Hockey

La FIH n'a pas organisé une grande cérémonie officielle pour remettre ses awards. 

Comme lors des deux dernières années, les Belges ont été mis à l'honneur. Et plus encore ! Les Belges, aidés par leur titre de champions du monde, ont raflé tous ce qu'ils pouvaient. Meilleur joueur, meilleur gardien, meilleur espoir et meilleur entraîneur, il n'était pas possible de réaliser un carton plus plein.

Comme il y a 12 mois, Arthur Van Doren a été reconnu par ses pairs comme le meilleur joueur de la planète hockey. Sa science du jeu et du placement en font un joueur exceptionnel. A 22 ans, il s'est déjà offert son Stick d'or et deux titres de meilleur joueur du monde! Il a appris la bonne nouvelle depuis une piste de ski.


Dans la catégorie du meilleur gardien, il n'y avait aucun doute. Sur la seule séance de shoot out en finale de la Coupe du monde, il méritait déjà son trophée. Vincent Vanasch est bel et bien le meilleur keeper du monde. Comme l'an passé !


Arthur De Sloover complète le trio de joueurs belges. Il succède à Arthur Van Doren, son voisin sur le terrain en défense. Cette reconnaissance n'est pas une surprise tant il fait penser à un certain Arthur Van Doren.


On se réjouit que ce trio soit complété par un sorcier sur le bord de terrain. Shane McLeod, qui est toujours en Nouvelle-Zélande, avait dû partager le trophée avec Max Caldas. Cette fois, son talent de T1 a été reconnu à 100 %. Depuis son arrivée au chevet de Red Lions malades en octobre 2015, il a réussi lors de ses 3 grands rendez-vous : les Jeux olympiques 2016 (finale), les championnats d'Europe en 2017 (finale) et la Coupe du monde en 2018 (titre).