Hockey

Hockeyeur international, une vocation

JEAN-FRANÇOIS JOURDAIN

Publié le - Mis à jour le

ENTRETIEN

ENVOYÉ SPÉCIAL À BARCELONE

Dans le milieu du hockey, tout le monde l'appelle Zoulou. La plupart des hockeyeurs ignorent même le prénom qu'il a reçu pour l'état civil : Jean-Philippe. Cette force de la nature cultive le paradoxe en équipe nationale: il est réputé être notre joueur le plus dangereux... Mais il a besoin pour cela que la balle s'arrête. C'est notre tireur de pc n° 1...

«Il a fallu un certain temps pour en arriver là», concède-t-il humblement. «Lorsque Giles Bonnet est devenu coach, nous avons eu une réunion et nous avons convenu que si ça prenait un an et demi ou deux ans pour mettre le pc au point, ce n'était pas grave. Depuis le départ, nous nous entraînons avec un petit groupe de tireurs. Quand on voit le nombre de buts marqués sur pc dans ce tournoi, on ne peut en nier l'importance...»

Dans son club, Zoulou est un élément offensif. En équipe nationale, il évolue comme arrière latéral, tantôt à gauche, tantôt à droite, ce qui est nouveau. «Ça requiert un certain temps d'adaptation, certes, mais c'est normal.»

Nivellois depuis toujours et très attaché à son club, où il évolue depuis... 17 saisons, Jean-Philippe est plutôt soulagé d'avoir vu le Pingouin retrouver la division I au terme de la saison dernière.

S'entraîner à faire des sleeps, ça requiert énormément de disponibilité. «Sur une semaine de base, cela signifie dix heures d'entraînement, dont quatre rien que sur cette phase. Au début, j'en faisais 300 par semaine. Ce rythme a pratiquement doublé aujourd'hui. Il faut y aller progressivement pour habituer son corps.»

Une vocation, hockeyeur international ? «Pour l'instant, tout le monde a la même ambition, arriver aux Jeux d'Athènes. Il y a beaucoup d'esprit de groupe en dehors du terrain et de plus en plus dessus. Il est vrai que nous vivons pratiquement ensemble : nous voyons davantage nos coéquipiers que nos compagnes ! Terminer 5 es ici est une ambition raisonnable.»

© Les Sports 2003

A lire également

Facebook

Cover-PM

cover-ci

Immobilier pour vous