Comme chaque année à la même époque, la longue trêve qui s’étendra jusqu’au 14 février prochain (c’est dans 87 jours…) nous permet de faire un premier bilan du championnat, un match après la mi-parcours. Des statistiques parfois surprenantes que nous vous invitons à découvrir.

224 joueurs. Le nombre de joueurs alignés dans chaque club est incroyablement stable : à une seule exception près, il est de 18 ou de 19 par club. Le Beerschot, qui a compté pas mal de blessés en ses rangs, est le seul à en avoir aligné 21. L’an dernier à même époque, 244 joueurs, soit tout de même vingt de plus, avaient foulé les terrains de Division d’Honneur !

407 buts. L’attaque la plus prolifique, ce n’est pas vraiment une surprise, est celle du Dragons : 58 buts en 12 rencontres, soit 4,83 de moyenne. L’an dernier, la trêve était intervenue après 13 rencontres et le Watducks avait trouvé 64 fois le chemin des filets (4,92 de moyenne). Tout aussi logiquement, les deux derniers sont aussi ceux qui ont marqué le moins : 20 pour la Gantosie et 21 pour le Beerschot. Au total, 407 buts ont été marqués en 12 matches, soit 5,65 par match. L’an dernier cette moyenne était légèrement inférieure (5,56). Les supporters du Dragons ont assisté à 83 buts, ceux de la Gantoise à 51 seulement.

Sept buts d’écart. C’est arrivé une seule fois, et c’était d’ailleurs le week-end dernier dans le derby du Brabant wallon : une seule équipe a gagné par sept buts d’écart, le Wadu au Pingouin. Personne n’a marqué plus de huit buts par match, mais trois matches ont vu la confection de 11 buts : Dragons-Racing, Dragons-Daring (7-4 les deux fois) et Héraklès-Racing (5-6). Le Racing est d’ailleurs abonné aux scores fleuve, puisqu’il a aussi joué un match à 10 buts (8-2 contre Louvain, même score que Dragons-Pingouin).

Treize matches nuls seulement ont agrémenté la compétition, soit un tout petit peu plus d’un par journée. 26 victoires n’ont été obtenues que par un but d’écart, dont… tous les matches de la 11e journée !

Six équipes sont restées muettes au moins pendant un match : la Gantoise et le Pingouin à deux reprises, l’Antwerp, le Beerschot, l’Héraklès et… le Watducks une seule fois. Notons par la même occasion que les Canards sont la seule équipe de la première moitié du classement à être dans ce cas !

31 buts seulement ont été encaissés par la Gantoise, ce qui fait du club cher à Pascal Kina la cinquième défense du pays. C’est le seul hiatus au classement des défenses, car pour le reste le classement des équipes selon ce critère est pratiquement linéaire ! Le Dragons possède également la meilleure défense (25) et Louvain la plus mauvaise (42).

22 arbitres, de Noë Benhaiem à Arnaud Zimmer, ont présidé aux destinées des rencontres, soit exactement un de moins que la saison dernière.J.F.J.