La Belgique ne disputera pas samedi la finale du championnat d'Europe de hockey féminin. Les Red Panthers, 13es au classement mondial, ont frôlé l'exploit mais ont finalement été éliminées par l'Allemagne (IHF 5) en demi-finales après la séance des "shoot-out" (2-0), jeudi à Boom. Les deux équipes étaient à égalité 2-2 après le temps réglementaire (1-1 au repos).

Menées à la 19e minute après un but contre son camp de Anne-Sophie De Scheemaekere, les Panthers ont superbement réagi en égalisant à la 31e via une déviation de Jill Boon sur un tir de Judith Vandermeiren. C'est encore sur un envoi de celle-ci détourné par Charlotte de Vos que la Belgique a pris l'avance au marquoir (2-1) à la 41e.

Dominatrices, les Belges n'ont pas réussi à creuser l'écart et les Allemandes ont mis à profit leur seul penalty corner du match pour égaliser par Mavers (2-2) alors qu'il restait moins de deux minutes à jouer.

L'expérience germanique a ensuite joué dans cette séance de tirs au but, aucune des quatre Belges n'a converti sa tentative. L'Allemagne disputera sa 5e finale consécutive à l'Euro.


L'Angleterre surprend les Pays-Bas en demi-finales

Les hockeyeuses néerlandaises, N.1 mondiales et grandes favorites à ce titre dans la quête d'un nouveau sacre européen, sont tombées de haut jeudi soir à Boom. Elles ont été éliminées en demi-finales par l'Angleterre, 3-2 dans l'exercice des shoot-outs. Les deux équipes n'avaient pu se départager après le 70 minutes de jeu réglementaires (1-1).

Les championnes olympiques manqueront la finale de l'Euro pour la première fois depuis 1991.

L'Angleterre disputera samedi le titre avec l'Allemagne à 16h00. Le match pour la 3e place à 13h30 mettra en présence la Belgique.


Pascal Kina: "Très fier et très déçu à la fois"

Le coach des Red Panthers se disait à l'issue de la rencontre à la fois très déçu, mais aussi très fier du comportement de ses joueuses. "L'équipe a eu des difficultés en première mi-temps, mais il n'y avait plus que nous sur le terrain en seconde", a commenté le coach belge. "Malheureusement, nous n'avons pas réussi à concrétiser davantage d'occasions et puis la rencontre s'est achevée comme souvent avec l'Allemagne."

Le technicien gantois est malgré l'élimination particulièrement satisfait de ses joueuses, tant depuis le début du tournoi que lors de ce match. "Sur l'égalisation, c'est une erreur collective. L'expérience a ensuite fait la différence lors des shoot-outs. C'est un exercice où l'aspect mental est prépondérant, et ça devient encore plus difficile dès lors que l'on manque le premier essai, mais les filles ont réalisé une superbe performance pour la première demi-finale de leur carrière."

Lors de son speech d'après-match, Pascal Kina a permis à ses joueuses "d'être déçues pendant une heure, mais après cela il faudra se reconcentrer sur la suite du tournoi. Nous avons atteint notre premier objectif avec cette demi-finale, nous allons maintenant nous concentrer sur le second, à savoir décrocher une médaille."