C'est le dimanche sans voitures qui - cela devient une tradition - donne le coup d'envoi de la saison, avec toutes les difficultés de déplacement que cela peut engendrer vers la capitale, à laquelle appartiennent tout de même la moitié des clubs de l'élite...

A l'affiche, un match se détache nettement des autres: le choc entre le Waterloo Ducks et Louvain, sur le champ de betteraves d'Argenteuil. Ni plus ni moins qu'une réédition de la demi-finale de la saison dernière, qui avait tourné à la confusion des troupes de Pascal Kina, battues 5-2 au retour après avoir concédé le nul 1-1 à Argenteuil.

«Ce sera un bon test, estime le manager waterlooti, Paul Van Laethem. Il y aura aussi comme un parfum de revanche dans l'air. Nous avions mal géré les matches de demi-finales mais nous avons appris notre leçon. Avec notre niveau de concentration et d'attention actuel, nous tournons déjà bien. Ce n'est pas vraiment un match piège, c'est un match baromètre. L'an dernier, nous avions attendu le deuxième tour pour trouver notre rythme de croisière. Ici, nous aurons le bon état d'esprit dès le coup d'envoi.»

L'homme à tout faire de Waterloo ne s'étonne pas spécialement d'être désigné favori pour le titre par les deux tiers des clubs de l'élite. «Il faut gérer cela, mais cela ne met pas vraiment de la pression en plus. Il est certain que l'arrivée de Juan Garreta constitue un solide atout, non seulement grâce à son pc mais aussi et surtout par la place qu'il occupe dans le groupe.»

Michel Van den Boer, à Louvain, n'est pas tout à fait du même avis. «Revanche? Nous en sommes à la première journée du championnat, cela a nettement moins d'importance qu'une demi-finale. Je crois que c'est un bon test pour les deux équipes pour voir où elles en sont.» Une belle affiche, en tout cas, pour commencer.

Le Pingouin sans Zoulou

L'autre grand favori de la compétition, le

Léo, a bien choisi son moment pour se déplacer à la Dodaine, où le Pingouin se retrouve privé de son redoutable tireur de pc, Zoulou Brulé. De là à voir les Bruxellois repartir avec trois points, il n'y a qu'un pas... même si le Léo n'est jamais aussi faible que lorsqu'il croit avoir d'emblée course gagnée.

Le Dragons ne devrait pas connaître trop de difficultés à entamer le championnat du bon pied puisqu'il reçoit l'Ombrage, l'un des Petit Poucet de cette compétition. Même si les Anversois nous ont habitués à des départs lents, cet obstacle devrait pouvoir être surmonté sans mal.

De même, le Beerschot, qui commence la saison avec 14 joueurs, part largement favori chez lui contre le Wellington, encore que c'est précisément dans ce genre de match, contre une équipe traditionnellement peu à son aise en début de parcours, que les Ucclois peuvent espérer prendre les points dont ils auront le plus grand besoin pour se maintenir.

Le premier derby bruxellois de la saison prendra place au centre sportif de Woluwe, où l'Orée accueillera le White Star pour un match de retrouvailles. Enfin, c'est un test très intéressant auquel sera soumis l'Ant- werp new-look en déplacement à Uccle Sport, toujours capable de se surpasser lorsqu'il affronte les bonnes équipes.

© Les Sports 2005