Play off quart de finale retour.

Le Watducks sort au terme d'une nouvelle très grande bataille

Watducks - Dragons 4-2

Watducks : Vanasch ; Van Oost, Boccard, Van Strydonck, Dumont ; Wilbers, Dohmen, Ghislain ; Van Lierde, Pangrazio, Capelle ; Puis Bertrand, Van Straaten, Penelle, Cockelaere

Dragons : Walter ; Denayer, Rubens, Bakhuis, Lootens, O'Donoghue, Noblett, L. Willems, Raes, van Aubel, T. Willems, Puis Shimmins, Thys, Geers

Arbitres : MM. G. Uyttenhove et N. Marchant

Carte verte : 70e O'Donoghue

Les buts : 9e Pangrazio (1-0), 24e Van Oost sur pc (2-0), 28e Raes (2-1), 40e Boccard sur pc (3-1), 48e Denayer sur suite de pc (3-2), 57e Wilbers (4-2)

Premier quart temps (1-0)

Van Lierde déviait déjà dans le cercle, mais Walter détournait aisément. Boccard trouvait Ghislain dans le cercle. Comme prévu, le Wat cherchait le mouvement rapide et en un temps. Raes récupérait une balle que Vanasch sortait d'un réflexe étourdissant. Après quelques minutes tendues, le Dragons montait en puissance. Sur une longue passe de Boccard, Bertrand trouvait Pangrazio qui trompait Walter. Sur un gros centre, Florent van Aubel ne pouvait contrôler. Il était seul au 2e poteau.

Deuxième quart temps (2-1)

Dohmen trouvait Pangrazio qui centrait pour Van Lierde qui ne la déviait pas assez. Florent van Aubel slalomait et arrivait jusqu'à Vanasch. Capelle et Van Straaten obligeaient Walter à intervenir. Capelle était séché dans le cercle. Le premier pc était accordé à la 24e minute. La passe de Dohmen était belle. Max Van Oost la déviait (2-0). Vanasch sortait un tir de Raes. Au 2e poteau, Raes marquait le 2-1. Le Wat faisait bien circuler la balle. LE Dragons commettait une faute, 2e pc. Boccard ne cadrait pas.

Troisième quart temps (3-2)

Willems centrait, mais la défense bloquait. Willems effaçait deux défenseurs mais ne cadrait pas la frappe. Wilbers recevait le 3e pc à la 39e minute. Boccard tapait sur le fond du but. Capelle était proche du 4e but. Son plongeon valait le détour. Max Van Oost concédait le premier pc pour le Dragons à la 49e minute. Dohmen partait trop tôt. Le Dragons marquait un but annulé car la balle était dangereuse. Lootens jouait bien sur sa ligne et allait provoquer Boccard pour avoir un pc à quelques secondes de la fin du 3e quart. Dohmen la prenait sur le pied. Denayer était sur le rebond (3-2).

Quatrième quart temps (4-2)

Le Watducks mettait un gros press sur la défense du Watducks. A la 57e minute, Wilbers surgissait et déviait dans le but. La tension était énorme. Sur un contre, Denayer tentait de jouer le pc mais l'arbitre ne bronchait. L'intervention de Boccard était propre. Raes cadrait un tir. Vanasch était sur la trajectoire. Thys manquait un but tout fait au 2e poteau. Florent van Aubel gérait très bien les dernières minutes pour casser l'euphorie du Watducks. Le Dragons a tenu le choc malgré l'énorme pression. Les Brabançons sont éliminés avec les honneurs.


Le Beerschot renverse Gand

Gantoise - Beerschot 0-2

Gantoise : Santiago, Th. Deplus, M. Deplus, Tolini, Dubois, Sanchez, Salis, Esquelin, Garcia, Tynevez, Saladino, puis Desimpel, Sothern et Bell.

Beerschot : H. Verhoeven, M. Peeters, Bull, De Sloover, Bourg, H. Peeters, Rossi, Catlin, Cabuy, Carson, Perez, puis Goudsmet, Duvekot, S. Verhoeven et Mortelmans.

Arbitres : MM. S. Duterme et M. Pontus.

Cartes vertes : 31e Esquelin, 51e Th. Deplus, 69e Cabuy.

Cartes jaunes : 69e Th. Deplus, 70e Carson.

Les buts : 13e Duvekot (0-1) ; 17e Bull sur pc (0-2).

Premier quart-temps : 0-2

Sous une pluie battante, la Gantoise prend tout de suite la direction des opérations. Une mauvaise passe de Bull ne peut être exploitée par Tynevez dont le centre se perd. La Gantoise obtient ensuite deux pc qui, freinés par la pluie, n’aboutissent pas, Verhoeven s’imposant sur le second. Par contre, la première attaque du Beerschot fait mouche, Mortelmans servant Verhoeven qui centre pour Duvekot (0-1). Les Anversois obtiennent ensuite leur seul pc de la mi-temps et le transforment par Bull, d’un bon vieux tir à ras de terre (0-2).

