Hockey Louvain n'a pas encore disputé son dernier match en D1 qu'il fait déjà beaucoup parler de lui en Division d'Honneur. Les Louvanistes, qui sont déjà certains depuis des semaine de rejoindre l'élite la saison prochaine, ont mis la main au portefeuille pour se renforcer. Gilles Van Leembergen avait déjà placer la barre très haut en attirant l'un des deux meilleurs Red Lions de la Coupe du monde, Simon Gougnard. Le milieu ne pouvait refuser les conditions financières à la hauteur de son talent.

La semaine suivante, Louvain, qui avait été le premier club belge à jouer le Final Four en EHL en 2009, a confirmé la venue d'un tireur de pc de 's-Hertogenbosch, Nico Della Torre.

Louvain, qui a prévu de garder les 7-8 jeunes qui ont sorti l'équipe de D1 cette saison, cherchait 4-5 renforts de choc.

Dans un communiqué, Louvain rappelle que "l’ambition est de figurer dans le top 6 dès la saison prochaine. Nous voulons attirer des joueurs qui, en plus des qualités requises pour atteindre cet objectif, ont également un profil pour aider nos nombreux jeunes à grandir."

Lors de la dernière Coupe du Monde, nous avons remarqué 2 internationaux irlandais qui cadraient parfaitement avec cette image. Ils étaient présents à Eindhoven avec Three Rock Rovers.

Le premier est Luke Madeley (21 ans), un défenseur qui a joué dans la première équipe de son club depuis 2013 et a remporté 6 titres en extérieur et en salle. Avec son pc, il a également été le meilleur buteur de son club lors des deux dernières saisons. En 2017, il a obtenu sa première sélection avec l'équipe nationale irlandaise.

Le second est Daragh Walsh (21 ans), un milieu de terrain tout aussi solide qui a commencé à Dublin avant de passer à Three Rock Rovers à l’âge de treize ans. Il était déjà en équipe première quand il avait 16 ans. Il défend également les couleurs de son pays depuis 2017.