Tout l'intérêt de la rencontre consistait à marquer au plus vite pour éviter de se poser trop de questions. Message reçu par les Panthers qui ont marqué le premier but de leur finale après 101 secondes sur un tir croisé de la jeune Anne-Sophie Weyns. Ce deuxième match de phase de poule B ne pouvait pas mieux commencer. La Malaisie a accusé le coup durant le premier quart temps. Il n'y avait qu'une équipe sur le terrain. A la 7e, un tip in de Versavel était dangereux. Dans la foulée, les Panthers obtenaient un premier pc. Fobe se chargeait de le convertir. Le break était déjà fait en 7 minutes. Dans la foulée, Louise Cavenaile offrait un pc stupide. Elle n'était pas à 5 mètres. Aisling D'Hooghe réparait l'erreur en arrêtant un tir de Ruhani. A la 10e minute, Leclef y allait de son tir, mais il n'était pas cadré. Raes, via un recours à la video, recevait un pc qu'elle envoyait à côté.

A la 16e minute, Gerniers envoyait une balle en profondeur pour Puvrez qui mettait trop de temps à tirer. Cent-quatre-vingt secondes plus tard, Manon Simons se couchait à la suite d'un tir reçu sur la main gauche. Elle remontait quelques minutes plus tard.

A la 21e, c'est Jill Boon qui démarrait ses quelques minutes de folie. Elle provoquait d'abord un pc. Ensuite, elle laissait traîner son stick dans son dos sur un tir puissant de Raes. A l'aveugle, elle déviait la balle qui filait dans le but. Soulignons la longue passe lumineuse de Vandermeiren. A la 28e minute, sur le 3e pc belge, l'arbitre demandait à son initiative la video qui offrait un stroke à Vanden Borre pour un dégagement dangereux de la gardienne. Vanden Borre écrasait son envoi qui arrivait doucement vers la gardienne. Sur l'action suivante, la même Vanden Borre provoquait un pc contre. D'Hooghe veillait encore au grain. Sur le 3e pc en faveur des Malaisiennes, Fobe était impeccable sur sa ligne.

Après la pause, Versavel provoquait le 4e pc belge qu'elle envoyait sur une Malaisienne. Alors que Manon Simons avait marqué le 4e but à la 33e, l'arbitre avait sifflé un stroke une fraction de seconde plus tôt. Vanden Borre assumait ses responsabilités en revenant le tirer et le convertir (0-4).

A la 37e minute, une accélération de Nelen et Gerniers amenait la balle à Peeters dans le cercle qui centrait pour Raes avant que Boon ne force un 3e stroke ! L'attaquante du Well inscrivait déjà le 5e goal.

Leclef était fauché sévérement sur le point de stroke à la 43e minute. Vanden Borre venait pousser le 4e stroke sifflé du jour dans le but (0-6). La capitaine Ruhani prenait une jaune tout à fait méritée. A 44 secondes de la fin du 3e quart, le 5e pc belge était tiré et manqué par Joanne Peeters.

Dès l'entame du dernier quart temps, Gerniers remontait tout le terrain et servait Raes qui ne pouvait contrôler la balle. A la 47e, Raes, aussi, s'amusait en envoyant les Panthers au 7e ciel. Son tir était puissant.

A la 51e minute, la Malaisie forçait son 4e pc. Aisling était irréprochable à nouveau. Puvrez plongeait à la 53e pour inscrire le 8e sur un centre de Vandermeiren. Gerniers frôlait le 9e goal. Boon offrait à Raes ce plaisir à 111 secondes du terme.


Malaisie : Yahya ; Shabuddin, Ruhani, Din, Rashid ; Sukri, Ali, Saiuti ; Onn, Sylvester, Mansur Puis Mohd Zain, Hashim, Othman, Sumantri, Aziz,

Belgique : D'Hooghe ; Vanden Borre, Fobe, Cavenaile ; Gerniers, Nelen, Vandermeiren, Weyns ; Peeters, Raes, Boon ; Puis Limauge, Leclef, Hillewaert, Simons, Puvrez

Arbitres : Mme A. Faias (Por) et I. Presenqui (Arg)

Carte verte : 38e Sukri

Cartes jaunes : 43e Ruhani, 55e Mansur

Les buts : 1re Weyns (0-1), 7e Fobe sur pc (0-2), 22e Boon (0-3), 33e Vanden Borre sur stroke (0-4), 37e Boon sur stroke (0-5), 43e Vanden Borre sur stroke (0-6), 47e Raes (0-7), 53e Puvrez (0-8), 58e Raes (0-9)