Deuxième quart-temps : 0-2

Pas grand-chose à se mettre sous la dent sinon deux cartes vertes et un centre de Perez facilement repoussé par Santiago. A la demi-heure, Tynevez passe Goudsmet et centre dangereusement, mais De Sloover écarte de justesse le danger. La Gantoise obtient un troisième pc sur une belle action Saladino – Desimpel alors qu’il a cessé de pleuvoir, mais Rossi sort en kamikaze devant son compatriote Tolini.

Troisième quart-temps : 0-2

Moment de pression intense pour la Gantoise à la 41e lorsque Verhoeven doit se détendre sur un tir de Sothern et que la Gantoise force dans la foulée son 4e pc, sans résultat. Le Bee en force un aussi mais Santiago repousse le nouveau tir à ras de terre de Bull. A la minute suivante Duvekot rate la balle de match : sur un excellent service de S. Verhoeven, il marque dans le but vide… mais du pied. Retour dans l’autre camp où la Gantoise tire son 5e pc mais Verhoeven pare le tir de Tolini avant de réagir trois minutes plus tard sur un effort de Garcia-Chicote. La dernière occasion est pour Duvekot dont le revers est poussé en corner par Santiago.

Quatrième quart-temps : 0-2

Sixième pc pour la Gantoise après un kick de De Sloover devant Garcia. Mais Rossi sort à nouveau en kamikaze. Un tir de Sanchez est sauvé par Verhoeven, tout comme le 7e pc gantois. Il reste 200 secondes et Pascal Kina fait sortir son gardien. En vain, le Beerschot résiste à deux derniers pc et fête son accession en demi-finale.


Le Racing craque encore au pire des moments

Racing - Herakles 1-3 (SO (1-3)

Racing: Gucassoff; Lambeau, Harte, Woods, Torras; Wegnez, Meurmans, Truyens; Garcia, Boon, Charlier; puis Cayphas, Weyers, de Chaffoy, Vermylen, Pierre.

Herakles: Timmermans; Haig, Hens, A. Le Clef, Vazquez; N. De Kerpel; M. Donck, V. Donck; Keusters, Jenness, Hottlet; puis T. De kerpel, Struyf, Huybrechs, Sanz, D. Le Clef

Les arbitres: MM. N. Benhaiem et L. Dooms.

Cartes vertes: 43e Sanz, 63e Vazquez, 70e Keusters, 70e Truyens

Les buts: 11e N. De Kerpel sur pc (0-1), 22e Boon sur pc (1-1), 64e Haig sur pc (1-2), 70e De Kerpel sur pc (1-3)

Shoot out 1-3 Jenness (0-0), Garcia (0-0), Vazquez (1-0), Truyens (1-1), Keusters (2-1), Charlier (2-1), Donck (2-1), Wegnez (2-1), De Kerpel (3-1)

Premier quart 0-1

Le Racing prenait rapidement les choses en main. Harte alertait Garcia d'un flat tranchant. Il jouait en relais avec Boon qui obtenait le premier pc. Harte le tirait vers Garcia au poteau gauche qui ne pouvait conclure après une belle défense de l'Herakles. Les visiteurs réagissaient mais Hottlet ne trouvait personne dans le cercle. Boon forçait un nouveau pc qui redonnait un nouveau pc. Le Racing ne ne le transformait pas mais était présent. Sanz obtenait le premier pc pour les visiteurs après un bon déboulé. Les deux premières tentatives de Nico de Kerpel trouvaient un pied. Sur le troisième il ouvrait le score d'un sleep puissant au dessus de la planche sur la gauche de Gucasoff. Le Racing avait la possession mais l'Herakles était tout proche de doubler la mise par Hottlet après une contre attaque supersonique. Il perdait son duel avec Gucassof. Les joueurs de Darran Bisley étaient très enthousiastes. Le Racing obtenait un nouveau pc sur le gong. La tentative d'Harte était déviée et heurtait le poteau.

Deuxième quart 1-1

Donck avait une grosse double opportunité mais deux fois Gucassoff sortait les arrêts nécessaires. Sur la contre attaque, Charlier obtenait un pc. Le Clef sortait trop tôt et rejoignait le milieu du terrain. Boon sleepait dans les filets de Timmermans et égalisait. Les visiteurs obtenaient un pc pour un non respect de la règle des 5. De Kerpel le tirait et Gucassoff sortait un nouvel arrêt. Il n'y avait pas de temps morts. Jenness était trop court pour pousser la balle dans le but. Le Racing pressait haut mais le dernier ou l'avant dernier geste faisaient défaut. L'intensité était présente. La mi-temps était sifflée sur le score d'un but partout. Le Racing a eu plusieurs pc mais les joueurs lierrois ne lâchent rien et ont eu de belles opportunités.

Troisième quart 1-1

Le Racing combinait bien sur la droite avec Lambeau. Hottlet réagissait pour les visiteurs et tentait sa chance mais Gucassoff était vigilant. Le Racing mettait la pression sur la défense de l'Herakles qui ne rompait pas. Ça passait d'un cercle à l'autre. Les occasions étaient plus rare malgré un match physique. Donck concédait un pc. Le sleep de Boon partait dans la lucarne mais Timmermans sortait un bon réflexe et écartait le danger. Le Racing prenait le dessus. Le pc de Boon était fautif car il touchait Le Clef à bout portant sur le genou. Il devait être soigné sur le bord du terrain. Jenness était proche de donner l'avantage aux siens mais était trop court.

