e Pangrazio (5-2), 70e Ghislain (6-2)