Quatrième quart 1-3

Garcia tirait en revers au dessus. Le match s'animait. Keusters tirait en revers sur Gucassoff. Sur le contre, l'attaquant du Racing dévissait. Garcia obtenait un pc à dix minutes du terme et Vazquez écopait dune carte verte. Harte le donnait et de Chaffoy ne pouvait conclure. L'herakles obtenait aussi un pc. Ils en forcaient un second. Rebelote sur une tentative d'Haig. Sur sa troisième tentative il marquait sur sleep. Les Yellow Submarine donnait de la voix. Il restait 5 minutes à jouer. Un but et c'est l'Herakles qui passait. Le Racing réagissait directement en obtenant un pc par Garcia très en jambe. La tentative de Boon était sortie par la défense. Garcia gardait la balle. Darran Bisley sortait son gardien. Il ne restait qu'une poignée de seconde. Keusters obtenait un pc. Keusters et Truyens qui seraient chamaillés prenaient une carte. De Kerpel sleepait mais c'était sorti par Gucassoff. Mais ils obtenaient un pc sur le gong. De Kerpel le marquait. On allait assister aux terribles shoot out. Lherakles se qualifiait aux shoot out pour les demis finales.

L'Orée sauve l'honneur, mais ne signe pas d'exploit

Orée - Léopold 4-3

Orée: Thieffry, Beckers, S. Cole, L. Cole, Lockwood, Simar, Masson, de Paeuw, Domene, Masso, Callioni, puis Branicki, Sidler, Robbrecht, Ferec, Raemdonck.

Léopold: Henet, Russell, Forgues, Jo. Verdussen, Eaton, Cuvelier, Poncelet, Thiéry, A. Verdussen, Baumgarten, De Trez, puis Degroote, Lemaire, Englebert, Muschs.

Arbitres: MM. T. Hennes et V. Loos

Cartes vertes: 61e Domene, 63e Degroote

Les buts: 5e Degroote (0-1), 34e Domene sur pc (1-1), 39e Domene sur stroke (2-1), 42e Domene sur pc (3-1), 52e Russell sur pc (3-2), 55e Russell sur pc (3-3), Domene sur pc (4-3).

Premier quart temps 0-1

Pourtant privé de Brunet (blessé à la cuisse) , le Léo lançait les hostilités en s'offrant un premier pc dès la 3e minute. Russell voyait son envoi contrer par les sorteurs woluwéens. À la 5e, Degroote négociait parfaitement l'une de ses premières touches de balle pour placer un coup de fusil dans le plafond local. Stupeur à l'avenue des Grands Prix après ce 0-1. À la 12e, un premier péno local redonnait des couleurs au public mais l'exercice tournait au fiasco. En fin de quart temps, Masson tentait un tip-in en position délicate qui ne trouvait pas la cible. Arthur Verdussen manquait le plus simple et de signer le break sur le contre qui suivait.

Deuxième quart temps 1-1

Repartant sur un rythme de sénateur, le Léo tentant d'endormir son adversaire et de faire tourner le chrono, il fallait attendre près de 5 minutes pour assister à une réelle occasion. Callioni manquait à son tour une déviation à la suite d'un beau mouvement collectif. À la demi-heure, l'Orée se créait un deuxième pc, sans plus de réussite. Les locaux repartaient à l'offensive sur un solo de son inimitable de Paeuw qui servait Domene. Mais il perdait son duel contre Henet. Sur le pc qui suivait, Domene se rachetait et égalisait sous la clameur des supporters bleus.

Troisième quart temps 3-2

Trois minutes après le retour sur le terrain, l'Orée glanait un nouveau penalty-corner. Eaton prenait la fusée en pleine tête mais sans conséquence physique fâcheuse. Par contre, l'arbitre indiquait logiquement le point de stroke. Domene convertissait le coup de réparation, claquait un doublé et réveillait son public. Et à la 42e, l'ambiance montait encore d'un cran avec un nouveau pc pour l'Orée. En pleine bourre, Domene triplait la mise et mettait le feu aux abords du mouillé de Woluwé. En fin de quart, alors que les supporters scandaient "Remontada", l'équipe de Crauwels buvait la tasse et encaissait sur un sleep de Russell (3-2).

Quatrième quart temps 4-3

En début de quatrième quart, les sleepers se rendaient coup pour coup. Le Léo s'appuyait encore sur Russell pour recoller avant que Domene ne continue à surfer sur sa vague de réussite pour faire 4-3. Thieffry réalisait une incroyable sortie à l'heure de jeu privant Russell de la passe de 3. Dans les dernières minutes, Simar se blessait et devait quitter le terrain. L'Orée a rêvé à l'exploit et y aura cru quelques minutes mais le cynisme du Léo aura eu raison des Woluwéens.C'est donc le Léo qui file en demi où il affrontera le Dragons.